All-Star Weekend

La course au All-Star Game 2019 – Conférence Ouest : un peu de bruit pour Clint Capela

Clint Capela
Source image : YouTube

La saison est bien avancée, les grosses performances sont à la volée. Dans la Conférence Ouest, quelques phénomènes font le taf pour mener leur équipe jusqu’à la victoire. Mais pas seulement ! Car la course au All-Star Game bat elle aussi son plein : jusqu’en janvier, retrouvez un point régulier sur ceux qui méritent le plus de toucher enfin aux étoiles, pour la première fois.

Car oui, on ne prendra que les loulous qui n’ont jamais participé au ASG dans leur carrière. Les anciens, habitués du rendez-vous ? On les laisse pépères, ils savent qu’ils seront choisis par les fans, les joueurs ou les médias. Pour rappel, un nouveau système est en place, un qu’il faudra suivre de très près. Depuis deux ans dernier, les votes prennent en compte la voie des fans, celle des joueurs, et celle des médias à la fois, pour un meilleur équilibre final. Et depuis un an, les stars savent que la méthode de sélection sera différente : deux capitaines, définis par les votes globaux, choisiront leurs coéquipiers sans distinguer les conférences. Ils devront donc faire leur équipe, mais les 22 autres joueurs sélectionnables seront choisis à la fois par les votes (concernant les 4 autres titulaires), et par les entraîneurs (concernant les 7 remplaçants). Ce qui laisse donc largement assez de place pour du sang neuf ! Mais qui fera partie du cut final, annoncé au début de l’hiver ? Zoom sur ces nouvelles têtes de l’Ouest qu’on pourrait croiser à Charlotte en février prochain.

  • #1 : NIKOLA JOKIC

Statistiques : 19,2 points, 10,2 rebonds et 7,6 passes

C’est bon, c’est acté, dans la boîte, in the box, tout ce que vous voulez, mais Nikola sera bien All-Star pour la toute première fois (et certainement pas la dernière) de sa carrière cette saison. Le pivot des Nuggets a encore monté son niveau de jeu d’un cran quand son équipe en avait besoin, et pour le prouver il est allé choper du trophée de Joueur de la semaine sans sauter. Classe, efficacité, domination, swag, Jokic a absolument tout en plus du meilleur bilan de la Conférence Ouest sur son plateau-repas. La question, finalement, c’est plutôt de savoir pourquoi n’est-il pas pris davantage au sérieux dans la course au MVP. Scoring ? Oui. Est-ce une bêtise ? Aussi.

  • #2 : LUKA DONCIC

Statistiques : 20 points, 6,7 rebonds et 5 passes

Disons que… le script a pas mal changé. En fait, il y a un mois, on parlait de Luka en potentiel All-Star dès sa saison rookie, et puis il y a eu les votes des fans à partir de Noël. Là, c’est clairement parti en couilles. Doncic est aujourd’hui un candidat sérieux pour être titulaire au ASG après trois mois de jeu en NBA, un exploit qui souligne la hype autour du joueur et ses performances spectaculaires regardées dans le monde entier. Normalement, les votes des joueurs et des médias vont le faire sauter du 5 majeur, mais il sera difficile de voir des entraîneurs le mettre loin du banc. Il n’y a qu’une seule vitesse dans la vie de Luka, la sienne.

  • #3 : TOBIAS HARRIS

Statistiques : 21 points, 8 rebonds et 2,2 passes

On a envie de dire que c’est acté pour Toto, mais avec la concurrence qu’il y a à l’Ouest à son poste… ça pourrait devenir tendu lorsque les remplaçants seront annoncés en direct sur TNT. Pourtant, il n’y a pas grand chose à dire sur Harris, son spot de meilleur scoreur chez les Clippers, qui sont Top 6 dans leur classement. Mais l’étiquette de joueur de niveau All-Star n’est pas encore collé à l’ailier, lui qui va devoir faire avec un paquet de concurrents potentiels chez les forwards. Jokic, Towns, Davis, Durant, Doncic, Aldridge, Kuzma, pour ne citer qu’eux. On croise les doigts pour que ça passe, normalement ça va le faire, mais attention à la mauvaise surprise de fin de mois.

  • #4 : CLINT CAPELA

Statistiques : 17,6 points, 12,6 rebonds et 1,4 passes

James Harden est évidemment la figure emblématique des Rockets, celle qui déchaîne les passions et noircit de la feuille de stats comme on l’a rarement vu en NBA. Mais ne se focaliser que sur le barbu serait une grave erreur, en plus d’une injustice envers Capela. Le Suisse réalise un virage monstre depuis un mois, enchaînant les double-doubles et les soirées à plus de 20 rebonds dans la remontada de sa franchise à l’Ouest. Tiens, par curiosité, on vous a juste fait la liste des types qui tournent à plus de 17 points et 12 rebonds de moyenne cette saison : Embiid, David, Towns, Giannis… et donc Clint. Que des All-Stars ? Que des All-Stars.

  • #5 : DONOVAN MITCHELL

Statistiques : 21 points, 3,6 rebonds et 3,6 passes

Si Utah va un peu mieux en ce moment, c’est justement grâce au réveil de son meilleur scoreur. Après avoir passé un automne particulièrement douteux, Donovan Mitchell préchauffe doucement et c’est donc le phénomène de l’an passé qu’on retrouve avec grand plaisir. La bonne nouvelle, c’est que le Jazz va pouvoir en profiter sur toute la deuxième partie de saison. La mauvaise nouvelle, c’est que se pointer au taf deux semaines avant la fin des votes, c’est pas top. Mitchell devrait donc être trop short pour finir étoilé cette année, mais s’il se pointe à l’heure à la rentrée dans un an, ce sera quasiment acté pour lui.

____

Voilà pour ce dernier point, concernant les phénomènes de la Conférence Ouest qui peuvent s’endormir chaque soir en pensant à leur premier All-Star Game. Qui transformera ce rêve en réalité ? Prochain bilan avec les résultats officiels !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top