Rockets

Chris Paul a un petit message pour ses haters : « Je m’en tape si vous n’aimez pas ma façon de jouer »

Chris Paul Houston Rockets

Cipi Fruit n’est pas là pour se faire des amis. Tout ce qu’il veut, c’est gagner.

Source image : NBA League Pass

Véritable teigne sur un terrain de basket, le meneur des Rockets Chris Paul possède un don unique pour agacer non seulement ses adversaires mais aussi beaucoup de fans. Mais vous savez quoi ? Il s’en tape royalement.

Ah ce bon vieux Cipi Fruit. Parfois génial, parfois vilain, et toujours ultra-compétitif. Malgré sa petite taille, Chris Paul n’a jamais été le genre de joueur à reculer face à l’adversaire. Un vrai pitbull, prêt à utiliser tous les moyens pour prendre l’avantage et maximiser ses chances de gagner. Si ses qualités de meneur ne sont plus à prouver étant donné qu’il a déjà sa place parmi les meilleurs point guards de l’histoire, CP3 est loin de faire l’unanimité dans la ligue aujourd’hui. Son comportement a tendance à agacer, beaucoup. Certains lui reprochent son côté floppeur, d’autres préfèrent mettre en avant ses dirty plays ou son attitude envers les arbitres, lui qui aime bien contester leurs décisions voire même se foutre de leur gueule. On a encore une fois vu ça lors de ce début de série entre les Warriors et les Rockets, dans laquelle il se retrouve mené 2-0 avec son équipe de Houston. Dans le Game 1, il s’est fait expulser en toute fin de match après avoir exprimé sa frustration de façon un peu trop brutale auprès de l’arbitre. Seconde technique, dehors ! Et dans la deuxième manche, il n’a pas hésité à se moquer du corps arbitral en célébrant une faute sifflée sur James Harden. C’est typiquement ce genre de comportement qui irrite certains fans et qui explique pourquoi CP3 possède aujourd’hui un certain nombre de détracteurs. Cependant, cela n’empêche pas le meneur des Fusées de dormir (via The Ringer).

« Je n’ai aucun regret par rapport à ma façon de jouer. Je m’en tape si quelqu’un n’aime pas ma façon de jouer. Je m’en fous. Je joue de cette manière, et si ça ne te plaît pas alors… Si je ne fais pas partie de ton équipe, alors ne me choisis pas. Ne joue pas avec moi. C’est tout. »

Venant de Chris Paul, cette déclaration n’est pas surprenante. On connaît le bonhomme, on sait à quel point c’est un compétiteur et il n’est pas du genre à se laisser perturber par les critiques ou les haters. Lui, tout ce qu’il veut, c’est atteindre enfin les Finales NBA pour gagner cette bagouze qui lui échappe depuis le début de sa carrière. La saison dernière, il a atteint pour la première fois les Finales de Conférence lors de sa première campagne avec les Rockets. Malheureusement pour lui, il s’est blessé lors du Game 5 de la série entre Houston et Golden State et n’a ainsi pas pu aider ses potes à conclure. CP3 et les Fusées ont une nouvelle opportunité cette année mais l’équipe texane se trouve dans une situation inconfortable après les deux défaites à l’Oracle Arena. La troisième manche de samedi sera donc cruciale pour Chris Paul, James Harden et Cie, car une nouvelle défaite mettrait sans doute fin à leurs espoirs. On attend donc un Cipi Fruit égal à lui-même, qui va tout faire pour décrocher ce succès si important pour la suite de la saison. On peut compter sur lui.

Du pur Chris Paul dans le texte donc. Si vous n’aimez pas le personnage, sachez qu’il n’est pas prêt de changer. Il faudra donc continuer à supporter CP3, que ça vous plaise ou non. 

Source : The Ringer

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top