Bulls

Wendell Carter Jr. absent 8 à 12 semaines : l’intérieur des Bulls a pris exemple sur ses copains, il apprend vite ce rookie

Wendell Carter Jr

Au tour de Wendell Carter Jr. de rendre visite à l’infirmière des Bulls.

Source image : youtube

Mauvaise nouvelle pour Wendell Carter Jr., qui va manquer 8 à 12 semaines de compétition en raison d’une blessure au pouce. Un joueur qui se développe bien dans l’environnement des Bulls, c’est une anomalie que la nature s’est chargée de réparer.

Cette saison, les Bulls ne sont pas épargnés par les blessures et tout particulièrement les plus jeunes joueurs de l’effectif. Après les longues absences de Kris Dunn, Bobby Portis, Denzel Valentine et Lauri Markkanen, c’est donc au tour de Wendell Carter Jr. d’être tenu écarté des terrains pendant un bon moment. Le rookie avait disputé l’intégralité des matchs de Chicago avant de se blesser au pouce en affrontant les Lakers à Los Angeles dans la nuit de mardi à mercredi. Le ligament ayant été touché, on se doutait qu’il devrait faire face à une indisponibilité conséquente et c’est ce qu’a confirmé Shams Charania de The Athletic.

« Le rookie des Chicago Bulls Wendell Carter Jr. devrait subir une opération à son pouce gauche et manquer 8 à 12 semaines. »

Voilà qui ne va pas aider le développement de l’intérieur alors qu’il réalisait pourtant une belle saison jusque-là. Sélectionné par les Bulls avec la 7è choix de la Draft 2018, le joueur en provenance de Duke s’est immédiatement imposé dans la raquette des Taureaux. Il faut dire que tourner à 10,3 points, 7,0 rebonds et 1,3 contre de moyenne dès sa première saison dans la grande ligue, ça aide le management d’une franchise à te faire confiance, même dans l’Illinois. D’autant qu’au-delà des chiffres, le garçon possède des qualités défensives et un QI basket très intéressant, notamment pour un gamin de 19 ans. Toutefois, son absence n’est pas non plus dramatique à Chicago puisque la rotation intérieure est plutôt fournie et il n’existe aucun impératif de résultats cette année. On n’ira pas jusqu’à dire que ça fait les affaires de Gar Forman et John Paxson mais leur quête d’un bon pick pour la prochaine Draft n’en sera que plus simple.

Dans le merdier de Chicago, Wendell Carter Jr. a tout de même su montrer de belles choses pendant plus d’une moitié de saison. Malheureusement, on pourrait ne pas le revoir d’ici la fin de la régulière et le tanking des Bulls ne s’en portera que mieux. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top