Thunder

Le maillot de Nick Collison bientôt retiré par le Thunder : un soldat à six points de moyenne mais une légende à OKC

Nick Collison Oklahoma City Thunder

C’est ton moment de gloire vieil homme

Source image : Youtube

A la retraite depuis juin dernier après quinze années de bons et loyaux services, Nick Collison va pouvoir être honoré par le Thunder. Son maillot, floqué du numéro 4, sera le premier retiré par la franchise depuis le déménagement dans l’Oklahoma. 

Si vous cherchez sur Youtube un top 10 de la carrière de Nick Collison, vous risquez d’être déçu. Flashy, spectaculaire, un contreur de légende ou une machine à scorer, NC4 n’était rien de tout ça. Par contre, vous pouvez le voir comme un soldat, un joueur qui met les mains dans la boue, un professionnel et un modèle pour ses coéquipiers : le genre de joueur et surtout le genre d’homme qu’il faut avoir dans son groupe lorsqu’on part à la guerre.

Drafté en 2003 par la franchise alors qu’elle était encore basée à Seattle, l’ancien Jayhawk connaît des débuts contrastés avec son équipe. Blessé toute la première saison à l’épaule, il ne fait ses débuts que lors de la saison 2004-2005 où il intègre une équipe où sont notamment présents Ray Allen et Rashard Lewis. Troisième de la saison régulière, les Sonics défont les Kings au premier tour avant de chuter contre les San Antonio Spurs, futurs champions de la ligue. On ne le sait pas encore mais c’est le début de la fin pour la franchise basée dans l’état de Washington. Rachetée en 2006 et abonnée aux bas-fonds de la Conférence Ouest, les Sonics coulent lentement avant un coup de poignard terrible pour les fans : la franchise va déménager à Oklahoma City, la ville natale du nouveau proprio. Au revoir la KeyArena et bienvenu à OKC pour Nick Collison, Johan Petro, Mickaël Gelabale (et oui) et un certain Kevin Durant, tout fraîchement nommé rookie de l’année. L’ailier-fort est alors déjà un cadre du groupe et il sort de sa meilleure saison en carrière (9,8 points et 9,4 rebonds) malgré un statut de sixième homme. Un rôle qu’il ne quittera plus puisqu’avec les arrivées successives de Westbrook, Harden et Ibaka, ce n’est pas d’un leader offensif dont l’équipe a besoin mais bien d’un éboueur, un joueur qui va faire toutes les petites tâches ingrates pour te donner une chance de gagner : on défend, on prend les rebonds qu’on peut et si une passe arrive sous le panier, on claque un dunk, point.

Comprenez-bien qu’il ne s’agit pas d’un joueur qui a éclaboussé la ligue de son talent, de ses feintes ou de ses passes mais il a su devenir le chouchou des fans du Thunder par sa combativité, sa hargne, son exemplarité pour les jeunes joueurs qui débarquaient année après année, sa capacité à aller plonger la tête la première là où certains n’auraient même pas mis un orteil. Où croyez-vous que Steven Adams a appris à jouer aussi dur ? Il a participé à la construction de la franchise et même si ce n’est pas une vedette ou un All-Star, il mérite l’honneur qui lui ait fait. C’est en tout cas l’avis de Clay Bennett, le proprio de la franchise, interviewé par ESPN.

« Je suis ravi que Nick Collison soit le premier joueur du Thunder à avoir son maillot retiré à Oklahoma City. Il est devenu le ciment de cette communauté et de notre organisation par son engagement exemplaire, son travail et son authenticité. Bravo Nick. »

Après tout, quels sont les joueurs estampillés Thunder dans la jeune histoire de la franchise ? Russell Westbrook et … Nick Collison. Comment ça on a oublié quelqu’un ? Il y aurait un troisième joueur qui aurait joué des années là-bas et qui mériterait la même récompense ? Ah, vraiment on voit pas…

Nick Collison entre dans la légende du Thunder et ça fait plaisir. Un soldat exemplaire qui se bat des deux côtés du terrain tout en chapeautant le vestiaire, voilà ce qu’apportait le vétéran. Et si vous aimez bien ce profil, attendez un peu, il y a exactement le même type de bonhomme qui va s’arrêter prochainement du côté du Heat.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top