Pelicans

Les Pelicans se sont exprimés au sujet d’Anthony Davis : ok pour un transfert, mais ne précipitons rien

Anthony Davis - Pelicans TrashTalk Fantasy League

Le départ ne risque pas d’être pour tout de suite.

Source image : NBA League Pass

Hier, la planète basket était secouée en apprenant qu’Anthony Davis souhaitait être transféré. Cette nuit, les Pelicans ont réagi à propos de cette requête, via un communiqué. Et comme on pouvait s’y attendre, ils ne braderont pas leur joueur et ne s’en débarrasseront pas le plus vite possible.

Au vu des résultats des Pelicans cette saison, cette situation devait finir par arriver. À 25 ans, un joueur souhaite jouer les Playoffs année par année. Quand il fait partie du Top 5 NBA, il veut être en mesure de viser le titre saison après saison. C’est exactement ce que recherche Anthony Davis à ce stade de sa carrière, puisqu’il n’en peut plus d’être en vacances avant le mois de juin. Ainsi, le Brow a annoncé ce week-end à ses dirigeants qu’il ne comptait pas prolonger son contrat avec eux et qu’ils feraient mieux de le transférer. Quelques heures après l’ébruitement de cette décision, par le toujours très bien informé Adrian Wojnarowski, les Pelicans ont réagi à la situation dans un communiqué publié sur leur site officiel.

« Le week-end dernier, les représentants d’Anthony Davis nous ont informé qu’Anthony ne souhaitait pas signer de prolongation de contrat avec nous et qu’il réclamait, en conséquence, un transfert. Même si nous sommes déçus par cette décision, la priorité absolue de notre organisation est d’apporter un titre NBA à notre ville, nos fans et de construire une équipe en vue d’un succès sur le long terme.

En ce qui concerne les discussions liées à un échange, nous ferons ça selon nos conditions et notre calendrier. Celui qui sera le plus sensé, celui qui conviendra le mieux à notre équipe et il ne sera en aucun cas dicté par quelconque personne extérieure à notre organisation. Nous avons également demandé à la Ligue de faire appliquer fermement les règles liées au tampering. »

La question que nous sommes désormais en mesure de nous poser est la suivante : quelle équipe est la mieux armée pour séduire et convaincre les Pelicans de lâcher Anthony Davis ? Les Lakers et les Celtics semblent être les deux principaux candidats puisqu’ils disposent des assets les plus intéressants. Lonzo Ball, Brandon Ingram, Kyle Kuzma, Josh Hart et Ivica Zubac d’un côté. Jayson Tatum, Marcus Smart, Terry Rozier et Jaylen Brown de l’autre. Agrémentez le tout de tours de draft et vous obtenez, certainement, un package capable de faire réfléchir New Orleans. D’autres franchises seraient également intéressées mais l’une d’elles ne possède pas une monnaie d’échange du même acabit (les Knicks) tandis que l’autre n’a pas envie de sacrifier un de ses joueurs majeurs (les Sixers). Voilà pourquoi les deux franchises les plus titrées de l’histoire sont celles qui tiennent la corde à l’heure actuelle. Seul hic, les Celtics ne peuvent pas négocier pour le moment car Kyrie Irving dispose d’un contrat designated, comme Davis, ce qui laisse donc le champ libre aux Lakers. Si les Angelenos souhaitent obtenir AD, ils ont tout intérêt à trouver un accord avec les Pelicans dans les prochains jours car l’été prochain, la concurrence sera toute autre.

Où finira Anthony Davis ? Les prétendants sont nombreux et l’intérieur des Pelicans devrait prochainement quitter sa franchise d’origine. Quoi qu’il en soit, la Nouvelle-Orléans souhaite rester compétitive et ne cédera pas son joueur aussi facilement. Si une équipe souhaite récupérer le mono-sourcil avant la deadline du 7 février prochain, il va falloir qu’elle soit très offrante.

Source texte : NBA.com/Pelicans

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top