Warriors

Stephen Curry atteint les 100 ficelles du parking en Finales NBA : encore un record lambda dans la carrière du meneur

Stephen Curry

Les Warriors font durer le plaisir pour permettre au Chef d’améliorer son record.

Source image : Twitter @SC_ESPN

Dans le débat des meilleurs snipers de l’histoire, Stephen Curry a rajouté un joli argument à son dossier en devenant le premier joueur à atteindre la centaine de triples en Finales NBA. Juste intouchable !

Les Warriors ont bel et bien perdu la nuit dernière, mais c’était peut-être pour permettre à Stephen Curry de continuer à améliorer son record de bombinettes envoyées du parking lors de l’ultime série des Playoffs. L’équation est plutôt simple, avec une seule finale chaque année, autant faire durer le plaisir pour doper ses statistiques car ce n’est pas la saison dernière que Golden State a eu le temps de faire dans le quantitatif à ce stade de la compétition. Blague à part, sur sa troisième tentative de la soirée (4/9 au total) le Chef a trouvé la ficelle pour la centième fois dans un match de Finales NBA. Un record unique qui fera beau sur le CV à côté de son titre de meilleur sniper de l’histoire des Playoffs (451 flèches) et de futur meilleur réciteur de tables de 3 all-time (2483 triples, troisième à 77 buckets de Reggie Miller et 490 de Ray Allen). Quand on cherche un tout petit peu, on peut rapidement classer le MVP unanime dans plusieurs catégories all-time du haut de ses 31 ans. Mais le plus flippant correspond peut-être au fait que ce n’est justement pas fini et que nous allons encore pouvoir observer ce joueur lambda cramer les parquets de la NBA pendant une grosse poignée d’années si tout va bien. Il y a quelques blessures sur la route, mais la cheville a l’air solidifiée et il a désormais assez d’expérience pour ne pas jouer avec le feu. On peut compter sur lui pour dire stop quand cela tire trop pour pouvoir encore venir battre des records de température quand il est en forme. De toute façon, le plus gros total de trois points en saison régulière lui appartient encore et il peut se concentrer sur d’autres objectifs inaccessibles avant sa retraite.

3-points réussis lors des Finales NBA

#1 – Stephen Curry : 102
#2 – LeBron James : 86
#3 – Klay Thompson : 65
#4 – J.R. Smith : 58
#5 – Robert Horry : 56
#6 – Ray Allen : 55
#7 -Derek Fisher : 48
#7 – Kobe Bryant : 48
#9 – Michael Jordan : 42
#9 – Manu Ginobili : 42

A 31 berges, Curry a donc encore le temps d’améliorer ce chiffre insensé. D’autant qu’il a toujours la pression de son Splash Bro qui devrait profiter de l’absence de LeBron James en Finales pour rattraper un peu son retard sur le chauve et ainsi se rapprocher de la deuxième place. On s’aperçoit aussi que notre légende vivante est bien placée dans ce classement all-time, ce qui n’étonnera évidemment pas grand-monde avant qu’il ne réussisse à revenir sur tous ses concurrents pour choper la première place lorsqu’il aura participé aux dix prochaines Finales avec les Kings. Pour en revenir à Baby Face Killer, les cinquièmes Finales consécutives des Warriors lui permettent d’accroître son avance et ce n’est peut-être pas terminé. On guettera bien sûr la décision de Kevin Durant et de Klay Thompson pendant l’été mais les champions en titre seront vraisemblablement encore parmi les favoris en 2019-20. Mais avant de voir aussi loin, le Chef a déjà une dernière série à gagner et un trophée de MVP des Finales à obtenir pour compléter sa vitrine à récompenses. L’absence de KD lors des premiers matchs de cet confrontation avec Toronto pourrait bénéficier au meneur à condition évidemment que les Warriors ne valident le Threepeat en triomphant de Kawhi Leonard et compagnie. Hier, il a délivré une prestation solide (34 points, 5 passes et 5 rebonds) mais ce sont bien les Raptors qui mènent 1-0 pour l’instant.

Stephen Curry et all-time sont Presque devenus des synonymes avec le temps. On pouvait évidemment se douter qu’en collectionnant les Finales NBA avec les Warriors il allait pouvoir marquer l’histoire avec des stats venues d’ailleurs. Le milestone franchi hier en faisait partie… en attendant le prochain. Les 200, c’est pour quand du coup ?

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top