Lakers

Tom Thibodeau refuse un poste d’assistant aux Lakers : le Pingouin n’est pas fan de la plage et du soleil

Tom Thibodeau

Tom Thibodeau a vu défendre LeBron James cette saison, ça lui a pas donné envie de venir.

Source image : NBA League Pass

L’arrivée de Tyronn Lue quasiment actée, les Lakers sont maintenant en quête d’assistants pour l’entourer. Approché et adoubé par LeBron James, Tom Thibodeau a préféré dire non merci.

Sur le papier, ça semblait être une bonne idée. Thibodeau est un coach défensif réputé, responsable de la défense des Celtics lors du titre de 2008, et les Lakers n’étaient qu’une équipe moyenne en défense la saison dernière. 12ème defensive rating de la Ligue, avec 109,5 points encaissés pour cent possessions, les Violines et Or comptaient trois joueurs majeurs avec un defensive box plus/minus négatif : Kyle Kuzma, Kentavious Caldwell-Pope et Brandon Ingram. Il s’agit des premier, deuxième et quatrième joueurs de l’effectif en termes de minutes jouées. Handicapés par leur défense, qui n’a terminé que sept rencontres sous la barre des 100 points encaissés, contre 22 matchs à 120 points ou plus, les Lakers ont terminé bien loin des Playoffs, à une piètre dixième place de la Conférence Ouest. Dans ce contexte, l’arrivée d’un coach comme Thibodeau aux côtés de Tyronn Lue n’aurait pas été de trop. Les deux hommes se connaissent bien, étant donné qu’ils ont travaillé ensemble au sein du staff des Celtics. Actuellement sans emploi, le Pingouin a été approché par les Lakers, tandis que des représentants de LeBron James sont également venus lui faire du pied. Selon Frank Isola de The Athletic, c’est un rôle d’assistant majeur, similaire à celui de Mike Brown ou de Ron Adams à Golden State, qui a été proposé à Thibodeau. Mais le Coach de l’Année 2011 a décliné l’offre.

Visiblement, revenir dans un rôle d’assistant n’enchante pas plus que ça l’ancien boss des Bulls. Après avoir perdu sa double casquette de coach-président des opérations basket aux Timberwolves, le natif de New Britain, Connecticut attend la bonne opportunité pour retrouver une place de head coach. Avec un bilan de 352 victoires contre 246 défaites, en sept ans et demi de coaching, son CV parle pour lui. Dès sa première saison à Chicago, il a conduit les Bulls à un bilan de 62-20, soit 21 victoires de plus que la saison précédente. Avec un Derrick Rose MVP, les Taureaux avaient atteint les Finales de Conférence, perdues face au Heat de LeBron James. Revenu aux affaires avec Minnesota, après une année sabbatique, le Pingouin n’a pas eu autant de succès. Une première saison sans Playoffs (31-51), puis une seconde campagne marquée par l’arrivée de Jimmy Butler, et une élimination rapide au premier tour. Débarqué après 40 matchs cette saison (19-21), Thibodeau a payé sa gestion désastreuse du cas Butler, qui avait demandé son transfert au cours de l’été. Excellent coach défensif, il est également réputé pour être un très mauvais formateur, faisant rarement confiance à ses jeunes, et préférant faire jouer ses titulaires 38 ou 40 minutes par matchs. Luol Deng peut témoigner.

Les Lakers ne seront donc pas la prochaine destination de Tom Thibodeau. Malgré un projet ambitieux, avec la volonté de recruter une ou deux superstars cet été, les Angelenos n’ont pas convaincu le Pingouin de revenir à un rôle d’assistant. Le bonhomme veut une place de head coach, et avec le reste de son contrat aux Timberwolves qui continue de lui être versé, il n’a pas à se presser pour retrouver les bancs.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top