Hawks

Les Hawks ont leur quintet : Trae, Collins, Huerter, Reddish et Hunter, mais joueront-ils dans le même 5 ?

hawks john collins trae young

Les Hawks ont leur quintet talentueux, à voir s’il sera celui de l’avenir en titulaire.

Source image : NBA League Pass

Avec une Draft acclamée par beaucoup de monde et des jeunes déjà talentueux en place, les Hawks ont des options. Faut-il modifier son cinq majeur ? Et si oui, dès la rentrée ? Il y a un peu de hype du côté d’Atlanta.

C’est une des phrases qui ont été les plus lues, vendredi dernier, en sortie de Draft 2019. Avec la sélection de De’Andre Hunter et Cam Reddish au premier tour, les Hawks ont envoyé un quintet qui a forcément attiré le regard de nombreux observateurs. Quand on ajoute deux ailiers aussi talentueux à un trio qui a séduit l’an dernier en Trae Young, John Collins et Kevin Huerter, des premières questions se posent. Ces cinq enfants peuvent-ils jouer ensemble ? S’agit-il d’une accumulation de talent, avant de voir ce que cela donnera chez les titulaires ? Une chose est sûre, on peut déjà compter sur les trois lascars mentionnés à l’instant pour démarrer la saison 2019-20 à l’entre-deux. Et avec le départ de Taurean Prince dans un transfert cet été, la place semble libre pour Hunter à l’aile. Mais en voyant notamment Atlanta se séparer de Kent Bazemore, contre Evan Turner qui sera attendu en meneur remplaçant, le cas Reddish fait débattre. Certains voient l’ailier de Duke en sortie de banc, dans un rôle de créateur et scoreur qui lui ira très bien, d’autres projettent Cam dans le cinq majeur, avec les quatres garçons évoqués. Un cinq majeur qui, globalement, n’aurait même pas l’âge pour acheter une binouze chez l’Oncle Sam, et qui ne devrait donc pas voir le jour en octobre prochain. Lloyd Pierce l’a répété, en duo avec son GM Travis Schlenk, ces Hawks 2019-20 seront très jeunes, ils vont apprendre un max de leçons, et il faudra donc s’ajuster au cours de la saison afin de voir quelles rotations sont les plus pertinentes.

Cependant, on sait aussi que l’entraîneur d’Atlanta n’est pas timide, lorsqu’il faut prendre des décisions peu attendues. Barré initialement par Bazemore et Prince, Kevin Huerter a intégré le cinq majeur pendant l’hiver dernier et a montré beaucoup de potentiel sur les ailes. Pourtant, ce n’était pas ce qu’il y avait de plus judicieux sur le papier. On sait aussi que, comme il l’a indiqué récemment, la situation des Hawks est exceptionnelle à quelques mois de la reprise. Ancien assistant à Philly, Pierce se rappelle de plusieurs années passées à tenter un home run, avec des picks de Draft bien placés mais des loupés mémorables (Nerlens Noel, Jahlil Okafor). Une fois le combo Joel Embiid – Ben Simmons trouvé, les Sixers ont trouvé leur nucleus autour duquel construire et n’ont plus regardé en arrière. Lloyd affirme avoir déjà trouvé son nucleus, avec Young, Collins, Huerter, Reddish et Hunter. Ce qui veut donc dire, in fine, que l’entraîneur a prévu de faire jouer ces 5 garçons ensemble dans la saison, afin qu’ils deviennent petit à petit l’avenir d’Atlanta. Mais Pierce sait également que tenter un tel quintet apportera son lot de problèmes, notamment pour John qui n’est pas un vrai pivot, et pour les autres membres du cinq qui ont moins de 22 ans. Compliqué de naviguer avec ce genre de soucis. Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura des séquences avec ces cinq gamins alignés sur le terrain. En tant que titulaires ? Difficile de l’affirmer, surtout pas à la rentrée. Mais ne soyons pas étonnés si, en fin de saison prochaine, les Hawks trouvent leur attelage avec un cinq majeur rempli de talent et de potentiel, annoncé quelques mois auparavant.

Dans un jeu rapide et athlétique prôné par Lloyd Pierce, les Hawks pourraient tout à fait se retrouver, à l’avenir, avec un cinq majeur proposant Trae Young, John Collins, Kevin Huerter, Cam Reddish et De’Andre Hunter. En attendant de le voir en place, Atlanta devra passer par la free agency, gérer le dossier Dedmon qui est sur le départ, et voir quel quintet sera le plus intéressant à aligner à la rentrée.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top