Blazers

Officiel : trade à 2 points de moyenne entre Skal Labissiere et Caleb Swanigan, au Scrabble y’a tout bon

trade

Compte triple ça commence à faire du score.

Source image : montage TrashTalk

La trade deadline, c’est aussi l’occasion de prendre des nouvelles de vieux copains perdus de vu depuis quelques mois ou année. Ce soir, nous vous confirmons donc que Skal Labissiere et Caleb Swanigan se portent bien et qu’ils se croiseront à l’aéroport dans les prochaines heures.

On ne parle certainement pas du trade de l’année, mais il fallait bien l’évoquer pour être complet. Pendant que tous nos yeux sont rivés sur le compte Twitter du marabout de la soirée aka Adrian Wojnarowski de chez ESPN, l’insider le plus respecté de la NBA nous a sorti une bonne feinte de grand-père avec ce trade simple entre Sacramento et les Blazers. Pas d’Anthony Davis, de Carmelo Anthony ou de retour de Nik Stauskas dans l’Oregon, juste un swap de quelques centaines de kilomètres entre deux joueurs de fond de banc que l’on va quand même vous faire l’honneur de vous présenter en quelques lignes. Par respect pour vous et aussi pour ces deux-là, qui ne sont pas forcément habitués à faire les gros titres ni même les petits depuis leur arrivée dans la ligue, respectivement en 2016 et 2017. En même temps, à moins de 2 points de moyenne chacun, on peut dire que leur place en fin de premier tour de Draft est tout juste méritée pour l’instant.

Ainsi, notre ami Skal Labissiere va enfin pouvoir faire ses valises, lui qui n’a pris part qu’à 13 petites rencontres avec les Kings cette saison pour des statistiques faméliques. Pourtant, ses débuts dans la Grande Ligue étaient encourageants avec plus de 8 points de moyenne enregistrées lors de ses deux premières saisons NBA. Mais il faut croire que le trio Nemanja Bjelica, Marvin Bagley et Harry Giles était trop fort pour lui puisqu’il n’a été invité qu’à passer que 113 petites minutes sur le parquet depuis octobre. A Portland, il retrouve un poste beaucoup moins bouché puisque seul Al-Farouq Aminu est un vrai poste 4 de métier. Mais autant le prévenir tout de suite, ça n’avait pas suffit à son alter-égo qui fera le chemin inverse dans la nuit de se faire une place dans l’effectif de Terry Stotts. Pour sa saison sophomore, Caleb Swanigan n’a pas fait des merveilles et a dû se contenter des miettes dans la bonne saison des Blazers avec seulement 18 matchs à 8 minutes de temps de jeu moyen. Ce n’est pas pour le décourager, mais il va être difficile pour lui de faire mieux dans la capitale californienne vu la concurrence à son poste déjà détaillée ci-dessus.

C’est donc un échange poste pour poste et sans grande incidence sur la saison ou les finances de l’une ou l’autre des équipes concernées par ce trade. Merci pour la bombinette Woj, next !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top