Thunder

Steven Adams supportera la Nouvelle-Zélande à la télé pendant la Coupe du Monde : on n’a pas dit dans quel sport

Steven Adams

Est-ce qu’il s’agit de rugby, de karaté ou de basketball ?

Source image : YouTube

Encore beaucoup trop souvent sous-estimé lorsque l’on parle du Thunder, Steven Adams reste un pilier de l’équipe d’Oklahoma City. Malheureusement pour la Nouvelle-Zélande, le bûcheron a décidé de prendre un peu de vacances cet été et il manquera la Coupe du Monde en Chine.

Le moustachu n’a que 25 ans mais on a déjà l’impression qu’il fait partie des meubles. Drafté en douzième position par le Thunder en 2013, il a déjà six saisons NBA dans le rétroviseur et s’est imposé comme l’un des éléments incontournables de son équipe derrière le duo de All-Stars formé par Russell Westbrook et Paul George. Avec 13,9 points et 9,5 rebonds de moyenne, on peut dire qu’il fait partie des meilleurs pivots de la Ligue même s’il n’a encore jamais été convié au match des étoiles dans sa carrière. Il est comme ça le chevelu, toujours au service de ses coéquipiers, quitte à abandonner quelques rebonds pour permettre au MVP 2017 de marquer l’histoire. Mais de temps en temps, le géant a aussi besoin de repos et c’est donc avec tristesse que la sélection néo-zélandaise a appris le forfait de son meilleur joueur pour la prochaine Coupe du Monde qui démarrera fin août en Chine.

Steven Adams ne va pas prendre part à la Coupe du Monde de la FIBA 2019 avec les Tall Blacks. La fédération a reçu le message suivant de la part de son agent du Wasserman Media Group.

‘Le soutien de Steven pour les Tall Blacks et son envie de rejouer pour ce programme sont inébranlables. Même s’il ne participera pas aux compétitions internationales avec la sélection nationale cette année, il envisage un retour pour les Jeux Olympiques 2020 à la suite de la prochaine saison NBA.’

C’est évidement un énorme coup dur pour les cousins des All-Blacks qui n’auront pas la tâche facile avec un groupe difficile composé de la Grèce, du Brésil et du Monténégro. Pour pouvoir se qualifier pour les JO de Tokyo, les coéquipiers de Stevie devront terminer devant les autres équipes de la zone Océanie présentes à la Coupe du Monde ou sortir des TQO en juin 2020. Sur le papier, l’Australie notamment devrait aller plus loin que son voisin, surtout que Ben Simmons a déjà confirmé sa présence avec la sélection dans quelques mois. Mais après une longue saison NBA avec encore 80 matchs au compteur, tous débutés dans le cinq majeur, Aquaman a ressenti le besoin d’appuyer sur le bouton off pendant quelques semaines, le temps de se ressourcer avant une nouvelle campagne ambitieuse avec OKC. On a vu pendant les dernières Finales que le rythme infernal des saisons qui s’enchaînent pouvait abîmer les corps, encore plus quand on a l’habitude de jouer des coudes et de prendre des coups sous les arceaux comme c’est le cas d’Adams. D’autant plus que s’entraîner avec Russell Westbrook doit aussi demander du courage en sachant que le meneur ne sait pas jouer autrement qu’à 110% quelque soit l’enjeu.

Même si cela peut être difficile à concevoir dans la courte carrière d’un sportif, les organismes sont mis à rude épreuve et un peu de repos ne fait pas de mal entre deux saisons représentant déjà une centaine de matchs à jouer. Et puis, comme ses compatriotes, Steven Adams a peut-être déjà prévu de prendre deux semaines de congés pour aller supporter les rugbymen à la Coupe du Monde au Japon pendant la deuxième quinzaine de septembre. Au moins, il pourra prendre ses marques avant les JO si jamais les Tall Blacks parviennent à se qualifier pour la compétition internationale ultime.

Source texte : Basketball NZ

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top