Blazers

Damian Lillard va disputer son premier Game 7 mais ce n’est pas pour ça qu’il flippe : « Je vais y aller pour faire le boulot »

Damian Lillard

Dame Dolla dans un Game 7, y’a moyen que ça soit all-time ça !

Source image : NBA League Pass

Avec 32 points inscrits sur la tête des Nuggets la nuit dernière lors du Game 6 entre Portland et Denver, Damian Lillard a une nouvelle fois sorti le grand jeu mais il a surtout permis à son équipe d’arracher un septième match décisif dans le Colorado dimanche. Et ce sera une première pour le papa de Russell Westbrook et Paul George. 

Oui, Damian Lillard n’a jamais disputé un Game 7 dans sa carrière. Arrivé dans la ligue en 2012, le sniper des Blazers a pourtant pas mal de campagnes de Playoffs à son actif. En effet, cette année, c’est la sixième fois en sept saisons que Dame Dolla participe aux joutes du printemps. La seule fois où il a regardé le début de la postseason sur son canapé, c’était quand il n’était encore qu’un rookie. Ça remonte quand même. Depuis, Lillard a joué dans 46 matchs de Playoffs, soit neuf séries, sans jamais connaître l’atmosphère d’une manche décisive, où toute la saison se joue sur 48 minutes, voire un peu plus en cas de prolongation. C’est ce qui va arriver dimanche du côté de Denver, au Pepsi Center, lorsque les Nuggets et les Blazers vont tout donner pour essayer de se qualifier pour les Finales de Conférence. Ça fait presque deux décennies que la franchise de Portland n’a pas atteint ce stade-là. Il faut effectivement remonter à 2000 et cette fameuse série entre les Lakers et les Blazers, remportée 4-3 par la bande à Shaquille O’Neal et Kobe Bryant au terme d’un Game 7 légendaire. Ce ne sera donc pas vraiment un match comme les autres pour Damian Lillard, mais ce n’est pas pour autant qu’il est effrayé par l’enjeu. On connaît le bonhomme, on sait qu’il est plutôt du genre à se surpasser sous la pression, et il semble plutôt confiant avant cette grosse échéance.

« Pour moi, je ne vais pas aborder ce match en me disant que je n’ai jamais joué dans un Game 7. Je vais aborder ce match en me disant, ‘Je sais de quoi est capable cette équipe, je sais qui je suis en tant que joueur, et je vais y aller pour faire le boulot. Je ne suis pas préoccupé par le fait que c’est un Game 7 ou quoi que ce soit. Ce n’est pas le Game 7 des Finales » a déclaré Lillard en conférence de presse après le sixième match.

Damian Lillard dans un Game 7, on a vraiment hâte de voir ça. Quand on voit la campagne de Playoffs qu’il réalise cette année, on sent qu’il va nous proposer du lourd dans un match avec un tel enjeu. Une qualif en Finales de Conférence au bout, dans un environnement hostile, ça semble être le terrain de jeu parfait pour un killer qui adore crucifier ses adversaires dans les moments chauds, et ce ne sont pas les mecs du Thunder qui vont dire le contraire. On ne doute donc pas vraiment de la capacité de Lillard à résister à la pression d’un septième match, même si c’est le premier de sa carrière. Mais il faudra voir si ses coéquipiers vont le soutenir comme il faut car pour l’emporter dans le Colorado, il faudra sans doute plus qu’un one-man show. On se rappelle notamment qu’au tour précédent, les Spurs sont tombés face aux Nuggets, également dans un Game 7 à Denver. L’expérience des Texans n’avait pas suffi face à Nikola Jokic et ses copains, qui avaient réussi à arracher la qualif avec les tripes 90-86.

Dans un Game 7, tout est possible. Certains vivent pour ces moments-là, d’autres sont incapables de se lâcher. Dimanche, au Pepsi Center de Denver, on verra qui est qui. Mais on peut compter sur Damian Lillard pour activer le mode Dame Time. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top