Cavaliers

J.R. Smith accepte de retarder la date de garantie de son contrat : GOAT et gentleman ce Gérard

J.R. Smith

500 000 dollars en plus dans la poche de Gérard.

Source image : Youtube

Les Cleveland Cavaliers ont réussi à trouver un accord avec J.R. Smith pour que la garantie du contrat du joueur soit effective à partir du 1er août au lieu du 30 juin. D’un côté, on gagne du temps pour avoir une contrepartie et de l’autre, on gagne 500 000 dollars sans rien faire : un deal gagnant-gagnant.

L’histoire entre J.R. Smith et les Cavs n’est pas encore tout à fait terminée ! Alors qu’on s’attendait à ce que le board coupe Gérard dans la journée pour économiser son trop gros contrat (15,6 millions garantis à partir du 30 juin), on apprend via Joe Vardon de The Athletic qu’il n’en est rien. Le management de Cleveland a su trouver un deal avec le fantasque arrière pour repousser la date limite de la garantie de son contrat au 1er août, contre le 30 juin dans le premier deal.

Bonne nouvelle pour les Cavs puisque cela leur donne un mois pour trouver preneur et espérer une contrepartie (joueur, tour de draft…). On n’est pas à l’abri d’un trade rapide selon les premiers moves de la free agency et plusieurs équipes pourraient être intéressées à l’idée de récupérer le joueur pour ensuite le couper et assainir leurs finances (parmi les équipes en grosse recherche d’économie : Thunder, Rockets, Wizards, pour ne citer qu’eux).

L’idée est donc intéressante pour la franchise mais aussi pour le joueur. L’arrière le sait, le monde entier le sait : personne ne paiera J.R. Smith 15,6 millions la saison prochaine. Le joueur ne doit s’intéresser qu’à la partie safe de son contrat. Et alors que ce dernier était garanti à hauteur de 3,9 millions, Gérard a eu le droit à une petite compensation pour « son geste » et son contrat est désormais garanti à 4,4 millions. Il pourra donc rester dans la piscine un mois de plus tout en étant sûr que Cleveland, ou une autre équipe, lui versera 500 000 dollars supplémentaires par rapport au plan initial.

Et la suite pour notre ami sans t-shirt ? Ça parle de Los Angeles ou son pote LeBron attend des renforts pour entourer les deux (ou trois) stars de l’effectif. A voir désormais si J.R. Smith aura gardé la forme durant sa mise à l’écart puisque sa dernière apparition en match remonte au 19 novembre 2018 contre les Pistons. Ça fait beaucoup de temps sans jouer mais rien d’insurmontable pour le GOAT qui pourra sanctionner à longue distance sur chaque prise à deux. Espérons juste qu’il se souvienne à quoi ressemble un panier.

J.R. Smith accepte de retarder la date de garantie de son contrat aux Cavs. Geste de gentleman ? On va dire ça, même si c’est surtout un bon moyen pour lui de mettre de l’oseille de côté. On sait que Gérard vous manque mais pas de panique, on recherche un clown dans le cirque ambulant de L.A. et un CV est si vite déposé.

Source texte : The Athletic 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top