Nets

Son départ des Lakers ? La meilleure chose qui soit arrivée à D’Angelo Russell dans sa carrière

D'Angelo Russell

Difficile d’exploser chez les Lakers quand on est jeune.

Source image : NBA League Pass

Devenu All-Star cette saison, D’Angelo Russell est revenu sur son transfert des Lakers vers les Nets à l’été 2017. Il estime que rien ne pouvait arriver de mieux à sa carrière.

Des moyennes de 20,3 points, 3,8 rebonds et 6,6 passes, à 44% aux tirs, 37% à trois-points et 82% aux lancers, sans oublier un statut de playoffable à l’Est pour les Nets. C’est peu dire si D’Angelo Russell réalise actuellement une excellente saison, tant individuellement que collectivement. Pour couronner le tout, le deuxième choix de la Draft 2015 va connaître son premier All-Star Game ce week-end, à Charlotte. À 22 ans, D-Lo n’a jamais semblé aussi épanoui depuis ses débuts dans la Grande Ligue et ses années californiennes sont définitivement derrière lui. À Brooklyn, le meneur est moins exposé médiatiquement qu’aux Lakers et ces derniers doivent rager en le voyant à un tel niveau, même s’il ne faut pas oublier que dans le cadre de son échange de juin 2017, ils ont récupéré un choix de draft qui s’est transformé en Kyle Kuzma. Russell lui, est bien content d’avoir changé de franchise et il pense carrément que cet événement est la meilleure chose qui lui soit arrivée jusqu’ici, comme expliqué à Leo Sepkowitz de Bleacher Report.

« Si les Lakers ne m’avaient pas laissé partir à l’époque, ils m’auraient fait partir maintenant, et je serais en train de traverser ce qu’ils [les jeunes, ndlr] traversent actuellement. [Ce trade] est la meilleure chose qui me soit arrivée dans ma carrière. »

Difficile de ne pas aller dans le sens de D’Angelo Russell quand on sait que, depuis son départ de Los Angeles en 2017, il a tout simplement changé de statut dans la Ligue. Évidemment, chaque situation est différente et rien ne dit que D-Lo aurait vécu ce qu’il vit actuellement en restant chez les Lakers. Mais avec un peu plus de patience, ces derniers auraient pu disposer d’un joueur hyper doué offensivement, dangereux derrière l’arc et qui aurait été parfait dans un rôle de lieutenant aux côtés de LeBron James (en tout cas, le fit est meilleur que Lonzo Ball, qui figurait dans les rumeurs de trade ces dernières semaines). Russell a du talent plein les mains, il pue le basket et, désormais, ce sont les Nets qui peuvent en profiter et s’extasier devant ses performances chaque soir. Il sera intéressant de voir comment les dirigeants new-yorkais vont l’entourer lors de l’intersaison mais, à l’heure actuelle, le plus important pour cette jeune équipe est de terminer dans le Top 8 de la Conférence Est dès cette saison, afin d’avoir davantage de chances d’attirer un gros poisson cet été. Brooklyn étant classé sixième (30-29), on peut dire que c’est plutôt bien parti à mi-saison.

Les Lakers ne sont même pas assurés de disputer les Playoffs en avril prochain tandis que les Nets sont en bonne position pour les retrouver dans quelques mois. Et D’Angelo Russell, néo-All-Star, y est pour beaucoup en tant que go-to-guy de Brooklyn depuis le début de saison. Et dire que Magic Johnson doutait de ses qualités de leader…

Source texte : NBC Sports

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top