Warriors

Draymond Green a été grand : triple-double, leadership, activité de tous les instants… que demander de plus ?

Draymond Green

L’un des meilleurs matchs de sa carrière selon Steve Kerr.

Source image : YouTube

En l’emportant sur le parquet du Moda Center cette nuit, les Warriors ont pris une véritable option sur la qualification. Ce n’est désormais plus qu’une formalité et Draymond Green est l’une des grandes raisons qui expliquent pourquoi le double champion en titre est tout proche d’une cinquième Finale NBA consécutive. Auteur de superbes Playoffs, Draymond a été fabuleux dans le Game 3 face à Portland.

20 points, 13 rebonds, 12 caviars, quatre interceptions et un contre, à 6/12 au tir et 8/9 aux lancers francs. La ligne de stats de Draymond Green parle d’elle-même. Au cours de la troisième manche entre les Warriors et les Blazers à Portland, Draymond était tout simplement partout, sur tous les fronts. On sait ce qu’il est capable de faire, on sait ce qu’il amène des deux côtés du terrain, mais on se devait de souligner sa performance car il a clairement fait la différence dans une rencontre cruciale. On avait déjà mis en avant son excellent niveau de jeu sur ces Playoffs 2019 après une régulière mitigée. Sauf que là, Draymond est allé encore plus loin en proposant sans doute son match le plus accompli de toute la saison. Il a non seulement réalisé son troisième triple-double des Playoffs, mais il a surtout montré la voie à son équipe quand celle-ci était en galère, que ce soit en attaque comme en défense. A l’image du Game 2, les Warriors ont largement été menés durant le troisième match. A deux minutes et trente secondes de la mi-temps, le score indiquait 60-42 en faveur de Portland. Etant donné l’urgence de la situation pour les Blazers et le fait qu’ils jouaient à la maison, on pensait que la bande à Damian Lillard allait cette fois-ci tenir le coup contrairement au deuxième match, où Golden State avait réussi à remonter son retard devant son public pour finalement l’emporter sur le fil. Mais Draymond Green avait une autre idée en tête.

Laisser échapper le Game 3 pour revenir plus fort au prochain match ? Non merci. Gros retard ou pas, rien à cirer. Draymond a haussé le rythme et a permis aux Warriors de revenir dans la rencontre. Infatigable, il a constamment mis la pression sur la défense de Portland en transition. L’action type de Green cette nuit ? Rebond défensif, traversée du terrain, caviar pour un coéquipier qui conclut ou panier perso. Et sur demi-terrain, il a fait étalage de ses qualités de créateur à travers son QI basket très au-dessus de la moyenne. Du grand, très grand Draymond Green. Sous son impulsion, possession après possession, Golden State a réussi à revenir à hauteur de Portland en réalisant un troisième quart-temps magnifique, comme lors du Game 2. Avec son agressivité, il a donné de l’énergie à ses coéquipiers, qui ont profité des opportunités qu’il a créées. Steph Curry, Klay Thompson, Kevon Looney, Andre Iguodala, Jordan Bell… ils se sont régalés grâce à Green. Ce genre de performance prouve encore une fois à quel point Draymond est indispensable à cette équipe de Golden State. Evidemment, on parle beaucoup des Splash Bro ou de Kevin Durant, mais Green c’est quand même un sacré basketteur, et surtout l’âme des Warriors. Curry a beau finir à 36 points cette nuit, le ballon du match doit revenir à Draymond car sans lui, Golden State n’en serait pas là.

Du playmaking, du leadership, de la défense, une activité de tous les instants, le tout en restant sous contrôle… Draymond Green a fait la totale aux Blazers, à tel point que pour son coach Steve Kerr, il a réalisé l’un de ses meilleurs matchs en carrière. On ne peut qu’être d’accord avec lui. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top