Knicks

Toujours pas de comeback prévu pour Frank Ntilikina : bon, ça joue les Lakers le 17 ou pas ?

Frank Ntilikina
Source image : NBA League Pass

Absent des parquets depuis le 27 janvier dernier, Frank Ntilikina n’a toujours pas de date de comeback prévue et on commence à s’impatienter ici sur l’Hexagone. On retente ça la semaine prochaine…?

Il y a peut-être pire que le fait d’être fan des Knicks cette saison, si on aime remporter des matchs de basket. Il y a être fan des Knicks cette saison, si on aime remporter des matchs de basket, et être Français. Quel calvaire pour Frank et pour ceux qui voulaient le voir jouer un minimum. En début de saison, avec un nouveau coach à bord et une concurrence assez faible, on se demandait avec curiosité si Ntilikina allait avoir droit à une hausse de ses responsabilités dans Gotham. L’espoir, soyons francs, aura duré quelques semaines. Suffisamment de temps pour que David Fizdale sorte le Français de la rotation, suffisamment de temps pour qu’on comprenne rapidement quelles sont les vraies intentions des Knicks cette saison. Se débarrasser d’Enes Kanter, trouver un partenaire de transfert pour Kristaps Porzingis, et enchaîner les défaites pour se retrouver en top de la Loterie liée à la Draft 2019. Un plan exécuté à la perfection, mais qui a plongé le French Prince dans un sacré cauchemar, lui qui en plus a vu Dennis Smith Jr débarquer dans la ville qui ne dort jamais. Quand vous prenez tous ces éléments, que vous y ajoutez une blessure à l’aine et espérez avoir au moins une lueur de vie en toute fin de saison régulière, vous savez que vous allez repartir avec rien d’autre que des désillusions.

Ainsi, la dernière update faite sur le meneur tricolore ne nous permet pas de sauter au plafond, loin de là. Si la possibilité de le revoir sur les parquets est toujours présente, potentiellement dans cette fin de mois de mars, le staff des Knicks a été clair avec le menu tout proche : trois matchs en déplacement, Frankie t’es gentil mais tu restes à New York. Pas de roadtrip pour Ntilikina, alors que les Wolves, Pacers et Spurs auraient probablement été ravis, eux aussi, de retrouver le Frenchie. On ne peut donc que viser le prochain match des Knicks à domicile, le 17 mars face aux Lakers, pour se redonner un peu d’espoir. Sinon ? Il faudra envisager la piste qu’on appelle Lonzo Ball, c’est-à-dire une rééducation qui n’avance pas assez vite, une fin de saison qui approche, et donc un drapeau blanc agité par le staff afin de garder le joueur éloigné des risques de nouvelles blessures. Ce serait extrêmement dur pour Frank, lui qui n’a participé qu’à une quarantaine de matchs cette saison. Mais quelque part, on a envie de se demander si ce ne serait pas la meilleure solution, afin d’être transféré par la suite ? Les Knicks ont l’air de croire en DSJ, les Knicks ne jouent rien en ce moment, et Frank ne peut pas flinguer sa cote en revenant trop tôt sur les terrains. Voilà où il faut en venir pour paraître optimiste.

Si vous cherchez Frank Ntilikina, il ne sera pas avec les Knicks sur les trois prochains matchs. Allez, on croit au 17 mars, la dernière fois qu’il a joué les Lakers au MSG c’était plutôt un bon souvenir.

Source : New York Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top