Lakers

Les Lakers vont offrir le poste de coach à Tyronn Lue : prenez du popcorn, le cirque continue

Tyronn Lue

« J’ai une super idée de système : LeBron James en iso sur le meneur adverse. Pendant 48 minutes. »

Source image : ESPN

Après avoir manqué les Playoffs pour la sixième année consécutive, et limogé Luke Walton, les Lakers se sont mis à la recherche d’un nouveau coach. Et il semblerait qu’ils l’aient trouvé, en la personne de Tyronn Lue.

Les Lakers ne se sont pas précipités pour trouver le coach parfait pour eux. Ils ont enchaîné les entretiens, avec Jason Kidd, avec Juwan Howard, avec Monty Williams et avec Tyronn Lue. Au fond, tout le monde savait que le poste se jouerait entre les deux derniers, et lorsque Williams a accepté un contrat de cinq ans aux Suns, plus personne n’a douté. Tyronn Lue serait à la tête des Los Angeles… Cavaliers ? Non parce que selon Adrian Wojnarowski et Ramona Shelburne, qui ont rapporté la nouvelle sur ESPN, l’un des principaux arguments en faveur de Lue serait sa relation forte avec LeBron James. Soit finalement un argument très similaire à celui qui lui a permis de récupérer la place de David Blatt à Cleveland. En même temps, ça n’allait pas être avec ses systèmes offensifs variés. Même si, toujours selon le Woj et Shelburne, l’approche stratégique de Lue vis-à-vis du roster Angeleno a impressionné le front office. Sauf que… ledit roster devrait drastiquement évoluer cet été. Hors LeBron, seuls les jeunes pépites de L.A, encore dans leurs contrats rookies, sont locks pour l’an prochain : Lonzo Ball, Kyle Kuzma, Brandon Ingram, Mo Wagner, Josh Hart et Isaac Bonga. Et lorsqu’on sait que l’objectif de Rob Pelinka sera de récupérer deux superstars, on peut déjà commencer à craindre pour le développement des marmots. Surtout si Tyronn Lue propose à nouveau son meilleur système : donner la balle au King et le laisser faire ce qu’il veut.

Avec LeBron dans son effectif, l’ancien joueur des Lakers a atteint les Finales NBA trois années de suite. Après sa prise de fonction en milieu de saison 2015-16, il a surtout remporté le titre, au terme d’une série médiocre dont personne ne se rappelle. Il a ensuite remporté au moins 50 matchs lors des deux campagnes suivantes. Mais la saison 2017-18 avait montré les limites de Lue. Après le trade de Kyrie Irving, le coach n’a pas réussi à intégrer Isaiah Thomas, ni Derrick Rose (même si ce n’est pas entièrement de sa faute). Les deux meneurs seront tradés en cours de saison, au même titre que Dwyane Wade, arrivé l’été précédent. Poussés en sept manches par les Pacers au premier tour, puis les Celtics en finales de Conférence, ces Cavaliers-là se reposaient quasi-intégralement sur LeBron James. Ce dernier parti, Lue n’a pas fait long feu. Avec un effectif quasi-inchangé, qui clamait haut et fort vouloir se battre pour une place en Playoffs, l’ancien assistant aura tenu… six matchs, tous perdus. Désormais réuni avec son pote le King, et avec une ou deux superstars possiblement en renfort cet été, Lue n’aura pas d’autres choix que de qualifier les Lakers en Playoffs, et d’aller loin. Les Violines et Or sont restés dans les tréfonds de la Ligue trop longtemps.

Tout comme à Cleveland, Tyronn Lue va se retrouver dans une situation où le titre est le seul objectif. Normalement, il devrait avoir l’effectif nécessaire pour atteindre cet objectif. Reste à savoir s’il le fera avec la manière, ou si le talent de LeBron et de ses futurs copains sera suffisant.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top