News NBA

Magic Johnson et Larry Bird honorés par le Lifetime Achievement Award : décidément, ces deux-là sont liés pour la vie

Larry Bird Magic

Ces deux hommes-là n’auront bientôt plus de place dans leur armoire à trophées

Doit-on récompenser Magic ou Larry en premier ? Et pourquoi on ne ferait pas d’une pierre deux coups ? Évidemment, au vu de leur histoire, Adam Silver et ses sbires ne pouvaient faire autrement que de récompenser les deux Hall Of Famer ensemble. Magic Johnson et Larry Bird seront donc bel et bien tous les deux honorés du « Lifetime Achievement Award », récompensant leurs immenses carrières sur et en dehors des parquets, le 24 juin prochain lors des NBA Awards. 

Décidément, on ne pourra jamais les séparer ces deux-là. C’est bien simple, tout au long de leurs carrières respectives, leurs deux noms auront été associés, et visiblement, ce n’est pas prêt de changer. Cela fait 40 ans que ça dure, et cette date anniversaire est loin d’avoir été anodine dans la décision de la NBA de récompenser les deux hommes cette année. En effet, en 1979, le monde assistait à la naissance de ce qui allait être la plus grande rivalité de l’histoire de la NBA. C’est en finale du tournoi NCAA de 1979 que Magic Johnson et Larry Bird se sont affrontés pour la première fois. Magic et Michigan State d’un côté, Larry et Indiana State de l’autre, à première vu, rien de très extraordinaire, mais si on vous disait que ce match NCAA détient toujours le record de la plus grosse audience de l’histoire du basket universitaire ? Et bien oui, devant pas moins de 40 millions d’américains les yeux rivés sur leurs écrans, les deux futurs double Hall Of Famers marquaient déjà l’histoire de leurs empruntes, la classe ! Magic est sorti vainqueur de ce premier affrontement, mais la rivalité ne faisait que commencer… Larry Bird drafté par les Celtics, Magic Johnson drafté par les Lakers, ça va, on n’a pas trop pimenté cette rivalité ? En à peine un an, le numéro 33 des Celtics et le numéro 32 des Lakers avaient déjà éclaboussé la Grande Ligue de tout leur talent. Pour se consoler de sa défaite en finale NCAA l’année précédente, Bird ne trouve rien de mieux à faire que de remporter le titre de rookie de l’année au nez et à la barbe de son rival. Larry rookie de l’année ? Aucun soucis, Magic préfère lui être MVP des Finales pour sa première saison. Épatant, mais on était encore loin d’avoir tout vu. À coup d’exploits et d’affrontements tous plus dingues les uns que les autres, les deux hommes ont ainsi bâti dans les années 1980 une rivalité sans égale qui a permis à la NBA de retrouver un second souffle et de se placer petit à petit comme l’un des sports les plus populaires dans le monde. C’est pas fort ça peut-être ? Les années 80 resteront à jamais labellisées Magic Johnson et Larry Bird. 5 bagues pour le numéro 32 des Lakers, 3 pour Larry Legend, 3 titres de MVP chacun, ils ont tout simplement tout raflé,  et comme si tout ça n’était pas déjà suffisamment incroyable, les deux légendes ont décroché l’or olympique sous le maillot de la Dream Team en 1992 à Barcelone. Légendaires, tout simplement.

Leur rivalité indescriptible sur les parquets a sauvé la NBA, mais les deux hommes ne s’en sont pas arrêtés là et ont continué de marquer l’histoire de la Grande Ligue de leurs empruntes bien après leurs retraites sportives. Continuer à œuvrer au cœur de l’univers NBA, voilà tout ce que ces deux légendes pouvaient apporter de plus à leur sport. Passer de joueurs à coachs, puis de coachs à hommes de coulisses, voilà le chemin que les deux stars des années 80 ont toutes deux suivi. Si Magic et Larry ont deux palmarès totalement dingues en tant que joueurs, la légende des Celtics a elle connu un succès bien plus important au fil de ses reconversions. En effet, même si son passage sur le banc des Pacers a été bref et qu’il n’a pas remporté de titre, Larry Legend a tout de même été récompensé du titre de coach de l’année en 1998, pas mal après avoir été à de multiples reprises MVP. La casquette de coach rangée au placard, l’ancien C’s a rapidement enfilé celle de dirigeant, toujours au sein de la franchise de l’Indiana. Résultat ? En 2012, Bird reçoit le trophée d’Executive of the Year, balaise. Magic Johnson n’a pas connu de tels succès lors de ses expériences au coaching ou lors de son passage dans les coulisses de sa franchise de toujours, mais sa seule présence autour des parquets a toujours apporté un gros plus à la Ligue de basket Nord Américaine. Remarquables sur les terrains, plus ou moins remarquables dans leurs rôles de coachs et de dirigeants, Magic et Larry ont également été remarquables dans la vie, tout simplement. En effet, si leur rivalité a eu un impact considérable dans l’histoire de la Grande Ligue, il ne faut pas oublier qu’elle a également eu un impact sur toute la société américaine, encore profondément marquée à l’époque de leurs affrontements sur les parquets par les questions d’appartenance sociale. En effet, comment ne pas mentionner les magnifiques liens de respect, d’amitiés et de loyauté que les deux hommes ont tissé au cours de ces 40 dernières années ? Magic et Larry, c’est tout simplement l’histoire de deux légendes qui ont marqué à jamais l’histoire de la Grande Ligue par leurs actions sur et en dehors du terrain.

Finalement, au vu de leur histoire, les deux hommes ne pouvaient être que récompensés en même temps pour tout ce qu’ils ont apporté ces 40 dernières années. Le Lifetime Achievement Award n’exprimera sans doute pas toute la gratitude que l’on a à l’égard de Larry Bird et Magic Johnson, mais la cérémonie restera sans aucun doute gravée dans les mémoires. Petit conseil, préparez vos mouchoirs.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top