Bucks

Preview Bucks – Pistons, Game 1 : cachez les enfants, vraiment, vite !

Giannis Antetokounmpo

Mon match-up c’est Blake Griffin sur une jambe ? Pfff

Source image : YouTube

Premier match de la série la plus déséquilibrée sur le papier, entre les Bucks et les Pistons. Milwaukee a roulé sur la régulière, Detroit s’est qualifié à l’arrache, Blake Griffin est diminué… Giannis a déjà dû sentir l’odeur du sang.

C’est la série de Playoffs qu’on suivra peut-être d’un peu plus loin, tant on est déjà quasiment certains de son issue. Sur le papier, il ne fait aucun doute que les Bucks sont largement supérieurs aux Pistons. Meilleur bilan de la Ligue, seule équipe à avoir atteint les 60 wins cette saison, meilleure attaque, premier à l’efficacité défensive, premier aux rebonds, deuxième aux contres, troisième au pourcentage général au shoot… le tout avec un monstre nommé Giannis. Le Freak tourne à 27,7 points, 12,5 rebonds, 5,9 passes décisives, 1,3 interception et 1,5 contre de moyenne cette saison. Malgré tout, lors des quatre confrontations face aux Pistons en régulière (toutes gagnées par les Bucks), le Grec n’a tourné qu’à 20,7 points, 8,7 rebonds et 7 passes décisives de moyenne, le tout à 58,3% au tir. Un peu moins de scoring donc, face à la raquette Andre Drummond – Blake Griffin, mais toujours une efficacité maximale pour le potentiel MVP, qui est très bien entouré. Il faudra être capable d’écarter le jeu, chose que les hommes de Mike Budenholzer savent très bien faire. Mais s’ils sont deuxièmes au nombre de trois-points réussis et tentés, les Pistons, eux, sont en tête de la Ligue lorsqu’il s’agit de limiter les bombes du parking.

Mais la différence de niveau semble bien trop grande. Les hommes de Dwane Casey n’ont que la 25ème attaque de la Ligue, sont avant-derniers en terme de pourcentage global au tir, et également dans les cinq pires équipes en termes de passes décisives. Certes, les coéquipiers de Blake Griffin font partie des dix meilleures défenses de NBA, sécurisent bien le rebond et limitent le jeu de passes adverse… sauf qu’en face, la machine Bucks semble bien trop huilée pour s’enrayer face aux hommes de Motown. Certes, on a vu les Sixers et les Raptors faire dans la colle la nuit dernière, avec deux défaites à domicile inattendues. De quoi donner des idées aux coéquipiers d’Andre Drummond, même si ce dernier risque de bien galérer face à un Brook Lopez qui va se balader autour de la ligne à trois-points. Autre problème pour la défense du Michigan, Nikola Mirotic est également de retour, pour écarter encore plus la raquette et laisser à Giannis ou Eric Bledsoe toute la place nécessaire pour driver. Vraiment, la seule chance pour les Pistons, ce serait de voir Zaza Pachulia laisser traîner son pied sous celui d’un Greak Freak lancé à toute berzingue. Et même là, la mission serait encore très compliquée.

On peut sentir le sweep à des kilomètres, et les Bucks seront sans doute enthousiastes à l’idée d’expédier ce premier tour. Attention tout de même à l’excès de confiance pour Giannis et ses copains, mais pour peu qu’ils soient sérieux, les hommes de Mike Budenholzer ne devraient pas avoir besoin de s’employer pour gérer les Pistons. La blessure de Blake Griffin va faire extrêmement mal à Dwane Casey. Le rouquin est questionable pour ce soir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top