Celtics

Les Celtics valident la première manche : Indiana aura frôlé l’upset… le temps d’une mi-temps

Kyrie Irving Boston Celtics

Kyrie Irving, l’un des hommes du match côté Boston

Source image : NBA League Pass

Deuxième jour des Playoffs et c’était au tour des Boston Celtics d’entrer en lice. Opposés aux Indiana Pacers, les coéquipiers de Kyrie Irving avaient toutes les raisons d’être méfiants après une première soirée qui a coûté l’avantage du terrain à trois têtes de série.  

On a évité le quatrième upset de ces Playoffs 2019 mais c’était loin d’être joué pour les Celtics… Considérablement gênés par une bonne équipe d’Indiana en première mi-temps, les Celtics ont pris les choses en main au retour des vestiaires pour finalement s’imposer tranquillement et valider cette première manche de la série.

Pour ceux qui verraient le score final, on pourrait croire que Boston a survolé les débats de bout en bout mais ce n’est pas le cas.. Le début de match tourne rapidement à l’avantage des Pacers derrière une défense agressive et un Wesley Matthews adroit à longue distance. Les Celtics perdent beaucoup (trop?) de ballons et Indiana en profite en transition. Brad Stevens ne tarde pas pour réajuster son équipe en faisant entrer Marcus Morris, l’un des héros du match. Le jumeau a les crocs dès les premiers instants et ça se voit : il score 12 pts rien qu’en premier quart-temps et saute sur le moindre ballon perdu, pour le plus grand plaisir du TD Garden. A la fin des douze minutes, les deux équipes sont à égalité. (20-20) Le second quart part comme le premier, avec un run des Pacers. Le duo Joseph / Evans enchaîne neuf points d’entrée pour remettre Boston sous l’eau et comme en début de match les verts reviennent lentement sur les hommes de Nate McMillan. A la mi-temps Indiana est devant de sept points et c’est archi-mérité tant ils font plaisir à voir. Ils n’accordent aucun espace à leurs adversaires et sanctionnent la moindre erreur.

Un break plus tard (et un savon de Brad Stevens ?) et Boston revient avec de bien meilleurs intentions. C’est tout d’abord le vétéran Al Horford qui sort du bois avec un petit hook en drive avant d’enchaîner un reverse lay-up avec la faute, écoles de basket prenez note. Les Celtics reviennent sur Indiana et le match tourne totalement. La défense ne laisse plus rien passer, les shoots rentrent et en face les fermiers perdent en adresse et leurs nerfs par la même occasion. Boston, par contre, réussit tout et colle un 26-8 sur la période. L’apothéose arrive avec ce panier WTF de Terry Rozier pour conclure un troisième quart-temps magnifique. (64-53)

 

Le quatrième quart-temps est parfaitement géré par les celtes qui peuvent même envoyer leurs remplacements faire un tour sur le parquet. Boston s’impose 84-74 et peut préparer sereinement la seconde manche. On retiendra le gros match du trio Marcus Morris / Kyrie Irving / Al Horford alors qu’en face les Pacers pourront regretter de n’avoir joué qu’une mi-temps sur deux. Le premier acte avait été parfaitement maîtrisé avec un lock-down de qualité mais ils n’ont pas su bloquer le retour de Boston et ont progressivement perdu leurs moyens en attaque avec des pourcentages en fin de match qui donnent presque la gerbe : 33% dont 22% à longue distance et 57% sur la ligne…

La première manche de la série tourne à l’avantage de Boston, dans un match résolument défensif. On a eu de l’agressivité, des grosses défenses et même un début d’embrouille entre Brown et Bogdanovic, rien de tel pour lancer une série qui s’annonce musclée.  

Boxscore Celtics vs Pacers

Boxscore Pacers vs Celtics

1 Comment

1 Comment

  1. KYRIE

    15 avril 2019 à 7 h 28 min at 7 h 28 min

    « 1 down, 15 to go »

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top