Warriors

KD ou pas, Steve Kerr a confiance en son équipe pour taper Houston : « Il n’y a pas de raison pour qu’on ne gagne pas »

Retour en 2015 !

Source image : YouTube/Bleacher Report

Privés de Kevin Durant pour le reste de la série contre Houston, les Warriors ne sont pas forcément en position de force même s’ils sont devant au score 3-2. Il va falloir chercher une victoire de plus et ça risque d’être tendu sans KD. Mais pour Steve Kerr, Golden State a ce qu’il faut pour tuer la série. 

34,2 points, 5,2 rebonds, 4,9 passes décisives, le tout en 50-40-90. Voici les stats monstrueuses de Kevin Durant sur ces Playoffs 2019. C’est aussi la production qui va manquer aux Warriors pour au moins le reste de la série contre les Rockets. Avec la blessure de KD, les Dubs ont évidemment perdu une véritable machine de guerre offensive, capable de marquer de n’importe où et n’importe quand, tout en faisant jouer les autres quand il le faut. Avec ou sans ballon, en catch & shoot ou en isolation, il représente une menace constante et personne n’a pour l’instant été en mesure de l’arrêter, mis à part son mollet droit. Et puis de l’autre côté du terrain, on parle d’un mec qui protège l’arceau, qui peut gêner James Harden en un-contre-un et qui est très précieux à travers son envergure. Vous l’avez compris, on ne remplace pas un gars du calibre de Kevin Durant. Trop talentueux, trop complet, trop fort, tout simplement. Sauf que Golden State va donc devoir faire sans, ce qui sera forcément difficile vu l’importance du bonhomme dans ces Playoffs et surtout la qualité de l’adversaire. Les cinq premiers matchs de la série entre les Warriors et les Rockets se sont tous joués en six points ou moins, la preuve que les Fusées offrent quand même une sacrée résistance au double champion en titre. On peut ainsi imaginer qu’Houston prenne le dessus avec l’absence de KD mais pour Steve Kerr, les Dubs sont équipés pour résister à ce gros coup dur.

« Il a été le meilleur joueur de la NBA sur ces Playoffs, il a été phénoménal. Et donc c’est évidemment une énorme perte, mais notre équipe a beaucoup de confiance. Ils se font confiance, ils ont remporté un titre ensemble. Donc on va y aller et se donner à fond. On va essayer de mixer et répondre aux lineups et trouver des minutes ainsi que des contributions que nous n’avions pas jusqu’ici dans cette série. Des gars qui n’ont pas eu d’opportunités pour l’instant vont en avoir. Donc ça sera un peu différent, mais il n’y a pas de raison pour qu’on ne cherche pas une victoire. »

Le message est clair. Chacun va devoir step-up pour compenser la perte de Kevin Durant. On a vu lors du Game 5 que Stephen Curry s’est lâché suite à la sortie sur blessure de son pote, on a vu Klay Thompson planter des shoots clutch, on a vu Draymond Green faire la différence comme il sait si bien le faire, sans oublier Andre Iguodala, toujours précieux. Ces mecs-là, ils ont gagné le titre en 2015, ils savent qu’ils sont capables de gagner sans KD et ils ont encore une fois prouvé cela mercredi. On pourra compter sur eux en cette fin de série mais Golden State aura plus que jamais besoin de l’apport de certains role players pour terminer ces Rockets. Kevon Looney a été crucial pour les Warriors dans la cinquième manche, il faudra qu’il continue son chantier dans la raquette. Les vétérans Andrew Bogut et Shaun Livingston, également membres de l’équipe championne en 2015, seront peut-être plus sollicités, tout comme Alfonzo McKinnie et Jonas Jerebko, auteur notamment d’un trois points important dans le Game 5 après la sortie de Durant.

Pour conclure cette série contre les Fusées de H-Town, les Warriors devront remettre au goût du jour le slogan ‘Strength in numbers’, qui n’était plus vraiment d’actualité sur ces Playoffs vu les performances du banc. Allez, on revient en 2015 !

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top