Rockets

Daryl Morey confirme que Chris Paul ne sera pas transféré cet été : bluff ou aveu d’impuissance ?

Chris Paul

Quand t’entends seulement les paroles des gens payés entre 35 et 40 millions de dollars par an.

Source image : NBA league pass

Pas facile d’être fan des Rockets en ce moment. Les rumeurs qui ont fait la une de la semaine dernière continuent de tourmenter le quotidien des fans, mais Daryl Morey a tout de même tenu à faire un point sur la situation de certains… dont Chris Paul.

L’annonce a fait l’effet d’une bombe, la semaine passée, alors que le soleil brillait dans les rues de Houston. On se doutait bien que quelque chose de sérieux allait se produire après une élimination aussi frustrante en demi-finale face aux Warriors, mais on ne savait pas quel serait le timing, et quelle serait la méthode. Armé de son lance-flammes, le GM des Rockets a gentiment susurré à Adrian Wojnarowski de chez ESPN que tout le monde était disponible dans son effectif, ce qui a forcément déclenché une mini-guerre civile dans ce coin du Texas. Comment ça, tout le monde ? Est-ce que ça veut dire que James Harden, Chris Paul et Clint Capela ne vont plus rejouer ensemble ? Est-ce que ce trio, uni depuis quelques mois et prolongé il y a un an, va déjà être détruit ? Si le coup réalisé par Morey peut être davantage perçu comme de la comm, à quelques semaines de la Draft 2019 puis de la free agency, il n’empêche que le patron texan a prévu de secouer son effectif afin de remporter ce Larry O’Brien Trophy dont il rêve chaque soir. Quel que soit le mouvement à effectuer pour s’améliorer, il sera observé de près. Voilà comment il fallait capter les propos de Morey, au final. Cela ne veut donc pas forcément dire que le bazar sera total à Houston cet été, cela veut plutôt dire que s’il y a une proposition faite sur le marché des transferts, Daryl a tenu à rappeler qu’il n’hésiterait pas à appuyer sur la gâchette. On a déjà vu des assistants être remerciés sur le banc de Mike D’Antoni, qu’en est-il des joueurs ? Et bien concernant Chris Paul, que ce soit dans les propos récupérés dans le Houston Chronicle ci-dessous ou les interactions du GM sur les réseaux sociaux, il y a de quoi dormir paisiblement sur un bon matelas de billets verts…

“Mon travail est de faire en sorte que la meilleure équipe possible soit assemblée, pour nous donner une chance de remporter un titre. Je dois regarder de près chaque aspect de cette franchise. Comment peut-on s’améliorer ? Lorsqu’il est question de joueur, oui, nous allons nous pencher sur de meilleurs joueurs.

Quels que soient les efforts à fournir afin de passer au niveau supérieur et remporter un titre, nous les fournirons. Lorsqu’il est question d’entraîneurs, j’ai recommandé plusieurs changements. Et s’il y a un transfert qui nous plaît, et bien nous observerons cette possibilité.

En ce qui concerne notre cinq majeur cette saison, je le mettrais en concurrence avec n’importe quel autre cinq en NBA. Si un transfert peut nous aider, on le regardera. Mais nous garderons nos éléments principaux dans l’équipe.”

Compliqué de prendre une réponse sur Instagram comme étant une source certaine des futurs plans des Rockets, mais ce serait quand même sacrément culotté d’affirmer publiquement que CP3 ne bougera pas cet été… avant de le transférer dans la foulée. C’est aussi en cela que les éléments principaux mentionnés plus haut peuvent intégrer le meneur de Houston. Harden et Paul semblent clairement intouchables, le premier pour son niveau de jeu, le second pour son salaire. Car oui, on ne veut pas dire que Cricri est une chèvre, pas encore, mais ce n’est pas demain qu’on va nous faire croire que le téléphone de Morey brûle H24 à cause des offres de transferts faites autour de Chris Paul. Avec 160 millions de dollars signés sur 4 ans l’été dernier, donc encore 125 millions à toucher sur trois ans, le vétéran ne va pas attirer masse de franchises dans le cadre de potentiels packages. C’est notamment en cela, dans les propos tenus par le GM, qu’on peut avoir une double-lecture. C’est confirmé que CP3 ne bougera pas, probablement parce qu’il est impossible de le bouger avec son contrat plutôt que par conviction locale que son duo avec Harden ira jusqu’au titre (ce qui fût presque le cas l’an dernier). Mais alors quid de Capela ? Marc Stein du New York Times déclarait récemment que le pivot était mentionné sur le marché des transferts. Clint, Eric Gordon et P.J. Tucker sont les seuls véritables joueurs de qualité et sous contrat capables d’attirer des managers souhaitant réaliser un trade. Mais pour le reste, c’est statu quo à Houston. Trois joueurs boufferont 93 millions de dollars de salaire l’an prochain, quelques pièces autour seront encore sous deal, et le reste se déroulera pendant la free agency. Morey calme donc la tempête, mais elle pourrait revenir à fond la caisse dans le mois à venir.

Il est trop difficile de croire à un transfert de Chris Paul cet été. Pas un an après l’avoir prolongé, pas avec son contrat, pas à son âge, pas avec les jeunes meneurs qui arrivent en NBA. On prend les mêmes et on recommence ? Pour ce qui est du duo Harden – Cipi, oui, mais pour ce qui est du trio avec Capela… à voir. 

Source : Houston Chronicle

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top