Warriors

La thune ou le divorce, Klay Thompson prévient les Warriors : mais, hormis l’oseille, il est plutôt jaune ou rouge le Splash Bro’ ?

klay thompson

« On signe où l’année prochaine ? »

Source image : nba league pass

Réaliser le three-peat, rentrer dans l’histoire et fermer des bouches par milliers, ne seraient-ce pas là les seules choses qui devraient préoccuper l’ensemble de la Dub Nation en ce mois de mai synonyme de Playoffs ? Et bien, pas vraiment, non. La prochaine intersaison pèse et l’avenir de Klay Thompson pourrait causer plus d’une crise d’angoisse aux fans de la franchise double championne en titre. 

Un soldat de la baie pour toujours ? Klay a clamé tant de fois son amour pour Golden State qu’il n’est pas impossible d’y croire. Seulement voilà, le Spash Brother est conscient de son talent et de sa valeur (qui ne l’est pas me direz-vous ?) et son discours à quelque peu pu changer lorsqu’il a été question d’évoquer son avenir ces derniers mois. En effet, il n’est plus question pour le sniper de brader ses services pour le bien du collectif, désormais, chacun de ses shoots du parking vaudra le max. Le max ou le divorce, voilà en gros comment on pourrait résumer l’avenir de Thompson. Evidemment, il faudra voir ce que va faire Kevin Durant, qui déclinera sa player option dans l’optique de signer lui aussi un contrat max, à Golden State ou ailleurs. Si la volonté du Snake de continuer à enfiler les bagues dans la baie d’Oakland est bien moins certaine que celle de Klay Thompson, il n’empêche que Golden State aimerait pouvoir le convaincre de rester. Bah oui, qui voudrait voir l’un des snipers les plus redoutables de l’histoire quitter son équipe ? La bonne nouvelle, c’est que si les Warriors proposent le max à Klay Thompson, ce dernier ne devrait même pas hésiter à prolonger dans la baie d’après Adrian Wojnarowski d’ESPN. Par contre, si ce n’est pas le cas, la question d’un départ du Splash Bro’ deviendrait bien plus plausible qu’il y a quelques mois. Voilà une annonce qui ne va pas rassurer la fan base de Golden State.

Fans des Warriors inquiets, fans des Lakers aux aguets, c’est bien ça ? En effet, les pourpre et or ont longtemps semblé tenir la corde pour accueillir Klay Thompson au cas où celui-ci ne trouverait pas d’accord avec sa franchise de toujours. Et bien… les plans du pyromane auraient apparemment changé. Le Woj nous rapporte en effet que la principale équipe à surveiller en cas de divorce entre Dubs et Thompson, ça ne serait pas les Lakers, mais bien leurs chers voisins les Clippers. Les raisons ? L’instabilité et l’agitation qui règnent autour des Lakers depuis quelques mois sont loin de donner envie à un All-Star du calibre de Klay de s’engager aux côtés de LeBron James. De l’autre côté de la ville, les Clippers de Doc Rivers sortent d’une magnifique saison. Le ménage a été fait pour libérer du cap cet été et attirer du gros free agent, mais cela n’a pas empêché Lou Will et son armée de jouer dur chaque soir, de se qualifier pour les Playoffs et de faire plus que bonne figure face aux… Warriors ! En à peine un an, force est de constater que la tendance s’est donc plus qu’inversée. La hype autour des Lakers de LeBron s’est quelque peu effritée quand dans le même temps les Clippers ont coché toutes les cases nécessaires pour attirer du gros poisson. Aujourd’hui, si le compétiteur qu’est Klay Thompson a toujours pour objectif d’enfiler les bagouzes tout en soignant sa retraite, nul doute que les Clippers se présentent comme une destination très intéressante.

En attendant de peut-être valider un three-peat historique, les fans de la franchise californienne vont sans doute pas mal transpirer à l’idée de voir l’un des piliers de leur équipe quitter le navire. Si le front office des Warriors décide de donner moins que le max à son sniper, ce dernier se serait déjà fait une idée bien précise du virage que pourrait prendre sa carrière, et ce virage ne s’appelle pas Lakers, mais bien Clippers. 

Source texte : nbcsports/ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top