Nets

D’Angelo Russell intéresse du monde : quatre franchises sont prêtes à lancer le plan drague avec le meneur

nets d'angelo russell

Qui sera le plus chaud pour signer Jean-Michel Glaçons ?

Source : NBA League Pass

Une saison pareille, ça attire du monde. D’Angelo Russell sera restricted free-agent cet été, et même si son premier souhait semble être de rester à Brooklyn, pas moins de quatre franchises seraient chaudes de le faire signer. La guerre est déclarée les gars.

Quand on fait une grosse saison, l’avantage c’est que lorsque l’été arrive, on a du choix. Le meneur des Nets a épaté son monde cette année, montrant un niveau de jeu qu’il n’avait jamais véritablement réussi à atteindre auparavant. Un niveau All-Star tout simplement, et le niveau d’un type qui emmène ses gars jusqu’au premier tour des Playoffs, avec un bilan de 42-40. La blessure de LeVert en début d’année a obligé D-Lo a prendre ses responsabilités, à porter la franchise sur son dos, et… qu’est ce qu’il l’a bien fait. Pour sa quatrième saison dans la Grande Ligue, D’Angelo Russell s’est décidé à montrer le niveau de jeu qu’on attendait d’un second pick de Draft, tournant à 21.1 points de moyenne, 3,9  rebonds et 7 assists. Un niveau solide et plein de régularité, avec de grandes injections de glaçons dans les veines à certains moments (les Hornets s’en souviennent). La saison dernière, les pépins physiques l’avaient empêché de commencer véritablement son aventure dans la Grosse Pomme mais un an plus tard, il semble meilleur que jamais. Le garçon qui aimait bien faire parler de lui pour des mauvaises raisons chez Lakers a pris du poil cette année. Même si apparemment il aime toujours bien se fumer un joint de temps en temps, il semble avoir pris sacrément en maturité, de quoi faire faire saliver plus d’une franchise.

D’abord, les Nets auraient comme priorité de le refaire signer, avec un contrat plutôt pas degueu à la clef. Néanmoins, on sait aussi que la franchise new-yorkaise se met depuis quelques temps à rêver à de gros poissons du genre Anthony Davis, Kyrie, KD… On parle de beaucoup de monde chez les Nets, et c’est certain qu’il n’y aura pas de la place pour tous. Si D’Angelo voudrait en priorité continuer à Brooklyn, il sait aussi, et son expérience du côté des Lakers le lui avait bien montré, que la NBA peut avant tout être une affaire de gros sous. Son contrat de restricted agent donne la possibilité aux Nets de ne lui offrir qu’une qualifying offer afin de le prolonger un an de plus, et de le laisser tester le marché librement l’été prochain. S’ils veulent avoir de la place financière, il est possible que Brooklyn décide de fonctionner ainsi. Mais il va falloir qu’ils se décident vite, car d’après Shams Charania, quatre équipes vont essayer d’attirer le meneur cet été : le Jazz, les Wolves, le Magic et les Pacers. Du beau monde. Alors que Utah ne devrait sans doute pas conserver Rubio, le Magic fait à nouveau rêver en ayant retrouvé les Playoffs cette année, et on peut se dire aussi qu’un duo Oladipo-Russell du côté de l’Indiana aurait de la gueule. Même à Minnesota, on pourrait se dire que D-Lo aurait pas mal de responsabilités aux côtés de KAT. Les clients sont donc crédibles, ont certainement pas mal d’idées en tête, et pourraient se révéler bien déter à faire un gros coup avec Jean-Michel Glaçons.

Le 1er juillet arrive à grands pas, avec tout un tas de questions pour tout le monde. Si du côté des Nets et de Russell on aimerait bien continuer ensemble, la réalité du business pourrait en décider autrement. Le front office de Brooklyn va devoir choisir ce qu’il veut vraiment pour le projet de la franchise, et il va falloir le faire vite, parce qu’il y a plus d’une équipe qui ne cracherait pas sur D-Lo vu le niveau qu’il a atteint cette année.

Source texte : Shams Charania, The Athletic 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top