Celtics

Kyrie Irving tape du poing sur la table : « Certains ne se rendent pas compte de ce qu’il faut pour être champion »

Kyrie Irving

Uncle Drew a dit ce qu’il avait sur le cœur.

Source image : NBA League Pass

Avec quatre victoires convaincantes pour débuter l’année 2019, les Celtics semblaient enfin avoir trouvé leur rythme de croisière après une première partie de saison irrégulière. Mais les hommes de Brad Stevens sont retombés dans leurs travers en Floride. Une première défaite contre Miami jeudi, une autre contre Orlando la nuit dernière, et surtout des signes de frustration qui ne trompent pas. Kyrie Irving a ainsi décidé de taper du poing sur la table.  

Qu’elle semble loin l’équipe de la saison 2017-2018, qui s’est surpassée dans l’adversité et qui a fait preuve d’une cohésion à toute épreuve pour finalement échouer à seulement une petite victoire des Finales NBA. Cette version-là des Celtics, on a en effet du mal à la retrouver cette saison. Au contraire, Boston s’illustre par son irrégularité et son incapacité à trouver la bonne formule. Le talent est là évidemment, mais les attentes se sont multipliées par rapport à l’an passé et les Verts n’arrivent pas à y répondre pour l’instant. Avec 25 victoires pour 17 défaites, les Celtics ne sont que cinquièmes à l’Est alors qu’ils faisaient partie des grands favoris pour terminer tout en haut de la hiérarchie avant le début de la saison. Mais plus que ces résultats décevants, c’est l’ambiance au sein de l’équipe qui inquiète. Au cours des deux dernières rencontres, à Miami et Orlando, deux petits incidents ont symbolisé le dysfonctionnement qui règne aujourd’hui à Boston. Face au Heat, on a vu Jaylen Brown et Marcus Morris s’embrouiller sur le banc au cours d’un temps-mort. Rien de bien méchant mais c’est quand même assez représentatif du décalage qui peut exister entre les jeunots et les vétérans de l’équipe. Et puis la nuit dernière, contre Orlando, Kyrie Irving est apparu très frustré envers Gordon Hayward, qui a passé le gonfle à Jayson Tatum lors de l’ultime possession. On ne sait pas exactement quel était le système mis en place par le coach Brad Stevens mais visiblement, cela a foiré. Une mésentente encore une fois assez symbolique des galères actuelles de Boston.

Bref, ça ne tourne pas très rond chez les Celtics. Interrogé après cette courte défaite contre Orlando, Kyrie Irving n’a pas voulu s’éterniser sur cette dernière possession. Par contre, quand les journalistes lui ont demandé ce qu’il manquait à Boston pour devenir une équipe capable de remporter le titre NBA, Uncle Drew n’a pas hésité à dire ce qu’il avait sur le cœur (via CLNS Media Network).

« L’expérience. On manque d’expérience. A cause de cela, nous avons beaucoup de choses à apprendre. […]

Il y a beaucoup de choses auxquelles mes coéquipiers n’ont pas été confrontés quand il s’agit de gagner un titre, ce qui est nécessaire chaque jour pour y arriver. Ce n’est pas facile. Quand vous êtes dans une équipe qui vise le titre, vous ne pouvez plus vous permettre de ne pas répondre présent dans certaines situations, la jeunesse n’est plus une excuse. […]

Nous avons des attentes cette année, c’est quelque chose de difficile. Mais ce que nous devons affronter aujourd’hui, ce n’est rien par rapport aux Finales quand vous tentez de remporter le trophée. »

Vainqueur d’un titre NBA en 2016 aux côtés de LeBron James à Cleveland, Kyrie Irving sait ce qu’il faut pour remporter une bague. Mais il sait aussi que les Celtics d’aujourd’hui sont une équipe radicalement différente par rapport aux Cavaliers d’il y a trois ans. Comme l’indique Uncle Drew au cours de la même interview, les Cavs qui ont battu Golden State en Finales étaient composés de nombreux vétérans qui étaient plus ou moins sur la fin et qui voulaient désespérément décrocher une bagouze. Ils étaient prêts à tout pour y arriver. Chez les Celtics, la situation n’est évidemment pas du tout la même. Il y a un certain nombre de jeunes talentueux dans cette équipe qui ont encore toute leur carrière devant eux pour espérer soulever le Larry O’Brien Trophy. Le sentiment d’urgence n’est donc pas aussi marqué. Avec son statut de leader et de champion NBA, Kyrie a aussi sa part de responsabilité dans les résultats décevants de Boston, et il ne s’en cache pas d’ailleurs. Il a conscience qu’il doit mieux faire pour guider ses coéquipiers, en particulier les plus jeunes, afin de permettre aux Verts d’évoluer à la hauteur de leur énorme potentiel. Alors au boulot !

Les Celtics sont à nouveau dans le dur. Décidément, ils connaissent beaucoup de turbulences cette saison et on commence vraiment à se demander quand est-ce qu’ils vont trouver cet équilibre et cette cohésion qui ont tant caractérisé l’équipe de l’an dernier. 

Source : CLNS Media Network

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top