Blazers

Hassan Whiteside a 50% de chances de bouger avant la deadline : qui a besoin d’un éboueur de luxe à mi-temps ?

Hassan Whiteside

Il peut déjà préparer ses valises, juste au cas où.

Source image : YouTube/Portland Trail Blazers

À l’approche de la trade deadline, les équipes tâtent le terrain pour tenter d’envisager le futur de la meilleure des manières. Hassan Whiteside fera-t-il partie de celui des Blazers ? Pas si sûr à Portland.

Remplaçant de luxe de Jusuf Nurkic après sa double fracture tibia-péroné, ce dernier risque de retrouver les parquets sous peu, et le fit entre les deux grands pose des questions. Deux profils similaires, joueurs intimidants mais au shoot limité, la paire fait un peu doublon et occupe beaucoup de place dans la peinture. Pourtant, Whiteside, réalise comme à son habitude une saison d’une belle régularité avec 15,6 points à 68,8% au tir, 14 rebonds et 3 blocks, soit le plus grand nombre de contres effectués dans la Ligue tous joueurs confondus. Cette année, c’est « Not in his house ». Mais avec déjà plusieurs années de bons et loyaux services, Rip City risque de lui préférer le pivot bosnien. Plus que de gros joueurs intimidants, Damian Lillard aurait bien besoin de shoteurs à ses côtés pour contribuer au spacing de l’équipe. Portland serait donc prêt à tester le marché pour son gros bébé, comme l’écrit Jason Quick pour The Athletic.

« Je ne crois pas que Neil Oshley [le GM des Blazers, ndlr] appelle chaque équipe pour lâcher Whiteside, mais il va certainement rester ouvert aux propositions. Je dirais que les chances de Whiteside de rester à Portland relèvent du 50/50 en ce moment. »

Ce trade aurait de nombreux enjeux. Déjà, Hassan est en dernière année de contrat, à 27 millions de dollars. Les Blazers peuvent donc chercher une contrepartie avant de potentiellement perdre leur joueur gratuitement cet été. Toujours contractuellement, au-delà de nombreuses équipes à l’Ouest, Portland a dans le rétroviseur une certaine luxury tax qu’il ne serait pas malvenu d’éviter. Ensuite, avec une huitième place très ouverte, pas impossible pour les troupes de Lillard de renforcer encore un peu leur collectif. Avec des résultats assez décevants après une saison 2019 de haut niveau, l’équipe pourrait chercher du sang frais en visant un stretch forward qui fiterait mieux à l’équipe et au retour de Nurkic. Certaines rumeurs vont d’ailleurs dans ce sens, en voyant Portland récupérer Danilo Gallinari au Thunder. Pour les autres équipes, Whiteside pourrait être un ajout important dans un effectif en manque de taille sous le panier. Le joueur est en contract year, et il est bien capable de se maintenir à son meilleur niveau pour attirer de gros contrats cet été. Pas sûr en revanche qu’il ne retombe pas les années suivantes dans ses vieux travers qu’on lui connaît tant, en montrant un niveau digne du Shaq le lundi puis en sirotant des mojitos cocos sur le banc le mercredi (si si, ça existe). Pour renforcer une équipe en soif de Playoffs ou pour des enjeux financiers, à l’approche de la trade deadline, Hassan Whiteside risque de bouger.

L’ancien pivot du Heat pourrait bien vite refaire ses bagages après une courte, mais belle saison à Portland. Sous quel maillot va-t-il passer les derniers mois de son contrat ? La réponse ne devrait pas tarder, elle est attendue pour le 6  février.

Source texte : The Athletic

2 Commentaires

2 Comments

  1. killerdescore

    29 janvier 2020 à 15 h 46 min at 15 h 46 min

    Il est trop cher ,les Pels peuvent être intéressés par un C ,genre Whiteside ou Drummond ,mais c’est bien trop cher pour ce que c’est

  2. Sebb

    29 janvier 2020 à 22 h 10 min at 22 h 10 min

    Allez, aux Cavs qui seront contents d’avoir un gros salaire expirant, contre KLove qui sera trop utile dans le système des Blazers.
    C’est plié, et en plus vu la situation des Cavs tu peux gratter un petit truc en plus en demandant poliment….

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top