News NBA

Direction l’Australie pour LaMelo Ball : le gamin vise le first pick de la Draft 2020, et le pire c’est qu’il est sérieux

LaMelo Ball

Quelle famille mes aïeux.

Source image : YouTube

On parlait il y a quelque jours de la montée au créneau de LaVar Ball concernant le trade de son fils Lonzo à New Orleans, et c’est cette fois-ci à un autre membre de la famille de faire la une : LaMelo. Les Anges du Basket-Réalité Saison 8 c’est parti, et cette saison certains de nos héros seront donc… en Australie.

Depuis quelques saisons, certains prospects NBA choisissent la voie parallèle de se tester dans le monde professionnel plutôt que de suivre le cursus habituel en NCAA. Nul ne sait si la vraie raison est en fait son illettrisme mais LaMelo Ball suivra donc cette destinée la saison prochaine puisque l’on a appris hier que le frère de Lonzo et de LiGogolito avait signé avec les Hawks… d’Illawara, l’une des neuf franchises du plus en plus réputé championnat australien. Il est d’ailleurs le deuxième prospect estampillé 2020 à rejoindre la NBL puisque R.J. Hampton avait déjà donné son accord aux New Zealand Breakers plutôt que d’entrer dans un programme universitaire chan-mé. Sans surprise, le proprio des Hawks d’AliExpress – Simon Stratford – s’est réjoui de l’arrivée de celui qui mettra sans doute une sacrée dose de lumière sur sa franchise :

« Il a un talent exceptionnel. Avoir LaMelo avec nous correspond avec notre objectif d’attirer ici les meilleurs talents et de les faire progresser. Tout cela place notre club tout en haut de la liste concernant les futures stars NBA. »

Après une saison passée à découvrir les joies champêtres (et les ambiances folles) de la Lituanie, LaMelo se rapproche un peu plus de son rêve de NBA en rejoignant une Ligue que les scouts surveillent de près, d’autant plus que le fils du milieu fait clairement partie des jeunes à surveiller en vue de la cuvée 2020. Le rejeton de L’Avare souhaite d’ailleurs se servir de cette expérience afin de viser le sommet de la prochaine Draft, avec toujours cette dose d’humilité qui caractérise sa mif. A noter que l’arrivée de LMB s’inscrit dans le programme Next Star du championnat australien, qui permet à de jeunes prospects de renforcer une équipe sans pour autant être intégrés dans le quota de trois étrangers mais également à ces jeunes fifous de s’habituer plus vite que la concurrence à se frotter à de vrais hommes. LaMelasse est en tout cas refait d’éviter l’école de vivre cette nouvelle expérience et a annoncé la couleur sur le plateau de The Jump, sous les yeux notamment d’un Scottie Pippen circonspect.

« La NBL est une très bonne Ligue, avec de très bons joueurs et entraîneurs. Mon objectif est d’être le top pick de la Draft 2020 et je vais mettre toute mon énergie pour me concentrer sur le basket et pour arriver à mes fins. »

L’avenir nous dira si LaMelo profitera vraiment de son séjour en Australie pour devenir un homme, si l’on part du principe qu’il est déjà plutôt un bon basketteur… ou s’il profitera plutôt de cette saison pour prendre des cours de boomerang et se faire inviter chez Thierry Lhermitte tous les mercredis soirs. Fais pas l’con la lamelle, on t’a à l’œil.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top