Blazers

Hassan Whiteside lâche 10 contres face aux Bulls : record de franchise pour lui, dans deux heures il dit qu’il est défenseur de l’année

En s’imposant face aux Bulls cette nuit, les Blazers ont confirmé leur retour en forme avec un troisième succès de suite. Parmi les mecs qui ont brillé pour Portland, on a clairement Hassan Whiteside, auteur de… 10 contres dans la rencontre, record de franchise s’il vous plaît.

Boum, 10 blocks, un chiffre aussi rond qu’impressionnant. Quand les Taureaux ont essayé de pénétrer pour scorer à l’intérieur, ils sont tombés tout au long de la rencontre sur un Whiteside en mode « Not in my house ». Le pivot des Blazers a sécurisé la peinture de façon impressionnante, et est ainsi rentré dans l’histoire de la franchise de l’Oregon. Parce que oui, aucun joueur de Portland en l’espace d’un demi-siècle n’avait atteint un tel total dans la catégorie des cakes. Le précédent record était détenu par un groupe de quatre joueurs auteurs de 9 contres, à savoir Bill Walton, Joel Przybilla, Theo Ratliff et Mychal Thompson. Lourd ! Par contre, pour le principal intéressé, ce n’est pas un record personnel. Whiteside avait déjà atteint la barre des 10 bâches à trois reprises lors de la saison 2015-16 avec Miami (deux fois 10, une fois 11), et était même monté jusqu’à 12 un soir de janvier 2015, en l’espace de seulement 25 minutes en sortie de banc. Et devinez l’équipe qui était en face ? Les Bulls. Visiblement, il aime bien se farcir les Taureaux le Hassan. Outre ses 10 contres, il a également ajouté 15 rebonds et 8 points, avec notamment ce petit tip dans les ultimes secondes pour permettre aux Blazers de sécuriser leur victoire 107-103. Si Damian Lillard, Carmelo Anthony, C.J. McCollum et Rodney Hood ont fait le taf offensivement, l’apport de Côte Blanc a donc été indispensable.

Dans la catégorie « joueurs frustrants en NBA », Hassan Whiteside tient une place de choix car quand on voit ce genre de performance défensive, on s’aperçoit de l’impact qu’il peut avoir. On connaît ses qualités, on sait à quel point il peut faire un chantier dans une raquette avec ses 2m13 et ses 120 kilos. C’est un joueur qui tourne quand même à plus de 15 points et 12 rebonds par match cette saison et dans la Grande Ligue, ça ne court pas non plus les rues. Mais Whiteside, c’est aussi un gars qui peut être vite saoulant quand il fait semblant de défendre et qu’il donne l’impression d’être blasé par la vie. C’est le genre de mec irrégulier qui peut rendre fou les fans de l’équipe dans laquelle il joue, d’autant plus qu’il a déjà montré par le passé qu’il n’était pas forcément un cadeau niveau comportement, et qu’il ne se prenait pas pour de la daube. Si le Heat a voulu se débarrasser de lui pour laisser la place à Bam Adebayo, ce n’est pas pour rien. Heureusement pour les Blazers, il a montré son bon visage face aux Bulls cette nuit, lui qui avait déjà sorti une performance à 21 points et 16 rebonds dans la rencontre précédente face au Thunder. Il participe ainsi grandement à la remontée de Portland et on espère pour la bande à Damian Lillard que les fils ne vont pas se toucher prochainement chez lui.

Hassan Whiteside a marqué l’histoire des Blazers et plus important encore, Portland a enchaîné avec une nouvelle victoire. La saison des hommes de Terry Stotts est-elle enfin lancée ? Ça demande encore confirmation car ils profitent d’un calendrier abordable, mais c’est encourageant pour la suite, surtout si Whiteside continue sur sa dynamique.

Source stats : @BlazerFreeman

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top