Knicks

Preview Knicks – Celtics : opération tanking de la mort à New York, jour 1

Knicks

Les fans des Knicks quand le score affichera 52-30 pour les Celtics à la mi-temps.

Source image : YouTube

La nuit dernière, la Woj Bomb concernant le transfert de Kristaps Porzingis vers Dallas bousculait la planète NBA. En échange du Letton, les Knicks recevaient Dennis Smith Jr et des contrats expirant, signe que la franchise new-yorkaise mise désormais tout sur la free agency 2019 et la Draft. Actuellement bons derniers de NBA, les hommes de David Fizdale ont désormais un tanking à respecter, et ça commence dès cette nuit face aux Celtics d’un certain Kyrie Irving. Allez, preview.

Au lendemain de ce blockbuster trade, sommes-nous à l’aube d’un retour au premier plan des Knicks ? Le terme est sûrement galvaudé et hâtif mais en analysant cette affaire et la situation actuelle de l’équipe au classement, il est assez facile de comprendre l’intention du front-office : aller chercher un top pick de Draft et libérer du cap, beaucoup de cap pour l’été prochain. Depuis des semaines, tout le monde se demandait ce que les Knickerbockers allaient bien pouvoir faire du malheureux Kristaps Porzingis, loin des parquets depuis presque un an aujourd’hui à cause du rupture du ligament croisé du genou gauche. Et bien Adrian Wojnarowski a su donner la réponse à toutes nos questions en annonçant la séparation entre KP et la franchise qui l’a sélectionné en quatrième position de la Draft 2015. L’objectif est désormais clair, perdre un maximum de matchs pour arracher pourquoi pas le first pick à la Loterie avant d’aller appâter du très gros poisson l’été prochain maintenant que le Letton n’est plus dans les pattes de la franchise. Et le plan est déjà lancé à l’occasion de la rencontre de ce soir face à Boston. Bon honnêtement, les Knicks n’auront pas tellement besoin de se forcer pour perdre, mais désormais la franchise a un réel objectif, un projet. D’ailleurs, cette tournure pourrait alors profiter à Frank Ntilikina qui pourrait se voir attribuer encore davantage de temps de jeu à l’avenir. Le Frenchy pourra se développer et montrer enfin ce qu’il a dans le ventre. Vas-y Franky, c’est bon, à moins que Dennis Smith Jr lui barre encore la route. Dans tous les cas, attendez-vous à un match à sens unique du début à la fin en faveur de Boston et une blague de match de la part des Knicks qui n’ont désormais plus aucun intérêt à gagner, la saison 2019-20 et surtout l’inter-saison qui va la précéder étant désormais les seules choses qui préoccupent réellement la management des Knicks.

Néanmoins, la franchise n’a pas encore donné d’indices sur les futurs agents libres qu’elle essaiera d’attirer, mais il ne serait pas étonnant de la voir se positionner sur Kyrie Irving, qui sera justement en visite au Madison Square Garden ce soir avec ses Celtics. L’été prochain, avec le cap space dont vont bénéficier les Knicks, ces derniers auront la possibilité de recruter non pas une mais deux grosses stars. Reste à savoir qui seront les priorités et dans quel ordre ? Durant-Irving, Irving-Kawhi, Kawhi-Cousins ? Impossible d’en savoir plus pour l’instant, mais Scott Perry aura l’embarras du choix. Du coup, pas de conneries, il faut tanker et entourer le futur gros rookie par de la grosse star. Et ça tombe bien justement, puisque s’il y a bien une chose que les Knicks font à merveille ces dernières semaines, c’est perdre des matchs. Ils sont sur une série dramatique de onze défaites consécutives et affichent désormais le pire bilan de toute la NBA avec 10 victoires pour 40 défaites. À l’occasion de la confrontation face aux ennemis historiques de Boston, Ntilikina sera toujours indisponible ainsi que Mudiay tandis que les nouveaux arrivants Dennis Smith Jr, Wesley Matthews et DeAndre ne sont pas encore certains de jouer dès ce soir. Les Celtics seront quant à eux au grand complet et n’auront qu’une seule intention : l’emporter en forçant le moins possible. Uncle Drew, qui a manqué les deux derniers matchs devrait bel et bien faire son retour en ce mois de février qui pourrait être déterminant pour les hommes de Brad Stevens. En effet, les Verts ont désormais refait leur retard sur le quatuor de tête à l’Est. L’objectif est de finir la saison avec l’avantage du terrain en Playoffs et cette rencontre face aux Knicks vient à point nommé pour enfiler un succès tranquille. Boston est désormais à égalité avec Indiana au classement (32 victoires pour 19 défaites) et n’est plus si loin de Philly qui ne compte que deux petites victoires de plus. Le dénouement du match de ce soir semble donc déjà écrit.

Cette nuit à 1h30 du matin heure française, Celtics et Knicks se rencontrent au Madison Square Garden. Le favori viendra pour gagner et l’autre équipe ne compte pas spécialement se tuer sur le terrain. Fans de NBA friands de matchs à suspens, vous n’aurez donc normalement rien à vous mettre sous la dent. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top