Pelicans

Les Pelicans tournent autour de Terrence Ross : petite équipe cherche petit ailier depuis… une éternité

Terrence Ross Orlando Magic

On peut vite ressembler à une star, surtout quand on est comparé à Solomon Hill…

Source image : Youtube

Les Pelicans penseraient à Terrence Ross pour renforcer leurs ailes et aller chercher la huitième place à l’Ouest. Il faut dire que ça fait belle lurette que la franchise se cherche un poste 3 : mais au fait c’était quand la dernière fois qu’on a vu un vrai ailier digne de ce nom en Louisiane ?

Toujours englué dans le ventre mou de la Conférence Ouest malgré un Anthony Davis dantesque qui nous fait perdre notre latin (29 point, 13 rebonds, 4 passes, 1,7 steal et 2,6 contres de moyenne), les Pelicans savent qu’ils jouent gros sur les prochains mois. A un an et demi de la fin du contrat de leur Brow, ils ne peuvent plus se permettre de jouer les utilités à l’Ouest et doivent accrocher les Playoffs pour montrer ne serait-ce qu’un peu de régularité dans leurs performances. Le gros point faible de l’équipe est clairement identifié et sans surprise il s’agit du poste 3 où E’twaun Moore joue les pompiers de service le temps que Solomon Hill se rétablisse de ses multiples blessures habituelles. Le problème c’est que le joueur est avant tout un guard et il n’a pas la taille pour se maintenir à long terme sur le poste d’ailier même en small ball (1m93), il faut donc un vrai spécialiste du poste pour apporter du scoring tout en essayant de contenir les nombreux ailiers de talent à l’Ouest (James, Durant, George et Harris notamment), un 3&D quoi.

Cela tombe bien Terrence Ross peut remplir ce rôle grâce à son adresse extérieure (39% derrière la ligne cette saison) et une défense qui peut être bonne, quand il veut… Le truc, c’est que pour avoir Ross, il faut encore convaincre Orlando et la franchise de Floride n’est pas spécialement vendeuse malgré un contrat qui se finit en fin de saison. Dixième à l’Est et encore en course pour les Playoffs, les Floridiens préféreraient se débarrasser de Jonathan Simmons qui n’a pas su confirmer après une première saison prometteuse. On aime bien Simmons qui avait fait de belles choses du côté des Spurs mais c’est un slasher, un joueur qui attaque le cercle et qui ne rentre rien à longue distance (31% en carrière), clairement pas le profil recherché. Selon Sean Deveney de Real GM, le Magic est cependant prêt à ouvrir la porte si l’offre inclue un premier tour de draft.

« Le Magic était réticent à l’idée de transférer Terrence Ross vu qu’ils poussaient pour accrocher un spot en Playoffs mais la récente série de défaites pourraient les inciter à envisager un deal. Ils demanderont un premier tour de draft pour obtenir Ross. »

Avec les prises à deux qui s’accumulent sur Davis, avoir un bon shooteur comme Ross dans le corner pourrait s’avérer une arme efficace du côté de la Nouvelle-Orléans mais encore faut-il trouver le bon deal pour convaincre Orlando : un bon ailier a toujours un prix. En parlant d’ailier, on s’est demandé à quand remontait le problème côté Pels et franchement ça commence à dater. On oublie ceux qui ont pu jouer les pompiers de service, donc les Mirotic, Tyreke Evans, Eric Gordon et Ryan Anderson on zappe ce ne sont pas des postes 3. Et bien on remonte à… 2011 et un certain Peja Stojaković dans une équipe qui s’appelait encore les Hornets et qui avait comme meneur Chris Paul. Oui, c’était il y a une éternité, on confirme.

Terrence Ross va-t-il quitter la Floride pour la Louisiane ? Niveau risque, le jeu en vaut la chandelle avec un joueur en fin de contrat mais vaut-il un nouveau choix de draft sacrifié alors qu’on a vu ce qu’est devenu le dernier (hello De’Aaron Fox) ? Attention à ne pas s’enflammer, on peut vite être vu comme un dieu du basket quand on est comparé à Solomon Hill.

Source texte : RealGM

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top