Rockets

Preview Rockets – Raptors : Danny Green et Kawhi Leonard, c’est suffisant pour calmer James Harden ?

James Harden Houston Rockets

James Harden sera face à de sacrés clients cette nuit.

Source : NBA League Pass

Duel de All-Stars titulaires cette nuit au Toyota Center à deux heures du matin, mais pas n’importe quels All-Stars puisque James Harden reçoit l’ancien texan Kawhi Leonard. Gros choc à prévoir entre deux monstres du jeu actuel.

Et si c’était la fin de l’énorme série de 21 matchs à plus de 30 points de James Harden ? En recevant l’une des meilleures défenses de la ligue (sixième défensive rating), emmenée par deux des plus gros défenseurs extérieurs actuels de NBA avec Danny Green et Kawhi Leonard, le Barbu risque peut-être de galérer un peu plus ce soir que face aux Knicks. Sauf que c’est de James Harden dont on est en train de parler. Le mec semble inarrêtable, en pleine confiance et tous les ballons de son équipe passent par lui, à tel point qu’il semble inimaginable de le voir planter moins de 30 puntos. Et puis il ne faut pas oublier que Toronto possède un passé tumultueux avec les scoreurs insatiables, Jalen Rose en cauchemarde encore. Alors si ce n’est pas le bon soir pour que sa formidable lancée s’arrête, pourquoi James Harden n’irait pas chercher les 81 points de Kobe cette nuit ? On exagère un peu mais imaginez la situation si The Beard dépassait ce fabuleux total face à la même franchise que le Mamba : Twitter ne s’en relèverait sûrement pas, les serveurs exploseraient de toute part et la NBA serait plongée dans le chaos. Mais oublions les fanfictions deux secondes et revenons à la réalité car en face du pyromane se présente un Kawhi tout frais qui sort de près de dix jours de repos et qui ne compte pas se laisser marcher dessus par le sosie raté de Mister T. Accrochez-vous à vos canapés car quand le local de l’étape va lancer une iso sur The Klaw pour la possession de la gagne, ça risque d’être lunaire.

Mais au-delà d’un match entre deux hommes qui sont dans la course au MVP, ce sont surtout deux équipes qui vont batailler cette nuit. Et le combat semble légèrement plus déséquilibré sur ce point-là. Les Dinos sont une force collective impressionnante qui fonctionne avec ou sans Kawhi : un jeu collectif léché, un gros travail défensif, des individualités qui se comprennent et fonctionnent ensemble… En bref, une équipe qui tourne à plein régime cette saison et les résultats s’en ressentent : 36 victoires pour 14 défaites et la deuxième place de la ligue. Houston est en ce moment aux antipodes des Raptors. Les Fusées vivent et meurent à travers leur leader et ne peuvent s’en sortir sans lui. De l’isolation à tout va (logique quand on possède sûrement le meilleur joueur aux monde en isolation actuellement, et ce n’est pas une critique) et une très faible défense (cinquième pire défensive rating de NBA) font des Rockets l’antonyme parfait des Raptors. Et dans un duel tel que celui-ci, on aurait plutôt tendance à miser sur la force collective que sur la puissance, aussi forte soit-elle, d’un seul homme. D’autant plus quand ce joueur est privé de ses deux meilleurs lieutenants, Chris Paul et Clint Capela, même si le retour du meneur ne devrait plus tarder. En face, les Canadiens débarquent au Texas sans Jonas Valanciunas et possiblement sans OG Anunoby : aucune absence majeure qui mettrait en péril leurs chances de victoire donc.

Puissance collective ou nouvelle performance exceptionnelle du Barbu en vue ? James Harden ou le duo Green/Kawhi ? Impossible de savoir qui va prendre le dessus bien entendu, mais ce qui est sûr c’est que ce match n’est à louper sous aucun prétexte.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top