Blazers

Supermax Time pour Dame Time : Damian Lillard devrait signer une prolongation de quatre ans dès cet été

lillard

Jackpot pour Lillard qui va toucher le supermax. Mérité non?

Source image : NBA League Pass

Alors qu’il lui reste encore deux ans de contrat chez les Blazers, Damian Lillard veut de nouveau prouver son attachement à Portland en signant une prolongation dès cet été. On parle quand même d’un supermax de 191 millions de dollars sur quatre ans, mais franchement, est-ce que c’est pas bien mérité ?

Dame D.O.L.L.A. ne devrait pas quitter l’Oregon de sitôt. A deux ans de l’expiration du contrat de leur meneur vedette, Neil Olshey et le front office de Portland se sont activés et ont semble-t-il décidé de poser les biftons sur la table, avec une prolongation de quatre ans pour 191 millions de billets verts selon Chris Haynes de Yahoo! Sports. Ce montant ne sera possible que si Dame intègre une des trois All-NBA Teams cette saison, ce qui semble une formalité. Vu la campagne du garçon et la position occupée par Portland cette année avec la jolie campagne de Playoffs qui vient de s’achever, on voit difficilement comment on pourrait lui refuser ce genre de contrat. Cette saison, Lillard c’est 25,8 points, 4,6 rebonds et 6,9 assists de moyenne, pas un mot plus haut que l’autre, un leadership qui emmène sa franchise jusqu’en Finale de Conférence, et surtout une grosse paire de balls. Alors oui, le sweep face aux Warriors est moche et la prestation globale du meneur sur cette série l’est aussi. Mais est-ce qu’on a vraiment le droit de lui en tenir rigueur après tout ce qu’il a fait ? On pourrait encore en dire très long sur son shoot de légende qui sort OKC, on l’a déjà fait. On peut aussi reparler de ses statistiques de All-Star pendant un moment ou bien de sa solidité mentale à toute épreuve. Damian Lillard montre aujourd’hui qu’il est l’un des trois meilleurs meneurs de la Ligue et qu’il est capable d’emmener ses gars à la guerre quand il faut y aller.

Cette prolongation serait également un symbole fort pour montrer à quel point il est en train de s’inscrire comme étant le joueur d’une seule franchise. S’il signe ce nouveau contrat, il restera dans l’Oregon jusqu’en 2024 minimum avec une dernière année probablement en player option. Dame devrait donc porter le maillot floqué Blazers jusqu’à ses 33 ans au moins. Au-delà, il pourra éventuellement prendre son baluchon, mais ce n’est pas vraiment ce que son discours laisse entendre jusqu’ici. Lui qui a déclaré en février dernier ne pas être du genre à baisser son froc pour une bague, et que la fidélité était ce qui comptait le plus pour lui, semble bien se voir finir sa carrière dans un seul et même club.  A la fin de saison et au moment de faire le bilan, le discours n’a pas l’air d’avoir trop bougé, Lillard n’est pas peu fier du parcours de son équipe, et se voit déjà bien botter des culs avec un groupe similaire l’année prochaine. Après le Game 4 éliminatoire contre Golden State, il ne voyait que le positif.

« Regardez ce que nous avons fait cette année. Nous avons joué sans notre pivot titulaire [Jusuf Nurkic, blessé à la jambe en fin de saison]. Nous avons joué sans C.J. [McCollum] vers la fin de la saison. Même avec tout ça, nous avons quand même réussi à arriver jusqu’ici. Nous étions à deux pas des Finales. Et pas seulement ici, nous avons mené de plus de 10 points dans trois des quatre matchs de cette série. Je pense que c’est rassurant, on sait qu’on peut faire le job. »

Alors on dira ce qu’on voudra sur ce goût d’inachevé qu’on peut avoir en voyant leur série face au Warriors, mais l’heure est à l’optimisme pour le Dame, et c’est bien important de saluer à quel point le type a l’air fier de ses gars, et déter pour l’année prochaine.

On est donc bien parti pour avoir une prolongation XXL de Lillard chez les Blazers et pour voir le Dame faire du sale encore un moment du côté de l’Oregon. Oui, ce supermax risque de faire mal aux bourses de la franchise et de leur laisser une faible marge de manœuvre pour le renforcement de l’effectif, mais quand on voit ce que le type a fait et ce qu’il compte encore faire pour Portland, on se dit qu’il ne l’aura pas volé.

Source texte : Yahoo! Sports

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top