Bucks

Sans forcer, Milwaukee marche sur Detroit : blowout nous attendions et blowout il y eut

Giannis Antetokounmpo Milwaukee Bucks pari

Giannis a passé plus de temps en survêt’ qu’en tenue cette nuit c’est dire..

Source image : NBA League Pass

Les Bucks entamaient leur série contre les Pistons cette nuit au Fiserv Forum de Milwaukee et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils n’ont pas stressé très longtemps. Première manche et une première raclée pour Giannis Antetokounmpo et ses copains.

Enfin un match qui se déroule comme prévu ! Le blowout était prévu et il a bien eu lieu. Privés de Blake Griffin, les joueurs de Dwane Casey n’ont pas pu offrir de résistance digne de nom face à l’armada de Mike Budenholzer. Rapidement menés de 20 points, les joueurs du Michigan ont bien tenté de revenir un peu mais lorsque vos leaders d’attaque se nomment Reggie Jackson et Luke Kennard, c’est un peu compliqué de lutter contre le meilleur bilan de la ligue. En l’absence de Quake, on aurait pu penser qu’Andre Drummond allait avoir une soirée chargée en attaque. Que dalle, il peut toujours attendre les ballons au poste. Soirée compliqué pour le pivot qui s’est fait sortir avant la fin du troisième quart-temps pour une flagrante 2 sur Giannis qui se passe de commentaires.

Pendant ce temps, Thon Maker a voulu s’offrir son propre revenge game contre son ancienne équipe des Bucks mais cette nuit il nous a surtout montré qu’il peut se reconvertir dans le bâtiment vu les briques envoyées du parking. Bien sifflé d’entrée de jeu pour sa demande de trade en cours de saison, le soudanais n’a pas arrangé sa côté d’amour dans le Wisconsin en envoyant le Greek Freak au sol après une faute assez sale. Un fond de jeu inexistant, une défense en gruyère, Dwane Casey n’aura pas à chercher très loin pour se remettre au boulot demain.

Côté Milwaukee, un peu de plus de positif à retenir forcément. La balle a bien circulé, les shooteurs longue distance sont déjà au point et tout le monde a pu participer à la fête cette nuit avec sept joueurs en double-figure. Giannis Antetokounmpo a assuré le show avec quelques dunks bien sentis dont un depuis la ligne des lancers, rien que ça…

Pour couronner le tout, Coach Bud, fraîchement élu Coach de l’année, a pu garder ses titulaires au frais pour la suite puisque Milwaukee menait déjà de plus de quarante points pendant le troisième quart-temps avec le meilleur joueur adverse expulsé. Tout va bien chez les Bucks.

Comment décrire ce match ? On dirait bien que Detroit a servi de sparring-partner cette nuit mais les Bucks ont sans doute plus de mal lorsqu’ils s’affrontent entre eux à l’entraînement alors on restera sur l’idée d’un échauffement intensif. Prochaine raclée rencontre dans la nuit de mercredi à jeudi, toujours à Milwaukee, avec on l’espère, un peu plus de suspense.

Boxscore Bucks vs Pistons

Boxscore Pistons vs Bucks

1 Comment

1 Comment

  1. PelsDu29

    15 avril 2019 à 12 h 53 min at 12 h 53 min

    Vache 1/12 pour les starters de détroit à 3 points… c’est bien moche ! Il leur manque un sniper à cette équipe

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top