Lakers

Lonzo Ball n’est pas chaud pour jouer chez les Pels en cas d’échange avec Anthony Davis : quelqu’un lui a dit qu’il n’avait pas le choix ?

Lonzo Ball

Quand on te dit que la Louisiane par rapport à la Californie, c’est pas si mal.

Source image : NBA League Pass

Au début de la saison, on imaginait une équipe des Lakers articulée autour de LeBron James et quelques autres joueurs expérimentés afin de développer tous les jeunes à fort potentiel de l’effectif, notamment Lonzo Ball. Cependant, tout pourrait être remis en question depuis la demande de transfert d’Anthony Davis. Il faut ramener le mono-sourcil à Los Angeles, sauf que cela impliquerait sans doute le départ de Ball vers la Nouvelle-Orléans et ça, ça ne plaît pas trop à Lonzo et sa petite famille.

Décidément, la carrière de Lonzo Ball sous le maillot légendaire des Lakers n’est pas une aventure de tout repos. Drafté en deuxième position de la Draft 2017 par les Angelinos, l’ancien meneur des Bruins de UCLA était l’un des joueurs désignés pour redorer l’avenir de la franchise. Malheureusement, sa première année sera ponctuée par des blessures et c’est finalement Kyle Kuzma, l’autre rookie, qui s’avérera être le Laker le plus en vue en 2017-18. Néanmoins, le fiston de LaVar a montré tout de même de belles choses et la franchise comptait toujours sur lui au début de la saison malgré l’arrivée de Rajon Rondo à Los Angeles. En effet, l’ancien Celtic est arrivé en tant que mentor du jeune joueur. Du coup, Ball est considéré comme le titulaire à la mène des Lakers 2018-19 et s’en sort pas si mal malgré l’omnipotence de LeBron James dans l’équipe. Cette année, il tourne en gros à 10 points, 5 rebonds, 5 passes et 1,5 interception de moyenne en 30 minutes de jeu. Ses stats sont un peu en baisse par rapport à la saison passée, ce qui est normal puisque c’est désormais LeBron qui a le ballon en main la plupart du temps. Cependant, depuis la blessure du King, Lonzo Ball a su assurer un minimum à la mène en tournant à 12,5 points, presque 6 rebonds et 7 passes de moyenne, toujours avec cet apport défensif très intéressant dont il fait preuve cette année. Certes, son shoot est toujours un problème mais il a été capable de peser sur le jeu de son équipe, bien que les résultats n’aient pas été flamboyants. Malheureusement pour lui, une sale blessure est venue stopper sa jolie lancée. Toutefois, il reste difficile de savoir à l’heure actuelle ce que les Lakers pensent réellement de leur jeune joueur. En effet, depuis que AD a déclaré vouloir bouger de la Nouvelle-Orléans, on ne sait toujours pas si la permanence de Ball chez les Lakers est remise en question ou pas. C’est en tout cas ce qu’affirme Tania Ganguli du LA Times sur Twitter. Les seules choses que l’on est en mesure de dire pour l’instant, c’est que le joueur montre toujours un beau potentiel mais a encore du mal à confirmer et qu’en cas de transfert de l’intérieur à Los Angeles, plusieurs sources indiquent que NOLA serait intéressée par le frangin de LaMelo.

Lonzo chez les Pels ? Une destination qui ne convient en tout cas pas trop au principal intéressé et à son papounet LaVar. En effet, même si le clan Ball n’a pas son mot à dire, il a tout de même donné son avis sur une éventuelle arrivée du joueur à NOLA. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Pelicans, ça le branche pas des masses. Shams Charania a déclaré également sur Twitter hier que si le meneur venait à faire partie du trade d’Anthony Davis, il ne souhaiterait pas jouer pour New Orleans et voudrait être transféré dans une potentielle troisième franchise. La raison ? Lonzo ne voudrait pas évoluer dans une équipe qui possède déjà un meneur de jeu confirmé. Or, chez les Pelicans, il est occupé actuellement par le très solide Jrue Holiday, avec Elfrid Payton, Tim Frazier et Frank Jackson sur le banc. Il paraît donc difficile d’imaginer Lonzo Ball exploser sous le maillot de NOLA étant donné la concurrence sur le poste 1. Sauf que ça, les Lakers n’en ont potentiellement rien à carrer si ça leur permet de récupérer AD. Du coup, Lonzo pourrait bel et bien se retrouver en Louisiane pour continuer sa progression. Après tout, si on veut une place de titulaire, il faut aller la chercher donc si le second choix de la Draft 2017 veut s’installer durablement comme un starter en NBA, il va bien falloir qu’il se fasse violence à un moment ou à un autre. De toute façon, il va devoir passer par là si jamais il venait à quitter les Lakers pour les Pelicans. Cependant, il est encore jeune, sa marge de progression est grande, les qualités et le potentiel sont là et bien là, donc à lui de jouer.

Malheureusement pour le clan Ball, si AD venait à rejoindre LeBron James chez les Lakers, Lonzo Ball n’aura pas son mot à dire. Lui qui se sent heureux de défendre actuellement le maillot pourpre et or pourrait donc poursuivre contre son gré sa progression en Louisiane.

Source texte : Twitter

Les visiteurs ont tapé :

2 Commentaires

2 Comments

  1. chewallace

    31 janvier 2019 à 10 h 15 min at 10 h 15 min

    Vous devriez faire quelques sauts de lignes dans vos articles.
    Je pense que la présentation en bloc/pavé peut certainement rebuter certains lecteurs ! Ce qui serait dommage car le contenu est très sympa !

  2. Ji Rue Vacances

    5 février 2019 à 13 h 09 min at 13 h 09 min

    il a peur de Payton ???

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top