Warriors

Klay Thompson devrait rester aux Warriors : si Golden State propose un contrat max, c’est assuré

Klay Thompson conseil de classe

Klay a toujours dit qu’il voulait rester, c’est maintenant de le rappeler.

Source image : NBA League Pass

On parlait de Klay Thompson et d’une piste à Los Angeles hier, que les fans de Golden State se rassurent. Quatre jours avant la free agency, l’attitude du sniper n’a pas changé : si les Warriors proposent le max, tout va bien se passer.

C’est ça qui est bien, avec Klay. Le mec n’est pas très compliqué au final. Tu lui exploses le genou, il se relève, trottine et retourne jouer. Tu lui offres deux mois de vacances, il va faire la zumba en Chine et revient bronzé. Tu lui demandes de défendre le meilleur attaquant adverse et rester silencieux, ce sera fait avec plaisir. Par contre, il ne faut pas non plus abuser de la gentillesse et la générosité du Splash Brother. Depuis longtemps maintenant, Thompson est en quelque sorte dans l’ombre des grandes têtes d’Oakland que sont Stephen Curry, Draymond Green et Kevin Durant. Fondamental dans la réussite des Warriors, Klay l’a toujours été. Mais moins payé que la plupart de ses copains, aussi, alors qu’on parle d’un All-Star quasiment indiscutable dans la NBA actuelle. Le garçon touche moins de 19 millions l’année depuis plusieurs saisons pendant que d’autres se gavent à son poste, autant dire que ça a gentiment trottiné dans sa tête. Pour autant, la comm de Klay est restée impeccable, la même depuis des mois : je veux rester chez les Warriors, je veux rester chez les Warriors, et je veux rester chez les Warriors en troisième option. Son duo avec Steph est all-time, l’amour de sa fanbase pour lui est énorme, le style de jeu de Golden State lui va à merveille et les récompenses tombent tous les six mois comme s’il s’agissait d’un checkpoint automatique. Pour toutes ces raisons, et la possibilité de voir GS lui proposer un contrat max, Klay peut se sentir confiant. Sauf qu’avec la blessure vécue en Finales NBA face aux Raptors, certains se sont demandés si Bob Myers et ses sbires allaient offrir un pont d’or à leur shooteur, surtout en sachant que Kevin Durant sera lui aussi agent-libre à la fin de la semaine. La réponse, offerte par Shams Charania de chez The Athletic, est ouverte à l’interprétation de chacun.

Klay Thompson et les Warriors vont se rencontrer cette semaine à Los Angeles, juste avant le début de la free agency, selon plusieurs sources. Dans le cas où la franchise de Golden State arrive au meeting avec un contrat max de 190 millions de dollars sur 5 ans, les deux camps s’attendent à un accord rapide, selon plusieurs sources.

Thompson veut rester aux Warriors, mais il a dit qu’il était ouvert à l’idée de parler avec les Los Angeles Clippers si la discussion s’éternise avec les Warriors.

C’est bien pour cela, en préambule, que l’on parle de Klay comme de quelqu’un de facile. Faites pas chier, proposez le contrat max que je mérite, et tout sera réglé en un claquement de doigts. Plus facile à dire qu’à faire, comme on vient de le mentionner avec la situation de Kevin Durant, mais là est bien le choix que les Warriors vont probablement devoir faire. Curry est déjà verrouillé, Draymond se pointera agressivement à la free agency dans un an, Thompson veut enfin être payé à sa juste valeur et KD ne va pas continuer à faire un geste financier tous les ans. Il y a donc une vraie voie à prendre du côté de Golden State, une qui aura son impact stratégique. Si, à minuit pile ce dimanche soir, les Warriors ne sont pas les premiers à proposer 190 sur 5 ans à Klay, attention. Il ne faut pas jouer avec l’égo des joueurs, surtout un qui a tout donné pour le collectif et vient de vivre une terrible blessure alors qu’il voulait hisser les siens jusqu’au titre. Mais cela veut aussi dire, politiquement parlant, que KD ne sera peut-être pas non plus le premier à être courtisé au moment où la free agency ouvrira ses portes. La bonne nouvelle, c’est que Durant a fait comprendre à différentes franchises qu’il n’avait pas besoin d’être dragué pour prendre sa décision. La mauvaise, c’est qu’au cas où Klay reçoit un pactole à minuit pile, comment le prendra KD ? Est-ce qu’il voudra repartir pour un tour avec ses copains, ou verra-t-il en cela l’envie claire de Golden State de rester ferme sur son trio de longue date, composé par Thompson, Curry et Green ?

Les Splash Brothers sont les Splash Brothers, un duo légendaire qui doit rester à Golden State. Klay le sait et le veut, les Warriors le savent et le veulent. Donc on attend quoi ? Un bon gros deal à 190 millions sur 5 ans pour Thompson, en attendant la réaction de KD devant cette décision.

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top