Raptors

Officiel : Greg Monroe échangé à Brooklyn et coupé dans la foulée, les Raptors font le ménage pour Marc Gasol

Greg Monroe

La cantine va sembler vide tout d’un coup.

Source image : YouTube

Marc Gasol n’a encore pas bouclé sa valise pour rejoindre Toronto que les Raptors préparent déjà son repas de bienvenue. Un rassemblement d’équipe pour permettre à l’Espagnol de faire connaissance avec ses nouveaux coéquipiers dont Greg Monroe ne fera donc pas partie.

Déjà les grands gagnants de la soirée de l’avis de la majorité des observateurs, les Raptors ont tenu à faire les choses bien en nettoyant un peu la maison avant que leur nouveau pivot titulaire n’arrive au Canada. Un petit coup de plumeau bienvenu pour libérer un peu de place dans la masse salariale et laisser plus de place à Marc Gasol dans la peinture et à la cantine. Il faut dire que depuis son arrivée à Toronto l’été dernier, Moose a surtout fait connaissance avec le cuisinier de la franchise pendant que Serge Ibaka, Jonas Valanciunas et Chris Boucher faisaient le sale boulot dans la raquette. A 2 millions de dollars la saison, ça n’est pas grand-chose mais Masai Ujiri a donc préféré se délester d’un contrat inutile pour que ses hommes se sentent plus à l’aise dans le vestiaire de la Scotiabank Arena. C’est l’une des seules victoires de Shams Charania sur son ancien gourou, qui a donc annoncé le move quelques minutes après la fermeture officielle de la trade deadline pour The Athletic. Pas facile de jouer dans la même cour que le Woj.

Ainsi, le produit de Georgetown s’apprêtait à chercher un billet d’avion pour Brooklyn en pensant à prendre le second tour de draft de 2021 des Raptors dans sa valise mais il pourra finalement se contenter de l’envoyer aux Nets par La Poste puisque Brooklyn a annoncé dans la foulée se séparer de l’ancien compagnon d’Andre Drummond à l’intérieur (alors qu’on ne connaît toujours pas la contrepartie envoyée dans le grand nord). Il rejoint donc la longue liste des joueurs libres de tout contrat à deux mois de la fin de la saison régulière. L’année dernière, c’est à Boston qu’il avait atterri pour finir l’année mais on doute que les Celtics renouvellent l’expérience. Peut-être qu’avec un peu de chance, les Bucks lui fileront un spot dans le staff pour demander à leur ancien membre des infos sur leurs principaux concurrents au sein de la Conférence Est, les Raptors.

Masai Ujiri continue son petit micmac pour préparer le mieux possible les Raptors pour les prochaines échéances, à savoir les Playoffs mais aussi l’intersaison 2019 où son grand défi sera de conserver Kawhi Leonard. On peut compter sur le GM of the Year 2013, généralement il sait très bien ce qu’il fait.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top