Celtics

Preview Celtics – Pacers, Game 1 : Indiana a maté la soirée d’hier et a pris quelques idées

Myles Turner Indiana Pacers

On part sur un nouvel upset ?

Source image : Youtube

Les fermiers de l’Indiana se déplacent dans le Massachusetts, au TD Garden. Ça tombe bien pour les hommes de Nate McMillan, jouer à l’extérieur semble être un avantage dans ce début de Playoffs…

Le match commence dès 19 heures, heure française, mais les deux équipes auront intérêt à être bien réveillées. Il ne sera que 13 heures à Boston au moment où l’arbitre de la rencontre jettera la balle en l’air pour un entre-deux entre Myles Turner et Al Horford, un des duels qui sera passionnant à suivre sur l’ensemble de la série. L’opposition entre les équipes classées quatrièmes et cinquièmes de la Conférence Est s’annonce au moins aussi serrée que la différence au classement. Boston a tout de même une longueur d’avance dans l’imaginaire collectif, la plupart des pronostics allant dans le sens des hommes en vert. Les joueurs de Brad Stevens sont les derniers finalistes de la Conférence Est et ont donc un certain standing à faire respecter face à des Pacers que l’on annonçait perdus à la blessure de Victor Oladipo à la mi-saison. Pourtant, au moment d’arriver dans cette postseason, ce sont plutôt les celtes qui ont déçu, ne verrouillant l’avantage du terrain au profit de leurs adversaires du soir qu’il y a une dizaine de jours. Du fait de la différence de talent entre les deux équipes, Kyrie Irving et ses potes restent très attendus. A cause de déclarations pas assez modestes tout au long de la saison, le meneur de Boston n’a plus le droit à l’erreur. En face, Darren Collison et Cory Joseph seront en mission pour prouver que si, des équipes peuvent battre Boston sur une série en sept, et plus tôt que ce que Uncle Drew pensait.

Si les pensionnaires du TD Garden ont bien un avantage, c’est assurément celui du terrain. Les deux équipes ont un bilan bien plus positif à la maison qu’en déplacement. L’année dernière, ils n’avaient pas perdu une seule rencontre chez eux avant le Game 7 de la finale de Conférence contre les Cavs de LeBron James. Il ne faudra donc pas laisser filer cette première rencontre comme ont pu le faire les Sixers ou les Raptors hier car les potes de Domantas Sabonis ne rendront sûrement pas ce cadeau. Jayson Tatum et les autres jeunes des C’s ont tant brillé l’année dernière lors des joutes de fin de saison qu’ils ne seront pas de simples lieutenants ce soir, ils doivent prendre leurs responsabilités et porter le collectif de Brad Stevens. S’ils continuent dans la lancée de la régulière, le collectif soudé d’Indianapolis se fera un plaisir de jouer le dark horse et de s’emparer du lead de la série immédiatement. Les Tyreke Evans, Wes Matthews ou autre Doug McDermott bombarderont de loin tandis que le fils d’Arvydas, Thaddeus Young ou encore le meilleur contreur de la NBA apporteront eux de la dureté à l’intérieur. A noter que Marcus Smart sera absent l’ensemble de cette série et que cela pourrait bien être une énorme perte pour la défense des celtes et pour l’équipe en général.

Difficile de pronostiquer la rencontre de ce soir, un horaire inhabituelle, une équipe qui doit step-up mais qui est privée d’un de ses éléments les plus importants, son adversaire qui semble limitée en talent mais tellement solide collectivement. Ce n’est pas ce match qui obligera Unibet à mettre la clef sous la porte.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top