Bulls

C’est la teuf à Chicago : 42 points pour LaVine, 35 pour Markkanen, 3 victoires de suite pour les Bulls

Lauri Markkanen zach lavine bulls

Alors comme ça, on a prévu de tout changer sur cette deuxième partie de saison ? Du côté de Chicago, les Bulls ont prolongé leur bonne dynamique en tabassant les Celtics avec la manière : victoire 126 à 116 pour les Taureaux.

On parlait d’eux hier, surtout de Lauri Markkanen qui commençait à trouver son rythme dans les performances des siens. Et bien on peut déjà dire que le gamin a confirmé cette nuit, on peut aussi dire qu’il a été vachement bien accompagné sur les lignes arrières, et on peut surtout affirmer que les Bulls se sont rattrapés après la honte de décembre dernier. Mais si, souvenez-vous. Le 8 décembre dernier, Boston infligeait une défaite all-time à Chicago en l’emportant de 56 points, une fessée 133 à 77 qui résonnait encore dans les oreilles de certains jusqu’à ce samedi. Dans leur rivalité de longue date, les Celtics se permettaient d’humilier les Bulls comme rarement on l’avait vu auparavant, et certains joueurs avaient donc entouré l’affrontement de cette nuit sur leur calendrier. Pas forcément pour rendre la monnaie, ce n’est pas comme si Bras Stevens allait laisser les siens en prendre 60 dans la face, mais au moins pour montrer un peu de fierté. Bomber le torse, surfer sur la bonne vague récente, laisser les jeunes s’exprimer et voir s’il y a moyen de l’emporter. Et bien à la surprise générale, car soyons francs on ne s’y attendait pas forcément, Boston a réalisé un des pires matchs de sa saison, et ce sont les hôtes qui en ont profité pour s’offrir un chouette succès devant leurs fans. Un troisième succès de suite, une belle revanche contre ces foutus Celtics, et avec la manière. Car dans cette victoire du samedi soir, ce sont Lauri Markkanen et Zach LaVine qui ont brillé en duo. Et pas qu’un peu.

Le premier était chaud bouillant, on le savait et on l’écrivait hier soir. Avec un nouveau match au-dessus des 20 points, Lauri restait en feu et rejoignant un groupe élite de joueurs des Bulls ayant autant enchaîné sur ces 10 dernières années. Profitant du secteur intérieur mollasson de Boston, Markkanen faisait la totale en gardant le même niveau d’agressivité tout au long de la soirée. Mais alors le second… c’était sa nuit, obligatoirement. Après avoir plutôt géré dans le distribution et la création ces derniers temps, notamment à Orlando où son staff le félicitait pour son évolution dans ce sens, LaVine se lâchait complètement pour carboniser la défense des Celtics. Dunks avec tête à l’arceau, lancers bien provoqués, shoots compliqués et rentrés avec le sourire, Zach était dans une toute autre zone et s’offrait un nouveau record en carrière par la même occasion : 42 points pour LaVine, 35 pour Lauri, aucun autre duo des Bulls n’avait offert telle performance depuis… Jordan et Pippen en 1996. Cela vous classe un peu le délire. Alors forcément, on va éviter les blasphèmes en isolant totalement le plus grand duo de l’histoire du basket de toute comparaison imaginable, mais quand on voit la bonne forme des Bulls et ce que les deux joueurs les plus talentueux veulent construire ensemble, il y a de quoi retrouver un peu le sourire dans les rues de Chicago.  Un peu d’excitation, pour que sur cette fin de saison, ceux qui hésitent à cliquer sur les Bulls se laissent tenter par la paire LaVine – Markkanen.

Collectivement, il fallait que les Bulls se rattrapent après l’humiliation infligée par les Celtics en décembre dernier. C’est fait. Individuellement, il fallait que les deux meilleurs joueurs se montrent sous leur meilleur profil, pour conserver la belle passe de leur franchise. C’est fait. C’est bien la teuf à Chicago.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top