Jazz

Preview Jazz – Bucks : deux équipes qui cartonnent en ce moment, mais va bien falloir un perdant

Giannis qui rencontre Rudy, ça promet !

Source image : Youtube

Avec le Sixers-Warriors, l’opposition entre Utah et Milwaukee représente la grosse affiche de la nuit. Ces deux équipes sont sur une belle dynamique et ça ne date pas d’hier. Ça valait bien une petite preview histoire de se chauffer.

Au niveau de la hype pure, une rencontre entre Utah et Milwaukee n’est pas forcément la plus alléchante. Bah oui, ce n’est pas un Warriors – Lakers où il y a des superstars de partout et une fanbase très large de chaque côté. Par contre, d’un point de vue purement basket, difficile de faire mieux en ce moment tant ces deux équipes cartonnent. Et quand on dit ça, on ne parle pas uniquement de la semaine dernière ou des dix derniers matchs. Non, on parle d’un échantillon assez grand pour pouvoir tirer des conclusions. Lorsqu’on regarde le classement, on voit que les Bucks sont premiers de la NBA avec un bilan global de 48 victoires pour 14 défaites. Eux, ils sont évidemment chauds depuis le début de la saison et continuent de progresser sous l’impulsion du candidat au MVP Giannis Antetokounmpo. Le Greek Freak vient d’être nommé logiquement joueur du mois tandis que son coach Mike Budenholzer a été récompensé en janvier et en février pour son formidable travail concernant le développement du collectif autour de Giannis. En clair, les Bucks sont sur un petit nuage et n’ont d’ailleurs plus perdu à l’extérieur depuis une rencontre à Oklahoma City il y a un peu plus d’un mois. Les Daims restent en effet sur dix succès consécutifs en déplacement et on imagine qu’ils voudraient bien continuer cette série du côté de Salt Lake City.

Sauf que Utah, c’est du lourd depuis le début de l’année civile. En négatif fin décembre, les hommes de Quin Snyder ont pris des bonnes résolutions pour 2019 et ont enclenché la vitesse supérieure. 24 matchs joués sur les deux derniers mois, pour un bilan de 17 victoires et 7 défaites. Du coup, ils sont passés de la 11ème place à l’Ouest à la 6ème place avec un bilan global de 35-26. Ce n’est plus la même histoire. Alors oui, si on jette un œil au calendrier du Jazz, on se rend compte que les Mormons ont surtout battu des équipes plus faibles et qu’ils ont lâché des matchs face à des poids lourds. Si on met de côté Denver, contre qui Utah s’est imposé deux fois, le Jazz s’est incliné contre Toronto, Golden State, Portland (à deux reprises), OKC, Houston, ainsi que les Bucks. C’était le 7 janvier dernier à Milwaukee, où les Daims l’avaient emporté 114-102. Utah voudra donc prendre sa revanche et surtout accrocher une victoire de qualité face à l’une des meilleures équipes de toute la NBA. Vainqueur des Nuggets il y a deux jours, le Jazz pourrait envoyer un message fort en cas de succès face aux Bucks, même s’il ne faut pas oublier que Giannis Antetokounmpo et ses copains sont en back-to-back après la rencontre d’hier contre les Lakers. En tout cas ce qui est sûr, c’est que Utah devra montrer son meilleur visage. De la défense, du collectif, de l’intensité, tout ça dans la chaude ambiance de la Vivint Smart Home Arena. Le Jazz aura également besoin d’un peu de folie avec Donovan Mitchell, en pleine bourre depuis le All-Star Weekend. L’arrière sophomore tourne quand même à 29,8 points, 6,0 rebonds et 5,0 assists de moyenne sur les quatre derniers matchs, le tout à 45,5% au tir dont 41,9% du parking. Peut-il continuer sur sa lancée ?

Rendez-vous à 3h du mat’ pour un véritable choc entre deux équipes qui ne veulent plus perdre. Mais étant donné que le match nul n’existe pas encore au basket, il faudra bien un perdant. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top