Raptors

Marc Gasol face à un choix cet été : activer sa player option à 25 millions ou négocier un contrat plus long, telle est la question

Il a de quoi se gratter la tête, le Marco.

Source image : YouTube

À l’approche de l’été, ce n’est clairement pas le joueur de Toronto qui fait le plus parler, mais Marc Gasol va bien être amené à faire un choix qui n’est pas des plus aisés. Activer sa fat player option à 25 millions de dollars la saison semble être la décision la plus logique, mais à 34 ans, l’Espagnol pourrait bien profiter de son statut de champion pour essayer de négocier un contrat plus long. Dilemme.

Les Raptors viennent de réaliser quelque chose de grand, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’ils ne vont pas vivre un été super important. Bien évidemment, la gestion des cas Kawhi Leonard, dont le futur reste bien flou, et Masai Ujiri, dont les discussions avec les Wizards pourraient très vite prendre un nouveau tournant, seront au centre de toutes les attentions. Oui, mais il ne faudrait tout de même pas oublier de se pencher sur le dossier Marc Gasol. En effet, l’Espagnol arrive lui aussi à un moment charnière de sa carrière. S’il n’est arrivé du côté de Toronto qu’au mois de février, Marco s’est tout de même avéré être un élément déterminant dans la réussite des Dinos, notamment en Playoffs. En apportant toute son intelligence, son expérience et sa défense, l’Ibérique a tout simplement montré à tout le monde qu’il était encore largement en mesure de jouer un rôle majeur dans une équipe qui vise le titre. Ah ça, il n’y a aucun doute à avoir là-dessus, mais le cadet de Pau a déjà passé le cap des 34 balais, et quand on voit la situation contractuelle dans laquelle il se trouve en ce moment, on est obligé de se demander ce qu’il va faire une fois le mois de juillet arrivé. Bon, à l’heure où sont écrites ces lignes, le scénario semble relativement simple. En effet, Marc Gasol dispose d’une jolie player option à 25 millions de dollars. Forcément, quand on voit le montant, on a logiquement tendance à se dire que l’Espagnol ne laissera pas passer une aussi belle occasion de se faire du blé tout en restant dans une équipe aussi compétitive. Certes, mais l’ancien défenseur de l’année n’est pas fou. S’il prend l’argent et qu’il décide de tester le marcher dans un an, Marco sait pertinemment qu’il n’aura peut-être pas la même marge de manœuvre pour négocier un contrat sur le long terme. Vu sous cet angle, c’est clair qu’il y a matière à réfléchir.

C’est bien beau tout ça, mais bon, à un an d’intervalle, la situation sera à peu près la même pour notre ami l’Ibérique, non ? Et bien non, pas vraiment. Douze mois, c’est très peu, mais arrivé à cet âge-là, ça peut clairement faire la différence. Bah ouais, ce n’est pas vraiment une surprise de dire que Marc Gasol ne retrouvera probablement pas son statut de All-Star la saison prochaine. Cependant, qu’il soit au top de sa forme ou non, l’ancien des Grizzlies jouira quoiqu’il arrive de son statut de champion si jamais il décide faire un petit tour pas la case free agency cet été. Ah là, tout de suite, ça change pas mal de choses. En effet, Marco pourrait très bien aller toquer à la porte de Masai Ujiri avant la fin du mois de juin pour lui annoncer qu’il décline sa player option dans l’optique d’aller négocier un contrat plus long, avec un salaire mieux réparti. Ça peut paraître dingue de dire non à 25 millions, mais si cela permet de s’assurer un avenir plus tranquille, ça peut s’avérer être une excellente solution. Une mauvaise saison, tant individuelle que collective, ou de petits pépins physiques peuvent très vite arriver, et tout cela mettrait clairement le natif de Barcelone en difficulté au moment de négocier un nouveau contrat à l’été 2020. En profitant du titre qu’il vient de glaner, Gasol ne devrait avoir aucun mal à convaincre un management de lui faire signer un contrat de type 2+1 à un tarif plutôt attractif pour les deux camps. Un deal à 50 millions sur trois ans et Marc Gasol arrive en courant pas très vite ? Ça se pourrait totalement.

On n’en parlait pas beaucoup, mais Marc Gasol s’apprête bien lui aussi à vivre un été assez particulier. Les 25 millions de sa player option sont alléchants, mais l’Espagnol sait également qu’il pourrait profiter de son statut de champion pour négocier un contrat plus long histoire d’assurer l’avenir. Une chose est sûre, cette décision lui demandera mûre réflexion.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top