Mavericks

Dirk Nowitzki, légendaire jusqu’au bout : 30 points pour un dernier match inoubliable du Wunderkind à Dallas

Dirk Nowitzki
Source image : NBA League Pass

Oui, cette nuit Dirk Nowitzki a joué son dernier match en carrière. Il l’a annoncé, après avoir rayonné une dernière fois devant ses fans de Dallas. L’Allemand nous a planté ses 30 points, pour partir sur un dernier carton texan.

Mais que pouvait-on réellement demander de plus ? Probablement une cérémonie d’après-match incroyable, avec des légendes du basket et des déclarations fabuleuses en tout sens. Mais ça, on y reviendra un peu plus tard. Ce qu’il y avait de marquant, évidemment, c’était la soirée de Dirk de son arrivée à la fin du match. D’abord, cette horde du staff de la franchise texane, rassemblée à l’entrée des joueurs pour réserver un accueil de rêve au numéro 41. L’échauffement qui suit, les fans qui s’impatientent, les joueurs qui rendent hommage à leur façon. La rencontre commence, et là, comme par hasard, magique : Nowitzki plante 10 points en 3 minutes, devant une foule en délire. C’est trop beau pour être vrai, le type va nous en claquer 80 pour son dernier match en carrière à l’American Airlines Center. Impossible ! En effet, impossible, mais Dirk va tout de même utiliser ce dernier grand moment pour se faire un sacré kif personnel. Des shoots pris dans tous les sens, aucune conscience des défenses autour de lui, et des coéquipiers qui le servaient à foison car conscients qu’ils ne reverraient plus l’ailier fort, sur ce parquet, dans cette tenue. Au fil du match, et sous les hurlements des fans qui ne voulaient qu’une chose, voir Dirk sur le terrain, les shoots rentraient et Nowitzki se rapprochait doucement de la trentaine. Eh, mine de rien, le type n’avait pas atteint cette barre depuis 2016. Il fallait donc s’en rapprocher le plus possible, comme un trente pointé parfait, qui viendra justement dans le dernier quart. Malgré les assauts d’un Jamal Crawford lui aussi historique, c’est bien Dirk qui repartira avec la gloire éternelle, du gros dunk, du pur shoot, des sourires, une victoire et toute une fanbase rassurée de voir son poulain gambader une dernière fois librement. Oui, Dirk a bien mis 30 points cette nuit, comme Wade à Miami, pour ce qu’il annoncera en sortie de match comme étant sa der des der à l’AAC. On a connu pire comme sortie, largement pire…

A-t-on décrit la gueule du dernier shoot, celui qui lui a permis d’atteindre les 30 points ? On vous laisse deviner, mais normalement c’est pas trop compliqué à trouver… Merci pour tout Dirk, merci pour absolument tout !

2 Commentaires

2 Comments

  1. killerdescore

    10 avril 2019 à 15 h 14 min at 15 h 14 min

    One Leg Fadeaway

  2. RIP

    10 avril 2019 à 15 h 33 min at 15 h 33 min

    Un gros dunk moulin à vent?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top