Bucks

Giannis Antetokounmpo annonce une réaction des Bucks : « On ne va pas craquer, on est la meilleure équipe de la ligue »

C’est bien les paroles, maintenant il va falloir assumer sur le parquet.

Source image : YouTube

En NBA, les choses vont très vite. Après les deux premiers matchs de la série entre Milwaukee et Toronto, on n’imaginait pas les Raptors mener 3-2 dans cette Finale de Conférence Est. Mais aujourd’hui, les Bucks sont à une défaite de l’élimination et ils doivent donc rebondir de toute urgence. Ça tombe bien, Giannis Antetokounmpo annonce un sursaut d’orgueil. 

Pour la première fois de toute la saison, les Bucks ont enchaîné trois défaites de suite. Malheureusement pour eux, c’est en Finale de Conférence Est, avec deux revers du côté de Toronto lors des Games 3 et 4, puis un troisième consécutif à la maison lors de la cinquième manche. Milwaukee se retrouve donc dos au mur avant un sixième match au Canada qui pourrait bien être synonyme de fin de campagne. Etant donné la formidable saison réalisée par les Daims et leur Freak Giannis Antetokounmpo, une défaite à ce stade de la compétition serait forcément un échec, même si les Bucks ont avancé à pas de géant cette année. Quand vous remportez 60 matchs en régulière, que vous êtes dans le top 3 en attaque comme en défense, que vous roulez sur la concurrence lors des deux premiers tours de Playoffs et que vous menez logiquement 2-0 contre les Raptors, vous n’imaginez pas un seul instant une fin brutale de l’aventure. Pourtant, on en est là aujourd’hui. Win or go home, c’est aussi simple que ça. Interrogé vendredi par rapport à ce Game 6 capital, Giannis Antetokounmpo s’est montré plus que déterminé. Evidemment, il a conscience de l’urgence de la situation, et il a assuré que son équipe n’allait pas lâcher prise malgré le match difficile qui attend les Bucks dans la chaude ambiance de la Scotiabank Arena.

« On ne va pas craquer. On est la meilleure équipe de la ligue. On va y aller, et tout donner. On ne peut pas craquer. On va revenir à Milwaukee énervés » a déclaré le Freak via ESPN.

Confiant, déterminé, motivé, du Giannis dans le texte quoi. Sauf que c’est bien beau les paroles, maintenant il faudra surtout les assumer sur le terrain. Parce que depuis le Game 3 à Toronto, Antetokounmpo n’est plus vraiment cette machine de guerre qui détruit tout sur son passage. Et s’il continue sur cette mauvaise dynamique avec une élimination de Milwaukee au bout, ça fera un peu tache après une campagne exceptionnelle qui devrait être récompensée par un titre de MVP dans un mois. Alors attention, on n’est pas encore prêt à enterrer le Grec hein. On connaît la bête et on sait qu’elle est capable de réagir avec une perf de folie, même si les petits pépins physiques ne vont pas faciliter les choses. Le Greek Freak est en effet légèrement touché à la cheville, et ce n’est pas la première fois cette saison. Sauf qu’à ce stade de la compétition, il faut plus que jamais serrer les dents, en particulier dans une situation comme celle-là, où vous êtes au bord du précipice. On peut compter sur Giannis pour tout donner dans l’objectif d’arracher un Game 7 à domicile, mais il aura besoin de l’aide de son supporting cast, plutôt irrégulier depuis trois matchs. Quand ce n’est pas Eric Bledsoe qui merde, c’est Khris Middleton et Nikola Mirotic. Ou alors c’est le banc qui se fait bouffer par celui de Toronto. Bref, il va falloir que tout le monde se bouge sous peine de rentrer à la maison la tête basse.

Giannis Antetokounmpo a déjà donné le ton, on attend désormais impatiemment le Game 6 pour voir si l’acte sera joint à la parole. C’est une question de survie pour les Bucks. 

Source : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. lol

    25 mai 2019 à 10 h 26 min at 10 h 26 min

    « assumer le parquet. »
    lol

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top