Celtics

Isaiah Thomas retourne à Boston ce soir : entre nostalgie, émotions et grandes questions

Isaiah Thomas
Source image : Youtube

De retour à Boston en tenue de joueur ce soir, Isaiah Thomas va peut-être vivre le moment qu’il attendait tant depuis des mois : rejouer au TD Garden, là où toute la magie a été opérée au sommet de sa carrière. Ambiance.

C’est le genre d’affiche qui impose directement de penser au petit Isaiah. Déplacement de Denver à Boston, gros match entre deux belles cylindrées attendues au moins au second tour des Playoffs, normalement ça devrait causer basket. Sauf qu’avant même de parler du match, il y a bien un garçon qui occupe l’espace médiatique avant tout le reste. C’est lui qui aura le plus de caméras braquées sur lui, avec Kyrie Irving, même sans avoir la moindre minute de jeu. Isaiah Thomas sera en effet de retour dans son jardin, là où il est devenu une star mondiale et où il a déchainé les passions balle en main. C’était il y a deux ans, pourtant on dirait que ça en fait six. La saison de candidat MVP, les quatrièmes quart-temps de folie, les déclarations piquantes, puis la désillusion en Playoffs, la blessure, le transfert et cette chute qui ne cesse sous les yeux de fans désabusés. Où est passé le King in the Fourth ? Où est la machine à scorer, qui poussait tout le monde à se brancher sur Boston dès qu’un money-time était lancé ? Si le retour à la compétition a été assez bien géré par Thomas, lui qui a eu de gros soucis à la hanche et aurait pu quitter la piste en l’espace de quelques mois, le rôle du meneur a totalement changé et ce sont les Nuggets qui le montrent actuellement. Après un comeback physiquement assez réussi, Isaiah a vite compris qu’il allait devoir en chier à nouveau comme à ses débuts en NBA, car sa taille maintenant liée à son manque de vive mobilité ne font plus équilibre avec sa magie offensive. C’est simple, Mike Malone a testé la puce pendant un mois et l’entraîneur des Nuggets est ensuite allé voir son joueur pour lui dire que sa place dans la rotation n’était plus trop possible. Coup dur pour IT, mais qui ne détruit pas l’homme. En effet, comme il l’a indiqué ce dimanche en se rendant dans le Massachusetts, Isaiah sait qu’il pourrait ne pas du tout jouer ce soir. Cependant, il restera prêt, comme toujours dans sa carrière. Prêt à jouer, prêt à tout donner, et même prêt à… remettre le maillot vert cet été ?

“Je sais que l’ambiance sera probablement folle. Les fans vont vouloir me voir jouer, et j’ai toujours voulu rendre aux fans ce qu’ils veulent. Mais au final, ce sera au coach de décider. S’il m’appelle, je serai plus que prêt.”

“Ce qui s’est passé à Boston s’est produit pour une raison, et cet amour mutuel durera pour toujours. Je n’ai joué que 3 ans ici, mais on aurait dit que ça faisait 15 ans quand on voit l’amour qui m’a été donné et celui que j’ai rendu. C’était authentique. C’était une ville qui avait besoin de quelque chose à l’époque, et j’avais besoin d’une équipe qui croyait en moi.”

“Je sais aussi qu’on s’est séparés en mauvais termes, après mon transfert. Je voulais simplement leur faire savoir (au management) que j’étais intéressé. Je ne savais pas s’ils l’étaient, et je ne disais pas que je voulais revenir en étant le patron. Juste leur faire savoir que j’étais intéressé. On ne sait jamais, personne ne peut prédire mon avenir. Mes options sont toujours ouvertes, je suis un membre des Denver Nuggets aujourd’hui mais je serai agent-libre en fin de saison et on ne sait jamais ce qui peut se passer.”

Techniquement parlant, Isaiah n’a toujours pas rejoué au TD Garden depuis son transfert il y a un an et demi. D’abord, il s’était remis de sa première blessure et avait été conservé par les Cavs juste après son comeback. Ensuite, il avait été transféré chez les Lakers, ce sont donc Jordan Clarkson et Larry Nance qui faisaient les malins avec LeBron sous les yeux d’un Paul Pierce fumant avant de voir son maillot s’élever au plafond du TD Garden. Aujourd’hui ? On aura donc la possibilité, en croisant les doigts, de voir Isaiah faire son entrée sur le parquet, si Malone décide de faire jouer son meneur. Quand on sait que la course est tendue à l’Ouest et aucun soir ne peut être pris à la légère, difficile de croire que l’entraîneur de Denver va changer ses rotations pour faire plaisir à JeanMichelCeltics4Ever. Cependant, il ne faut pas mettre de côté le fait qu’un joueur comme Thomas pourrait apporter un punch offensif évident, si les Nuggets galèrent ce lundi offensivement. Et demain ? Et bien demain, donc entre guillemets cet été, on verra de quoi l’avenir d’Isaiah sera fait. Est-ce qu’un retour à Boston sera envisagé, impossible à dire quand on connaît un peu Danny Ainge et plus globalement la NBA ces dernières années. Tout peut se passer, on peut même voir Thomas finir en Chine parce qu’aucune équipe ne voudra miser sur lui, par manque de taille et d’investissement en défense. D’où l’importance de ce match, ce soir, dans le camp d’Isaiah. Pas l’importance du résultat ou de la performance, mais l’importance du moment et de la potentielle entrée en jeu. Car s’il y a bien une chose que le lutin répète depuis des années, c’est que rien n’est prévisible. Impossible de prédire qu’un 60ème choix de Draft de 1m65 fasse la nique à toute la NBA avant d’être transféré les yeux fermés. Impossible de prédire que ce même type puisse quitter le circuit et ne plus jamais avoir de contrat dans la Ligue seulement deux ans plus tard.

On sait jamais, voilà comment a décidé de vivre Isaiah Thomas, ce soir comme au quotidien d’une manière générale. Ce soir, IT est de retour à Boston, mais pourra-t-il entrer sur le terrain après tant de galères et de matchs consécutifs sans avoir été appelé ? Vous connaissez la réponse : on sait jamais…

Source : Boston Globe

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top