Pelicans

Les Pelicans rendent Julius Randle, Nikola Mirotic et E’Twaun Moore disponibles : quitte à perdre AD, autant tout faire péter

Julius Randle

Qui veut du Julius, du Niko ou du E’Twaun ?

Source Image : NBA League Pass

A moins que vous ayez vécu dans une grotte ces derniers jours, vous savez que les Pelicans vont sûrement transférer leur superstar Anthony Davis dans les prochains temps. Quand et contre qui, ça reste à voir mais en voyant l’intérieur quitter le navire, le management de la franchise serait visiblement prêt à faire couler le bateau entier, pour en construire un nouveau.

Quelle galère que la construction d’une franchise NBA. Imaginez, vous tombez sur l’un des meilleurs prospects des dix dernières années, le meilleur intérieur de la ligue et tout simplement l’un des meilleurs joueurs du monde. Mais malheureusement, vous n’arrivez pas à l’entourer suffisamment pour être à la hauteur de ses ambitions sportives et ce dernier demande à être transféré. C’est le scénario catastrophe qu’est en train de vivre ce bon Dell Demps, le manager général des Pelicans. Alors, on a bien vu qu’il existait des solutions pour essayer de reconstruire l’équipe rapidement et ainsi rester compétitif mais la nouvelle dont nous informe Zach Lowe d’ESPN nous permet de comprendre que New Orleans souhaite probablement aller dans une autre direction : faire table rase et repartir sur de nouvelles bases. Et pour ça, le front office de la franchise rendrait disponible sur le marché des transferts Julius Randle, Nikola Mirotic et E’Twaun Moore, trois joueurs importants du roster qui contribuaient de manière significative. La valeur de ces derniers est plutôt intéressante au vu des saisons qu’ils réalisent.

Après des années un peu mitigées aux Lakers, Randle réalise une belle campagne, lui qui tourne quand même à 20 points et 9 rebonds de moyenne tout en étant payé seulement 9 millions de dollars cette saison. Niveau rapport qualité/prix, il est l’un des meilleurs contrats de la NBA en ce moment et des franchises vont probablement être intéressées par les services de l’intérieur. Cependant, le contrat de l’ancien numéro 7 de Draft prend fin cette saison étant donné qu’il ne lèvera pas sa player option, puisqu’il sera en mesure de demander beaucoup plus d’argent sur le marché des agents libres. Une contrainte qui va refroidir les ardeurs de nombreux general managers étant donné que c’est risqué de lâcher de potentiels assests intéressants ou des tours de Draft pour récupérer un joueur qui peut potentiellement partir cet été. Et c’est le cas aussi pour Mirotic. Le Monténégrin envoie aujourd’hui près de 17 points avec 8 rebonds et 36% de réussite derrière l’arc. D’excellents chiffres pour un joueur payé « seulement » 12,5 millions la saison, et son profil bien adapté à la NBA actuelle pourrait plaire à beaucoup de monde. Sauf que comme son copain Julius, on voit mal un dirigeant lâcher beaucoup pour un joueur qui sera libre durant l’intersaison, même si ce type de contrat (expirant) peut permettre de libérer de la masse salariale en vue de la free agency 2019.

Il reste aux Pelicans la possibilité d’envoyer leur arrière E’Twaun Moore dans un autre endroit que la Louisiane mais sa valeur reste plus faible que celle de ses deux autres compères, et il serait étonnant de voir Dell Demps en tirer une contrepartie vraiment intéressante dans une reconstruction. Les Pelicans, qui demandent des tours de draft pour leurs trois joueurs, vont probablement recevoir des offres, mais pas sûr qu’elles soient réellement satisfaisantes. A voir donc. Cependant, une interrogation demeure : que vont-ils faire de Jrue Holiday ? Même s’il possède actuellement un contrat qui pourrait repousser certains (25 millions par an jusqu’en 2022), sa valeur reste élevée et de nombreuses franchises pourraient s’attarder sur son cas, mais le guard n’a pas encore été rendu disponible par sa franchise. Peut-être que les Pels veulent vraiment une reconstruction tout en gardant leur deuxième meilleur joueur.

C’est bien beau de rendre tout le monde disponible mais encore faut-il pouvoir les trader, car ça serait dommage pour Demps de perdre deux belles valeurs marchandes comme Randle et Mirotic pour walou. Le souci, c’est que les Pels ne sont pas forcément en position de force étant donné que ces deux joueurs seront agents libres en fin de saison. Compliqué tout ça…

Source : ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. Luckystar

    30 janvier 2019 à 22 h 40 min at 22 h 40 min

    Trop c’est trop. Viré moi ce Dell Demps il va faire disparaître cette franchise des radars en un rien de temps.

  2. killerdescore

    2 février 2019 à 13 h 10 min at 13 h 10 min

    J’hallucine ,Moore ,Hill et à la limite Mirotic d’accord
    mais Randle
    et si tu perds ces gars là ,ramène une star pour garder AD
    L’été dernier fallait : resigner DMC ,virer Demps et Gentry ,recruter un HC et GM compétent et essayer de trade/trouver un SF correct (un Kawhi ou récemment un Porzingis ça aurait été parfait ,même si Porzi en SF je sait pas si c’est viable mais c’est toujours mieux que Hill)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top