News NBA

L’adoption du challenge pour les coachs gagne en crédibilité : c’est la NBA ou Roland Garros là ?

Tennis

Preview des Finales NBA 2021-22.

Source image : YouTube

Alors que l’idée avait déjà été avancée il y a un an environ, il semblerait que le débat sur le challenge made in NBA avance plutôt positivement, si on en croit les dernières rumeurs. On a déjà hâte de voir les aces de LeBron James et les services liftés de la gauche de James Harden.

L’arbitrage, voilà un sujet sur lequel on ne mettra jamais tout le monde d’accord, et le petit monde de la balle orange ne déroge pas à la règle. Partout, dans tous les sports, on essaye d’expérimenter à droite à gauche, avec plus ou moins de succès, mais on essaye quand même. En NBA, l’arbitrage vidéo est là depuis bien avant la VAR et autres dérivés du même genre, pourtant, on voit bien que ça ne résout pas tout, loin de là. Du coup, les têtes pensantes de la Grande Ligue sont en train de bûcher sur des nouvelles méthodes pour éviter les petits couacs qu’on constate encore et encore pendant les matchs. Sorties de balle, goaltending, ce genre d’applications bêtes et méchantes du règlement qui parfois passent entre les mailles du filet, et de la vigilance des arbitres. A ce propos, Zach Lowe d’ESPN rapporte que les GM NBA se seraient rencontrés pour à nouveau discuter de la possibilité d’adopter un système de challenge, qui permettrait aux coachs de pouvoir vérifier et contester des potentiels non-calls sur les règles énoncées ci-dessus. Oui, un peu comme en tennis quoi, mais avec des mastocs de deux mètres qui se dunkent sur la tête. Plus que de simples pourparlers, l’insider ajoute que l’idée est en train de faire gamberger pas mal de monde et de gagner en momentum au sein de la Ligue, au point de pourquoi pas se concrétiser d’ici quelques temps.

Bon, il y aurait bien sûr quelques petits (gros) détails à éclaircir en cas de concrétisation, surtout que, en plus de ça, on parlerait de mettre en place un poste d’arbitre vidéo, qui serait présent courtside afin de gérer lui-même les ralentis en cas d’incertitude, sans stopper le jeu. Avouez que ce serait quand même plus classe que les minutes interminables de review que l’on se tape trop souvent, surtout pour nous autres européens, à des heures complètement incongrues. Ainsi, lors du meeting, il aurait donc été question d’un officiel spécialement missionné de checker les images en temps réel, une option qui va dans le sens de la volonté d’Adam Silver et compagnie d’accélérer le rythme parfois trop saccadé des rencontres. Rien de fait pour l’instant, mais si toutes ces réformes venaient à passer, ce serait tout de même une petite révolution. Il paraît même qu’en lisant l’info, les Rockets seraient déjà en nage, tandis que les Kings auraient demandé à ce qu’on leur installe leur bannière de champions 2001-02. Ah et KD, attention les pieds la prochaine fois, au cas où.

Une chose qu’on ne peut pas reprocher à la NBA, c’est que les officiels se creusent constamment le crâne pour venir apporter des modifications et autres subtilités susceptibles d’améliorer les conditions de jeu. Que ce soit une réussite ou que ça foire, l’initiative reste honorable, et dans les deux cas, on sera là pour effectuer le constat.

Source texte : Zach Lowe/ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top