Defensive Rankings

Avis de la rédaction – Defensive Player of the Year : Rudy Gobert, Paul George, Eric Choupo-Moting… la rédac ouvre son cœur

Defensive Player Of the Year

Giannis, Rudy, Paulo, Myles, ils sont quatre à se partager nos honneurs. Et vous ?

Source image : Montage TrashTalk via YouTube

Ils sont les libéros, les stoppeurs, ceux qui décident que le ballon ne rentrera pas dans leur cercle, que leur adversaire ne mettra pas un pied dans la raquette ou ne verra même pas le ballon. Big up à nos Lolo Blanc sûrs de la NBA, les défenseurs.

Et d’ailleurs, comme d’habitude, vous connaissez le principe : le but est de partager tous ensemble nos avis, pas uniquement les catapulter pour ne rien avoir en retour. On attend donc vos propres votes, avec votre petit texte et ce qui vous rend sûr et certain de votre choix. Alors sans plus attendre, voici les génies du jour.

___

David

  1. Rudy Gobert
  2. Giannis Antetokounmpo
  3. Paul George

Difficile de trancher et mon choix est certainement teinté de chauvinisme, je le concède sans souci. Le début de saison m’avait fait penser que Paulo avait lock ce trophée, mais des semaines poussives – tout est relatif – pour lui comme le Thunder ont remis en cause cette domination, même si cela ne change pas son énorme impact de ce côté du parquet et le taf qu’il a fourni pour compenser l’absence du fils de Rober. Giannis pour sa part est monstrueux avec ses tentacules capables de dévier la trajectoire des passes comme des tirs. Si on ajoute les qualités athlétiques et le sérieux dans les systèmes défensifs de Bud, le cocktail est sympa. Oui mais monsieur va repartir avec le MVP, il faut bien qu’il laisse des miettes aux autres. Même si ce n’est pas totalement impossible, j’ai du mal à le voir déjà rejoindre Hakeem et Mike avec le doublé MVP + DPOY sur la même saison. Il reste donc Rudy Gobert, la tour de contrôle, la muraille. Snobé – injustement ? – pour le All-Star Game, il faut bien que son talent soit reconnu à sa juste valeur.

Ben

  1. Rudy Gobert
  2. Myles Turner
  3. Giannis Antetokounmpo

Ça suffit les bêtises ! Déjà snobé du All-Star Game, Rudy mérite sa deuxième statuette et ce dès cette année. Meilleur défenseur de l’une des trois meilleures défenses du pays, il a amélioré ses statistiques par rapport à celles qui lui avaient permis de devenir DPOY l’année dernière. Que vous faut-il de plus ? Derrière, Myles Turner mérite quand même un gros big-up pour avoir mené les Pacers à une telle efficacité défensive malgré une pace parfois rapide. Pour finir, avec ses longs bras Giannis est en train de se faire une belle réputation dans sa propre moitié de terrain, preuve qu’il n’est pas concentré que sur l’attaque et qu’il travaille tous les points de son jeu pour devenir le meilleur joueur possible.

Alexandre

  1. Rudy Gobert
  2. Giannis Antetokounmpo
  3. Myles Turner

Notre Rudy national est le rempart le plus dissuasif qui soit dans les raquettes de la grande ligue actuellement. C’est un spécialiste de la défense. Avec ses rotations dans le bon timing, ses contres, le nombre de fois où il oblige un attaquant à changer son tir voire à passer la balle. Autant d’actions qui ne se voit pas forcément dans ses lignes de stats mais qui font bien de Rudy Gobert le pilier de la deuxième meilleure défense de la ligue cette année et le DPOY pour la deuxième année consécutive. Giannis Antetokounmpo est le meilleur défenseur de le meilleure défense. Il prend ses responsabilités sans hésiter et effectue de grosses missions sur les plus gros attaquants. Du poste 1 au poste 5, Giannis peut tout défendre, sans oublier son côté spectaculaire (demandez donc à Joel Embiid). Il sera parfait en numéro 2 de ce trophée et en numéro d’un autre encore plus important. Myles Turner complète ce trio car il a la troisième plus grosse Defensive Box Plus Minus de la ligue cette saison mine de rien. Et, en plus, il faut récompenser l’excellent boulot défensif des Pacers.

Giovanni

  1. Rudy Gobert
  2. Myles Turner
  3. Paul George

Cocorico Jeannie Longo, j’offre donc son deuxième DPOY consécutif à notre Rudy national. Started from Saint-Quentin now we are double-dipoye, Rudy est tout simplement le meilleur « spécialiste » de la défense de toute la ligue, et son énergie, son talent et son intelligence font de sa franchise la meilleure défense du pays, tout simplement. Au contre et surtout à la dissuasion Rudy n’a pas son pareil, digne héritier des Mutombo ou autres Ben Wallace qui étaient connus par-delà les pays pour leurs skills défensifs. Et vous savez quoi ? Il peut encore aller en chercher trois ou quatre à mon humble avis. Derrière ? Myles Turner récolte mes louanges. Prenez exactement ce que je viens d’écrire Rudy et transposez ça à l’étage du dessous et vous obtenez le cœur de la défense des Pacers, trop souvent oublié malgré son statut de meilleur contreur du pays. En troisième position j’aurai bien posé un Jrue Holiday tiens, incroyable défenseur sur l’homme, peut-être le meilleur de NBA, mais les Pels ne le méritent pas alors on partira plutôt sur du Paul George, exceptionnel des deux côtés du terrain cette saison.

Bastien

  1. Paul George
  2. Rudy Gobert
  3. Giannis Antetokounmpo

Pitié, qu’on ne nous fasse pas le coup du petit coup de mou en fin de parcours pour en faire toute une caisse. Est-ce que Paul George s’est blessé et a donc été moins impactant sur la défense du Thunder dans le dernier virage de la régulière ? Oui. Est-ce que Rudy a loupé quasiment trente matchs et a été Défenseur de l’année il y a un an ? Oui. Ce trophée est serré cette saison, beaucoup de très bons candidats, mais PG a été tellement fort, tellement discipliné, tellement fatigant sur les lignes de passes. Si on part du principe que James Harden est sur une saison all-time, j’ai pas vu grand monde défendre sur lui aussi bien que l’ailier du Thunder. Et je parle de défense en tête à tête, donc pas la défense collective qui oriente vers les copains.

Nicolas

  1. Giannis Antetokounmpo
  2. Paul George
  3. Rudy Gobert

La saison de Giannis Antetokounmpo fut fabuleuse des deux côtés du terrain. On parle souvent de l’attaque mais en défense, le Greek Freak a eu un impact considérable sur son équipe des Bucks. Il est le leader de l’une des meilleures défenses de la NBA, si ce n’est la meilleure. Au niveau des stats avancées (defensive rating, defensive win shares), Giannis domine la concurrence et l’impression visuelle est également flippante. Peut-être qu’il fera le doublé MVP-DPOY, réalisé seulement par Michael Jordan et Hakeem Olajuwon. En tout cas ce qui est sûr, c’est qu’il possède tous les arguments pour remporter ce trophée, même si Paul George et notre Rudy Gobert national représentent des candidats très sérieux.

Matthieu

  1. Paul George
  2. Rudy Gobert
  3. Giannis Antetokounmpo

C’est une saison extraordinaire qu’a réalisé Paulo à OKC. Malheureusement, l’extra-terrestre Giannis ou le pistolero Harden l’empêchera d’être MVP. Mais hors de question de laisser PG13 fanny. On le savait excellent défenseur, et cette saison a été une longue démonstration des immenses qualités de l’ailier. Sans André Robertson à ses côtés pour gérer le meilleur extérieur adverse, George s’est occupé des tâches ingrates avec brio. Et lorsqu’en plus on tourne à 28 points de moyenne, malgré l’énergie dépensée… Désolé Rudy, mais pas de back-to-back pour toi. Les qualités défensives du Français ne sont plus à démontrer, mais cette saison, George était juste le meilleur. Pour la troisième place, le Greak Freak coiffe Myles Turner sur le fil. Les récentes absences du numéro 34 ont rappelées à quel point les Bucks étaient dans le dur sans leur meilleur joueur.

Robin

  1. Myles Turner
  2. Giannis Antetokounmpo
  3. Rudy Gobert

La grosse cote, pour moi Myles Turner est le meilleur défenseur de la NBA cette saison. Il est la pierre angulaire de la troisième meilleure défense de la Ligue, le meilleur contreur de NBA et de loin, puis sa défense a eu un impact incroyable sur les résultats de son équipe cette saison, plus que les autres selon moi. A côté de ça, Giannis était partout, défendant constamment de très bonne manière le meilleur joueur adverse en dépensant autant d’énergie de l’autre côté du terrain, impressionnant. Enfin la mauvaise fin de saison du Thunder a poussé PG hors de mon podium, lui qui en était le favori une bonne partie de l’année et de ce fait Rudy Gobert a fait son entrée. Toujours le meilleur défenseur de la seconde meilleure défense de la Ligue, simplement.

Voilà pour nos pronostics maison, ou plutôt nos avis persos, ou en fait… un peu des deux. Comme dit un peu plus haut on attend les vôtres en commentaire, juste ci-dessous ou sur les réseaux pouloulou, et on ressortira tout ça au moment de l’annonce du trio final, et fin juin pour les seconds NBA Music Awards de l’histoire. Mais d’ici-là… place aux Playoffs.

1 Comment

1 Comment

  1. killerdescore

    11 avril 2019 à 17 h 02 min at 17 h 02 min

    -Giannis Antetokounmpo
    -Andre Drummond / Joel Embiid
    -Rudy Gobert
    -Anthony Davis (il fait un bon taf défensif sur sa demie saison ,il l’aura pas mais ça se mentionne)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top