Blazers

Le Big Three des Blazers arrache le Game 1 contre le Thunder : Enes Kanter s’est rappelé au bon souvenir de Billy Donovan

Enes Kanter Portland Trail Blazers

Enes Kanter a fait mal à son ancienne équipe ce soir

Source image : NBA League Pass

Deuxième match de la soirée avec la rencontre Blazers – Thunder au Moda Center. On s’attendait à un match bouillant entre deux équipes qui ne s’aiment pas et on n’a pas été déçu. Première victoire pour Portland, bien porté par son Big Three new look. 

Alors comme ça Portland est un bon tirage ? Entre la blessure de Nurkic, le genou qui grince de C.J. McCollum et un Damian Lillard qui n’a pas vraiment pu se reposer sur la fin de saison, bon nombre d’observateurs estimaient que le Thunder était le favori de la série. Lillard fatigué ? Voyons voir combien de temps il lui a fallu pour rentrer dans son match…

Dix-neuf secondes exactement, le temps de mettre le Moda Center en température. Encore un très gros match pour Dame, 30 points, 4 rebonds, 4 passes à 46% de loin et encore des tirs insensés qui nous font lever de nos sièges. Quand le Thunder revient à -1 à deux minutes du terme, c’est lui qui va sortir le gros shoot, deux bons mètres derrière la ligne sans le moindre écran pour remettre son équipe à l’endroit et c’est encore lui qui va finir le boulot sur la ligne des lancers. C.J. McCollum joue sur une jambe ? Bah ça s’est pas vu ce soir ou alors heureusement pour le Thunder qu’il était sur une jambe. 24 points pour la torche humaine des Blazers ce soir. Alors oui, les pourcentages d’adresse ne sont pas fous mais le gars revient à peine de blessure et il a encore sorti les paniers qu’il fallait au bon moment. Toujours capable de se faufiler dans les défenses façon anguille, il a ôté un poids des épaules de son meneur ce soir. Et enfin Enes Kanter.. Ouais, Jusuf Nurkic est un super joueur et il manquera sur ses Playoffs mais sur ce match, il peut clairement être fier de son back-up. 20 points, 18 rebonds dont 7 OFFENSIFS, le Turc a été très précieux pour son équipe et il a joué un vilain tour à OKC.

Côté Thunder, le Big Three a fait son match. Steven Adams a profité des errements défensifs de son ancien pote Kanter pour scorer un peu dans la peinture, Westbrook a encore sorti le triple-double habituel mais s’est éteint au fil du match et Paul George, sans doute gêné par son épaule douloureuse, a eu du mal à toucher la cible malgré quelques gros shoots en fin de match qui auraient pu tout changer si Damian Lillard n’avait réenclenché dans la foulée. A côté de ça ? Pas grand chose à dire.. Nerlens Noel s’est montré sur une courte période et Jerami Grant a pesé défensivement mais sinon le reste du groupe n’a pas suivi les leaders, une constante pour le Thunder qui pourra regretter une adresse longue distance catastrophique (5/33).

Un Game 1 avec une grosse intensité, du jeu rugueux, quelques beefs, dans une ambiance de dingue, voilà comment résumer ce Blazers – Thunder. On a kiffé chaque instant et on remercie les 900 accrocs qui sont venus partager ce moment avec nous. On remet ça bientôt la famille.  

Boxscore Blazers vs Thunder

Boxscore Thunder vs Blazers

5 Commentaires

5 Comments

  1. cnz

    15 avril 2019 à 8 h 24 min at 8 h 24 min

    Ça me fait mal de dire ça car je supporte le Thunder mais on a survécu grâce au mur (plutôt un muret) posé en défense. Et en attaque, on a balancé les parpaing restant.
    Un vrai manque d’adaptation en attaque

  2. Yannick

    15 avril 2019 à 10 h 58 min at 10 h 58 min

    Pour avoir maté le match, Kanter a été énorme et pas seulement au rebond offensif, sa protection du cercle était très bonne hier soir.
    A voir s’il saura tenir ce niveau sur toute la série mais ça risque de compliquer énormément de choses pour le Thunder.

  3. Maître Menator

    15 avril 2019 à 11 h 52 min at 11 h 52 min

    A part en défense Paul George a été catastrophique, je ne suis pas d’accord avec la phrase « le big three a fait son match »… PG13 a clairement pesé en négatif sur la rencontre, aucune adresse, pas de passe, presque aucune prise d’intervalle…on va mettre ça en effet sur sa douleur à l’épaule. Enfin le Thunder manque cruellement de shooters longue distance alors quand PG arrose ça devient difficie pour eux.

  4. Beben42

    15 avril 2019 à 15 h 53 min at 15 h 53 min

    Le problème d’OKC est qu’ils jouent sans vrais snipers, tout repose sur l’intensité physique défensive et offensive.
    Impossible d’évoluer au meilleur niveau actuel de la ligue sans avoir des shooters « fiables ». Il y a un vrai manque de tactique au niveau du jeu sur demi terrain … Billy Donovan n’est plus (et depuis un bon moment) l’homme de la situation selon moi.
    Malgrè leur adresse catastrophique ils sont à 4 points, ça annonce une série bien tendue !

  5. killerdescore

    15 avril 2019 à 17 h 20 min at 17 h 20 min

    PG13 qui bombarde alors que rien rentre ,ça se précipite au tir et ça perds

    y aurait fallu le bench 15 3pts et les 3quarts qui rentre pas ,enfin le reste de l’équipe est guère mieux sur ce match 5-33
    y a pas de secret s’ils en rentre même pas la moitié ,ils gagnaient ,faudra mieux construire le jeu ou attaquer au poste au game 2

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top