Celtics

Jayson Tatum ne se soucie guère des rumeurs de trade : la NBA est un business et il l’a bien compris

Jayson Tatum

Faîtes en sorte que Danny Ainge ne m’échange pas.

Source image : YouTube

Souvent dans les rumeurs de trade depuis plusieurs semaines (et cela reprendra de plus belle l’été prochain), Jayson Tatum reste concentré sur son jeu et ne s’en soucie guère car cela fait partie du jeu, la NBA étant un business.

Les Celtics veulent à tout prix Anthony Davis pour continuer à s’affirmer comme le principal favori de la Conférence Est. Mais, pour cela, il va falloir se séparer de plusieurs joueurs de qualité et Jayson Tatum en fait partie. L’ailier de bientôt 21 ans dispose d’une valeur marchande très élevée et ne cesse d’impressionner les observateurs de par la maturité qu’il possède malgré son jeune âge. Forcément, les Pelicans souhaitent le récupérer pour lâcher AD afin de construire autour de lui dans les années à venir. Le board de NOLA croit beaucoup en son talent et serait prêt à lui faire confiance, plus qu’à Brandon Ingram par exemple, l’autre poste 3 qui pourrait être échangé par les Lakers pour obtenir le Brow. Et les rumeurs qui l’entourent, Jay s’y habitue et fait du mieux qu’il peut pour ne pas s’en soucier, comme déclaré à A. Sherrod Blakely de NBC Sports.

« On m’a souvent posé cette question. Et ma réponse est toujours la même : je contrôle ce que je peux contrôler, je ne le prends pas personnellement. J’ai compris en arrivant que c’était un business. Ils [les dirigeants] doivent prendre la meilleure décision, quelle qu’elle soit. Particulièrement maintenant et je ne peux pas le contrôler. »

En NBA, plus une carrière avance et plus le risque d’exposition aux rumeurs de transfert est élevé. Dès sa deuxième saison, Jayson Tatum fait connaissance avec ce business si particulier. Son profil fait déjà rêver un paquet de dirigeants et très peu de joueurs peuvent se targuer d’avoir un tel vécu après moins de deux campagnes disputées dans la Grande Ligue. En 2018-19, le Celtic tourne à 16,5 points et 6,3 rebonds de moyenne, à 45% aux tirs et 38% à trois-points. Il est le deuxième meilleur marqueur de Boston (37-21), une équipe que l’on devrait, au moins, retrouver en demi-finales de Conférence. Autant vous dire qu’il accumule de l’expérience à vitesse grand V, ce qui est toujours bon quand une franchise souhaite construire autour de quelqu’un. Du côté de la Nouvelle-Orléans, on se frotte les mains et il se pourrait bien que Tatum vive ses derniers mois dans le Massachusetts. Mais ne comptez pas sur lui pour saborder la fin d’exercice de sa formation, il se donnera à fond jusqu’au bout.

Aux Celtics ou aux Pelicans, Jayson Tatum devrait s’imposer comme étant l’un des joueurs les plus prometteurs de NBA. Son potentiel est conséquent et il dispose déjà de beaucoup de qualités. Franchise player en devenir ? Difficile de s’exprimer à ce sujet pour le moment mais, une chose est sûre, on devrait le retrouver très vite au All-Star Game, avec les références de son sport.

Source texte : NBC Sports

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top