Thunder

Russell Westbrook a pris sa seizième faute technique : suspension incoming, la cerise sur le gâteau dégueulasse de la nuit

Russell Westbrook

2/17 au tir, la défaite et une suspension, ce genre de brelan goût merde.

Source image : YouTube

Il fallait bien que ça arrive, et ce sera finalement arrivé lors du très probable pire match de Russell Westbrook cette saison. Comme un symbole d’une nuit où décidément rien n’allait pour le MVP 2017…

Il était le leader d’une catégorie de statistiques pas très glorieuse, il l’est d’ailleurs évidemment toujours, devant les agités du bocal Andre Drummond, Patrick Beverley et Draymond Green (14 technical fouls pour les trois aboyeurs). Mais cette nuit Russell Westbrook a dépassé la ligne rouge, celle qui le privera très probablement d’un match et de plus de 200 000 balles sur la paie. « Probablement » car la NBA revient parfois sur les décisions de ses arbitres en requalifiant une faute technique en faute « normale ». Mais pas sûr que les instances seront si douces avec le Brodie, lu qui a donc pris cette nuit sa seizième biscotte de la saison. Habitué à briller en tête du classement des râleurs, le Brodie n’a pourtant encore jamais connu la suspension puisqu’en 2015 la NBA avait fait sauter sa seizième technique, grâce d’ailleurs déjà obtenue deux fois cette saison, ce qui nous fait dire que cette fois-ci semble être la bonne pour un homme qui laisse parfois ses sentiments déborder, manière polie de décrire un mec complètement habité sur le parquet et semble-t-il en dehors. Russell Westbrook a d’ailleurs réagi à la sanction après le match et attention les yeux, car à côté Gregg Popovich passe pour une concierge :

Journaliste : Espérez-vous que la faute technique sera annulée ?

Russell Westbrook : Question suivante.

J : Saviez-vous que vous en aviez déjà quinze ?

RW : Question suivante.

J : Êtes-vous déçu de devoir rater un match ?

RW : Question suivante.

Du Russell Westbrook dans le texte, ou plutôt dans le non-texte, et heureusement son coach a quand même été un pu plus bavard, même s’il n’a pas non plus lâché en exclu l’antidote pour éviter la grippe l’hiver :

Parfois je comprends que c’est dur pour ces gars de se faire secouer à ce point-là sous les paniers. Ces mecs donnent beaucoup pendant les matchs. Évidemment je voudrais que Russell Westbrook joue (et ne soit pas suspendu, ndlr), je voudrais pouvoir compter sur lui mais nous verrons comment tout ça va finir.

Habile manière de mettre la pression à la NBA mais désolés messieurs, Russell Westbrook devrait bien prendre sa petite suspension, et ainsi laisser Paul George lâcher un nouveau 45/15/8 en son absence. Un repos qui permettra au moins au cyborg de souffler un peu, lui dont la débauche d’énergie lui coûte à peu près trois années de vie à chaque match joué. La route est encore longue avant les Playoffs, un coup de chaud t’es troisième, un coup de froid tu prends les Warriors au premier tour, alors le Thunder n’a qu’à prendre tout ça comme une bénédiction et l’occasion pour RW de se poser deux minutes dans sa vida loca.

Fallait que ça arrive, et c’est donc arrivé. Aussi simple que ça, et pas vraiment de chance pour que la saison du Thunder prenne un virage à 180° parce que Russell Westbrook rate un match. Un certain PG a déjà plutôt bien assuré lors de sa dernière absence, alors on va simplement conseiller à Russ de profiter de la vie et au reste de l’équipe d’en profiter aussi mais plutôt pour toucher le ballon, parce que pour certains c’est quand même assez rare comme occasion.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top