News NBA

La NBA veut avancer l’heure du début de la free agency : génial, même la Ligue n’a pas de pitié pour notre sommeil

Adam Silver

Adam Silver passe à côté d’un accord publicitaire avec Nespresso, au profit du sommeil de ses collègues. Quel homme.

Source image : YouTube

Historiquement, le début de la free agency est prévu le 1er juillet à minuit. Mais Adam Silver, et le reste de la NBA, serait d’accord pour avancer légèrement cette date. Afin de respecter un peu plus le sommeil de tout le monde.

Imaginez rester debout toute la nuit pour le lancement de la période la plus déterminante pour ta saison future ? Certains ont l’habitude, connaissent les réflexes à avoir, notamment l’heure optimale de préparation du café. Mais au sein de la Ligue, personne n’a envie de travailler toute la nuit. Pour cette raison, Adam Silver a confirmé qu’il était probable que la période moratoire de la free agency soit avancée. Historiquement, c’est à minuit, le 1er juillet, que les front offices sont autorisés à entrer en contact avec les free agent, afin de leur lancer des centaines de millions de dollars au visage. Une première soirée toujours très agitée, pour les équipes comme pour les médias. Mais pour s’accommoder un peu mieux, la NBA envisagerait d’avancer l’horaire fatidique à 18 heures, le 30 juin. C’est Tim Bontemps d’ESPN qui rapportent l’information, en s’appuyant sur des propos tenus par Silver en juillet dernier, à la Summer League de Las Vegas :

« En termes de quand la free agency commence, je ne l’ai pas seulement entendu de mes amis dans les médias, mais au fur et à mesure que je vieillis et que les gens avec lesquels j’ai grandi en NBA vieillissent, je pense qu’on est tous fatigués de bosser toute la nuit. Ce que j’ai entendu, à nouveau, de la part de nombreux collègues dans les équipes, c’est ‘est-ce que ça a vraiment besoin d’être à minuit ?’ Je pense que c’est quelque chose où on devrait trouver un accord avec l’association des joueurs. Mais je pense qu’on pourrait le changer pour l’année prochaine [cet été, ndlr].

C’est l’une de ces choses où tout le monde se regarde et dit : ‘Pourquoi ça a toujours été comme ça ?’ Ce n’est pas clair. Ça a juste toujours été minuit. Mais en mettant de côté l’impact sur les médias, je pense qu’il y a énormément d’intérêt à ça. Clairement, si ça commençait à un horaire plus raisonnable, ce serait mieux pour la couverture médiatique. »

Un peu plus de visibilité pour la Ligue, avec des médias capables d’assurer une réactivité optimale sur les premiers accords, parmi les plus importants. C’est là l’idée d’Adam Silver. Même si, pour nous autres Français, l’horaire de minuit était assez arrangeante, car elle signifiait un début de free agency aux premières heures du matin. Si un changement pour 18h venait à être entériné, cela signifierait que le début des hostilités arriverait vers… minuit, dans l’Hexagone. Une longue nuit de Woj et Shams Bomb qui se présenterait aux fans Européens. Si les superstars attendent généralement deux ou trois jours pour prendre leur décision, le début de la free agency est toujours l’une des périodes les plus agitées de la saison.

Les fans Français de NBA ont l’habitude de rester éveillé jusqu’à tard dans la nuit pour regarder les matchs, alors suivre l’ouverture de la free agency ne sera pas un problème. Un marc de café en plus, quelques heures de sommeil en moins, et finalement une plus grande réactivité des médias américains, qui seront à coup sûr sur le pied de guerre pour l’événement.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. Val

    17 mai 2019 à 11 h 07 min at 11 h 07 min

    Imaginez ça tombe à 18H… Va y avoir un petit live Trashtalk bien sympathique à mon avis.. ^^

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top