Jazz

Rudy Gobert absent du All-Star Game : véritable vol ou logique respectée ?

Rudy Gobert

Douche froide pour Rudy.

Source image : NBA League Pass

La nuit dernière, les remplaçants du prochain All-Star Game étaient officiellement annoncés. À l’Ouest, nous – enfin un paquet de fans dans l’hexagone – espérions y voir Rudy Gobert, sérieux candidat pour participer à l’événement et y représenter le Jazz. Malheureusement, le Français devra attendre encore un peu avant de connaître sa première sélection pour le match des étoiles…

Anthony Davis, Nikola Jokic, LaMarcus Aldridge et Karl-Anthony Towns. Tels seront les quatre intérieurs de la Conférence Ouest présents à Charlotte, pour le All-Star Game 2019. Rien de scandaleux, ils méritent tous amplement leur sélection et ne l’ont pas volée. En revanche, il faut aussi souligner le fait que Rudy Gobert aurait très bien pu être retenu en lieu et place de KAT, ce qui n’aurait pas non plus été considéré comme un vol mais comme une juste récompense. Si Utah (29-23) est aujourd’hui septième dans sa Conférence, le Français y est pour beaucoup. Avec 15 points (à 65% de réussite), 12,8 rebonds et 2,2 contres de moyenne, Gobert réalise le meilleur exercice de sa carrière. Certes, il ne compile pas près de 23 points, 12 rebonds et 2 contres chaque soir comme Towns. Mais au moins, son Jazz est playoffable. Et il aurait certainement fallu récompenser la belle campagne (et leur excellent bilan de 11-4 sur le mois de janvier) des Mormons en y envoyant au moins un de leurs joueurs. Car Donovan Mitchell n’a pas été sélectionné non plus pour le All-Star Game, bien que cela puisse davantage s’expliquer, en raison de son début de saison plus compliqué et moins régulier que celui de Gobzilla. Forcément, l’absence de Rudy au prochain match des étoiles a fait réagir du côté de Salt Lake City. Certains de ses coéquipiers et son coach, qui avait déjà milité dans la semaine pour que le Français y participe, se sont ainsi exprimés, que ce soit via ESPN ou directement sur Twitter.

« Rudy devrait absolument être All-Star. Il est l’un des joueurs ayant le plus d’impact dans la Ligue. C’est évident, pas subjectif, et cela montre que le système All-Star est défaillant. On parle de mettre en valeur la défense mais quand on a une opportunité de la récompenser, on privilégie encore et toujours le scoring. Rudy est le meilleur défenseur de la Ligue et une force offensive quand on prend en considération ses écrans, sa finition et l’espace qu’il crée de par sa présence. » – Quin Snyder

« Pour un sport qui prétend que la défense fait gagner des titres, Rudy Gobert mérite d’être All-Star. Il n’y a personne d’autre comme lui dans la Ligue. D’autant plus qu’il est super efficace en attaque ! » – Joe Ingles

« Rudy n’est pas All-Star ?? Je suppose que défense et succès ne veulent rien dire… » – Ricky Rubio

Rendez-vous compte : l’un des joueurs les plus valuables de NBA n’est pas considéré comme étant l’un des douze meilleurs de sa Conférence cette saison. Certains doivent immédiatement crier au chauvinisme, s’exaspérer devant de tels propos et/ou trouver ça logique, mais si l’on se penche sur les statistiques générales et avancées de Rudy Gobert, il n’y a pas de doute possible. Tout d’abord, le Français est le joueur le plus adroit de la Ligue même s’il ne tire que de près et marque souvent en dunk. Mais il fait surtout partie du Top 5 des meilleurs rebondeurs et des meilleurs contreurs. Le tenant du titre de DPOY est la plus importante des pièces du Jazz. Ce n’est donc pas un hasard s’il domine la NBA au niveau des win shares (le nombre de victoires auxquelles un joueur contribue) avec un total de 8,9, juste devant James Harden et Giannis Antetokounmpo, les deux favoris au titre de MVP. Le PER de 24,4 de Gobert le place dans le Top 15 de la Ligue et il squatte également le Top 10 en ce qui concerne le plus/minus, son équipe gagnant de 7,3 points dès que Gobzilla est présent sur le parquet cette saison. De plus, avec 6,1 écrans créant un panier à chaque rencontre, le natif de Saint-Quentin est le meilleur quand il s’agit de réaliser des screen-assists. Nommé Defensive Player of the Year en 2018, Rudy peut réussir à doubler la mise en juin prochain puisqu’il continue d’être la tour de contrôle de la cinquième meilleure défense de NBA (105,7 points encaissés sur 100 possessions). Son impact est immense tant offensivement que défensivement puisqu’il possède le troisième defensive rating et le deuxième offensive rating de la Ligue. Ainsi, sur 100 possessions, le Jazz inscrit 131,9 points et en concède seulement 100,6 lorsque la Stifle Tower joue. Pour résumer, Gobert est valuable de chaque côté du parquet et est fondamental dans la réussite des hommes de Quin Snyder.

Rudy Gobert stats

Où se situe Rudy Gobert dans les statistiques cette saison ? Très souvent au sommet… Source image : Twitter

Alors oui, si Rudy Gobert est absent du All-Star Game, la concurrence de l’Ouest y est pour beaucoup. Loin de nous l’idée de vouloir décrédibiliser la Conférence Est mais, en toute honnêteté, Rudy y aurait été All-Star sans forcer. De plus, le fait de jouer dans l’Utah ne doit pas non plus aider, la visibilité étant réduite sur ce petit marché. Pour preuve, depuis dix ans, seuls deux Jazzmen (Deron Williams et Gordon Hayward) ont participé au match des étoiles. Évidemment, cela fait partie du jeu et il faut s’y faire. Quand on voit que DeAndre Jordan a réussi à participer au All-Star Game en 2017, on se dit que le Français a ses chances et pourra, un jour, l’imiter. Quoi qu’il en soit, le 27ème choix de la Draft 2013 saura rebondir de la meilleure des façons et dispose encore de plusieurs saisons pour devenir le troisième joueur français All-Star, après Tony Parker et Joakim Noah. Enfin, pour ne rien oublier ni arranger, cette non-sélection a tout de même empêché Gobert de bénéficier d’un million de dollars de bonus. Décidément…

Désormais, Rudy Gobert va vouloir rapidement passer à autre chose et prouver à toute la Ligue qu’elle a eu tort de le snober pour le prochain match des étoiles. En tant que compétiteur, acquérir le statut All-Star est gratifiant et c’est uniquement pour cela que tout le monde souhaite y participer un jour. Car, en réalité, l’objectif premier de Rudy (et de n’importe quel autre joueur) n’est pas de participer au All-Star Game mais de briller en Playoffs.

Sources texte : ESPN, Basketball-Reference

Les visiteurs ont tapé :

2 Commentaires

2 Comments

  1. Théo fergag

    1 février 2019 à 22 h 50 min at 22 h 50 min

    Pour moi Kat mérite plus que Rudy offensive plus importante bien sûr défensif ment il est moins fort Kat c’est clair mais en terme de bilan quand tes a 2.5 des playoff après le bordel Butler de début de saison et le nombre de blesse dans le Minnesota et que même l’un est franchise player dsl rudy. Et je pense le roster du jazz meilleur que celui des wolves en terme de profondeur en tt cas.

  2. nemanja

    2 février 2019 à 8 h 06 min at 8 h 06 min

    c’est pas une raison pour pleurnicher à la tv , c’est juste un all star game merde !!! c’est pas une finale nba perdu au 7eme match à la derniere seconde ! non mais serieusement il chiale comme une madeleine le grand , il va se faire ridiculiser partout maintenant , bravo le mentale de nenette. j’aime bien le joueur en plus mais là c’est pleureuse time , relativise et defonce tout pendant la saison

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top